Prix du gaz : avec ceux de l'électricité, ils vont encore augmenter

Prix du gaz : avec ceux de l'électricité, ils vont encore augmenter PRIX GAZ. Les prix de l'énergie ont fortement augmenté ces derniers mois. Une tendance qui devrait encore s'accentuer dans les mois à venir, en raison de la reprise économique accrue.

[Mis à jour le 20 septembre 2021 à 10h46] Si votre budget est déjà serré, attendez-vous à ce qu'il le soit d'autant plus dans les mois à venir. En effet, en raison de la forte reprise économique, et donc de la forte demande en énergie, les prix du gaz, comme ceux de l'électricité connaissent, et vont continuer à connaître, une importante hausse. Cette tendance est loin d'être nouvelle pour les prix du gaz : +8,7% en septembre, +5% en août et +10% en juillet pour les tarifs réglementés d'Engie. "Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz hors taxes d'Engie ont augmenté de 15,8%, et de 16,7% depuis le 1er janvier 2015", notait la Commission de régulation de l'énergie dans sa dernière décision. "Pour l'instant, cela n'a pas trop de conséquences parce que les gens n'utilisent pas trop le gaz, à part pour la cuisson, mais en hiver, les factures risquent d'être douloureuses", indiquait récemment François Carlier, délégué général de l'association de consommateurs Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV), auprès du quotidien Ouest-France.

Même son de cloche pour les prix de l'électricité. Les tarifs réglementés ont augmenté de 1,6% en février et de 0,48% en août pour les ménages. Sur les marchés de gros, les prix continuent à flamber, laissant présager une très forte hausse en 2022. Sur le marché à terme, l'électricité pour livraison en 2022 en France vient de battre un record à plus de 100 euros le MWh. Selon l'association UFC-Que choisir, les ménages doivent s'attendre à une hausse de 10% en début d'année ! 

Le gouvernement a récemment annoncé le versement d'un chèque énergie supplémentaire de 100 euros pour les 5,8 millions de foyers bénéficiaires du chèque énergie. Le versement est programmé courant décembre. Pour en savoir plus, consultez notre article dédié : 

Les tarifs réglementés du gaz en voie de disparition

Vous dépendez toujours des prix du gaz réglementés ? Cette hausse de prix n'est pas la seule raison pour regarder ailleurs ! Depuis la loi Energie et Climat adoptée en 2019, les tarifs réglementés disparaissent progressivement. Engie a cessé de commercialiser de nouveaux contrats aux tarifs réglementés de vente (TRV), depuis novembre 2019, ce qui signifie que vous allez bientôt changer de contrat. Si vous bénéficiez d'un contrat d'Engie, pas de panique. Il reste valide jusqu'au 30 juin 2023.

Attention toutefois, puisque si vous n'avez pas changé de contrat vous-même, vous verrez votre contrat passer automatiquement sur une offre de marché d'Engie, à compter du 1er juillet 2023. Si vous changez de fournisseur, renseignez-vous sur le site du médiateur national de l'énergie, ici, qui propose un comparateur d'offres pour trouver la formule qui correspond à vos besoins de consommationDans ce contexte de crise, vous étudiez la possibilité de changer plus sérieusement de fournisseur d'énergie ? Consultez notre dossier dédié sans plus attendre :