Comment bien rentabiliser une résidence secondaire toute l'année ?

© 振亚 范 / 123rf.com
Une maison de famille à la campagne, au bord de la mer, à la montagne, un pied-à-terre dans une grande ville… Ça fait rêver. Si vous êtes déjà l'heureux propriétaire d'une résidence secondaire ou hésitez à en acquérir une, vous vous interrogez sûrement sur les moyens les plus efficaces pour rentrer dans vos frais. C'est tout à fait légitime. Non seulement une résidence secondaire implique des coûts importants, allant de l'entretien aux dépenses énergétiques, mais la taxe d'habitation, elle, ne sera pas supprimée pour les résidences secondaires. Sa suppression pour tous les contribuables en 2023 ne s'applique que pour l'impôt local portant sur les résidences principales.

Vous devrez donc continuer, pour ce logement, à vous acquitter de vos impôts locaux (taxe foncière incluse, si vous ne pouvez en être exonéré). A titre indicatif, 3,67 millions d'avis payants de taxe d'habitation au titre d'une résidence secondaire ont été émis l'an dernier, nous a fait savoir la Direction générale des finances publiques (DGFIP). Linternaute.com s'est donc penché sur tous les aspects pour rentrer votre bien, voire pour le rentabiliser de l'achat jusqu'à la location.
Suggestions de contenus