Prix du gaz : une bonne nouvelle au 1er avril !

Prix du gaz : une bonne nouvelle au 1er avril ! PRIX GAZ. En moyenne, les tarifs réglementés du gaz d'Engie vont baisser de 4,1% en avril, après plusieurs mois de hausse.

[Mis à jour le 31 mars 2021 à 09h31] Non, ce n'est pas un poisson d'avril ! Si vous faites partie des foyers qui dépendent, aujourd'hui encore, des tarifs réglementés, une bonne nouvelle vous attend au 1er avril : les prix du gaz vont baisser de 4,1% en moyenne. Cette baisse des prix du gaz s'explique en raison de l'évolution de la demande, liée à la météo plus clémente et à une diminution des prix du gaz naturel en Asie et en Europe.

Dans le détail, la baisse est différenciée en fonction de l'usage, voici ce qui vous attend : 

  • Cuisson : - 1,2%
  • Chauffage : -4,3%
  • Double usage (cuisson et eau chaude) : - 2,5%

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés ont baissé en tout de 12,9%, et leur niveau reste inférieur à celui de 2015, souligne la CRE.La baisse des prix du gaz intervient alors que l'exécutif a débuté la campagne d'envoi du chèque énergie 2021. Pour rappel, ce dispositif permet le versement d'une aide au paiement des factures énergétiques pour les plus modestes. Le montant moyen du chèque s'élève à 150 euros. L'octroi est automatique. 

Les tarifs réglementés du gaz vont disparaître

Vous dépendez toujours des prix du gaz réglementés ? Ne vous limitez pas aux annonces de la CRE. Depuis la loi Energie et Climat adoptée en 2019, les tarifs réglementés disparaissent progressivement. Engie a cessé de commercialiser de nouveaux contrats aux tarifs réglementés de vente (TRV), depuis novembre 2019, ce qui signifie que vous allez bientôt changer de contrat. Si vous bénéficiez d'un contrat d'Engie, pas de panique. Il reste valide jusqu'au 30 juin 2023. Attention toutefois, puisque si vous n'avez pas changé de contrat vous-même, vous verrez votre contrat passer automatiquement sur une offre de marché d'Engie, à compter du 1er juillet 2023. 

Pour rappel, si vous décidez d'abandonner le tarif réglementé, il ne sera plus possible de revenir en arrière : il vous faudra souscrire une offre à prix de marché. Si vous changez de fournisseur, renseignez-vous sur le site du médiateur national de l'énergie, ici, qui propose un comparateur d'offres pour trouver la formule qui correspond à vos besoins de consommationDans ce contexte de crise, vous étudiez la possibilité de changer plus sérieusement de fournisseur d'énergie ? Consultez notre dossier dédié sans plus attendre :