Quid de la pénibilité ?

Désormais seulement 6 critères de pénibilité sont pris en compte. © Andreas Karelias /123RF.com
En France, un salarié exposé à des critères de pénibilité bénéficie d'un compte à points, alimenté en fonction du nombre de facteurs pénibles qu'il subit. L'ordonnance du 23 septembre 2017 est venu remplacer le Compte pénibilité par le Compte professionnel de prévention. Contenant auparavant 10 critères, le nouveau dispositif n'en retient désormais plus que 6 qui sont : les activités exercées en milieu hyperbare, les températures extrêmes, le bruit, le travail de nuit, le travail en équipes successives alternantes et le travail répétitif caractérisé par la réalisation de travaux impliquant l'exécution de mouvements répétés sollicitant tout ou partie du membre supérieur à une cadence élevée et sous cadence contrainte. Ce compte est plafonné à 100 points (10 points équivalent à un trimestre travaillé en moins) au cours de la carrière et donne droit notamment à un départ anticipé à la retraite au plus tôt deux ans avant l'âge légal. Il ne devrait pas être modifié dans la réforme.
Suggestions de contenus