Prix du gaz : ils augmentent (eux aussi) en février

Prix du gaz : ils augmentent (eux aussi) en février PRIX GAZ. Les tarifs réglementés du gaz commercialisés par Engie augmentent de 3,5% au 1er février 2021. Au total, 4 millions de foyers en dépendent encore aujourd'hui, bien qu'ils soient voués à disparaître.

[Mis à jour le 01 février 2021 à 08h23] Votre budget est déjà serré en raison de la crise sanitaire ? Attendez-vous à ce qu'il soit, à nouveau, mis à rude épreuve en février, notamment si vous dépendez des tarifs réglementés du gaz. En effet, les prix du gaz d'Engie s'accroissent de 3,5% en moyenne au 1er février. Cette évolution à la hausse varie en fonction de la nature de votre consommation de gaz. Dans le détail, ce sont ceux qui se chauffent au gaz qui vont être les plus touchés :

  • Chauffage : + 3,7%
  • Cuisson et eau chaude : +2,1%
  • Cuisson : +0,9% 

La hausse du mois de février est attribuée à une augmentation de la demande de gaz naturel liquéfié en Asie, en raison d'une importante vague de froid. Résultat, les prix repartent à la hausse. Pour rappel, un mécanisme de lissage a été mis en œuvre jusqu'en février 2021. La hausse aurait atteint 5,7% si un mécanisme de lissage n'avait pas été mis en place jusqu'en février pour limiter les évolutions trop brutales. 

Cette augmentation des tarifs du gaz intervient alors qu'une hausse des prix de l'électricité intervient également au 1er février. Les tarifs réglementés d'EDF, ou tarifs bleus, sont revalorisés à hauteur de 1,6% à cette date. Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre article dédié : 

Les tarifs réglementés du gaz voués à disparaître

Les tarifs réglementés du gaz, eux, sont voués à disparaître, depuis la loi Energie et Climat adoptée en 2019. Engie a cessé de commercialiser de nouveaux contrats aux tarifs réglementés de vente (TRV), depuis novembre 2019. Si vous bénéficiez d'un contrat d'Engie, pas de panique. Il reste valide "jusqu'au 30 juin 2023 pour les particuliers".

Ces derniers doivent recevoir plusieurs courriers d'information. A compter du 1er juillet 2023, les clients qui n'auront pas changé de contrat se verront automatiquement passer sur une offre de marché d'Engie. Pour rappel, si vous décidez d'abandonner le tarif réglementé, il ne sera plus possible de revenir en arrière : il vous faudra souscrire une offre à prix de marché. Si vous changez de fournisseur, renseignez-vous sur le site du médiateur national de l'énergie, ici, qui propose un comparateur d'offres pour trouver la formule qui correspond à vos besoins de consommation.

Vous cherchez à faire des économies dans le contexte de la crise sanitaire ? Linternaute.com s'est penché pour vous sur la question. Consultez notre dossier dédié :