Comment réduire la facture de vos travaux ? Obtenir un crédit d'impôt pour réduire vos dépenses de travaux

Au fil du temps, les avantages fiscaux pour les travaux réalisés dans une résidence principale ou une résidence secondaire se sont réduits. Aujourd'hui, l'essentiel des avantages fiscaux portent sur l'amélioration de la performance énergétique du logement ou la mise en place d'aménagement pour une personne à mobilité réduite. Pour les dépenses faites en 2012, la Direction générale des finances publiques indique que ce sont les règles applicables sur les revenus 2011 déclarés en 2012 qui s'appliqueront. Toutefois, les taux publiés sont ceux de la déclaration 2012 et n'engagent pas la déclaration 2013 à l'heure où nous écrivons ces lignes. Le cas échéant, contactez le Centre des finances publiques le plus proche pour vérifier les taux applicables. Dans tous les cas, l'avantage fiscal est limité à 8 000 euros pour une personne seule, 16 000 euros pour un couple, majorés de 400 euros par personne à charge sur une période de cinq ans consécutifs. Sachant que vous ne pouvez pas obtenir plus de 10 000 euros par an pour l'ensemble des avantages fiscaux que vous pourriez solliciter.

Exemples de dépenses en 2011 admises au crédit d'impôt
Types de dépensesTaux sur le montant dépenséPériode de réalisation (années pleines)
Source : DGFiP - janvier 2013
Chaudières à condensation13 %2005 à 2012
Isolation thermique des parois vitrées13 %2005 à 2012
Isolation thermique des parois opaques22 %2005 à 2012
Régulation de chauffage22 %2005 à 2012
Raccordement à un réseau de chaleur22 %2006 à 2012
Récupération des eaux de pluie22 %2007 à 2012
Equipements de production d'énergie renouvelable dont les pompes à chaleurde 22 à 45 %2005 à 2012
Diagnostic de performance énergétique45 %2009 à 2012