Prix du tabac : quel est le prix de vos cigarettes pour la rentrée ?

Prix du tabac : quel est le prix de vos cigarettes pour la rentrée ? PRIX CIGARETTES - Les nouveaux tarifs des paquets de cigarettes entrent en vigueur le lundi 20 août. Le prix moyen d'un paquet de 20 unités reste stable.

[Mis à jour le 20 août 2018 à 10h26] Cette fois-ci, la nouvelle homologation des prix du tabac devrait être assez indolore pour les consommateurs. A la suite d'un arrêté (ici) publié le 31 juillet, les nouveaux tarifs entrent en vigueur en ce lundi 20 août. Dans un communiqué, la Direction générale des douanes rappelle que "le prix moyen du paquet de 20 cigarettes reste stable à 7,90 euros." Les paquets de cigarettes ont un prix sur le marché compris entre 7,60 euros et 9,30 euros. Désormais, "près de la moitié des paquets de 20 cigarettes a toujours un prix égal ou supérieur à 8 euros", selon la douane. On constate pour cette rentrée une légère augmentation des Winfield (notamment bleu et rouge) dont le prix passe de 7,70 à 7,90 euros le paquet.

Prix de vente aux consommateurs des paquets de 20 cigarettes au 2 juillet 2018
Produit Prix de vente avant l'augmentation Prix de vente après l'augmentation
Benson and Hedges Original Red 7,50 euros 7,80 euros
Camel Filters 7,90 euros 7,90 euros 
Camel Blue 7,90 euros 7,90 euros 
Camel Essential 7,90 euros 7,90 euros
Chesterfield Red 7,80 euros 7,80 euros
Chesterfield Blue 7,80 euros 7,80 euros
Dunhill Rouge 8 euros 8,00 euros
Dunhill Bleu 8 euros 8,00 euros
Gauloises Blondes 8 euros 8,00 euros
Gauloises Brunes 8,90 euros  8,90 euros 
Gitanes 9,20 euros 9,20 euros 
Lucky Strike Red 7,70 euros  7,70 euros 
Lucky Strike Blue 7,70 euros 7,70 euros 
Lucky Strike Gold 7,70 euros  7,70 euros 
Marlboro Red 8 euros 8,00 euros
Marlboro Gold 8 euros 8,00 euros
Pall Mall Rouge 7,70 euros 7,70 euros
Pall Mall Bleu 7,70 euros  7,70 euros
Philip Morris Kings Label 8 euros 8,00 euros
Philip Morris White Label 7,90 euros 7,90 euros
Winfield Rouge 7,70 euros 7,90 euros 
Winfield Bleu 7,70 euros 7,90 euros 
Winston Classic 7,70 euros 7,70 euros
Winston Blue 7,70 euros 7,70 euros
Winston Connect Red 7,60 euros 7,70 euros
Source : Arrêté du 31 juillet 2018 portant homologation des prix de vente au détail des tabacs manufacturés en France.

Pour rappel, le prix du tabac avait déjà augmenté le jeudi 1er mars 2018. Après la hausse de 30 centimes d'euro appliquée en novembre 2017, il s'agissait de la deuxième majoration du prix du paquet mise en oeuvre depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron. L'augmentation moyenne était alors de 94 centimes d'euro en moyenne par paquet de 20 cigarettes, pour un coût moyen du paquet de 7,90 euros. Les blagues de tabac à rouler de 30 grammes avaient quant à elles augmenté d'en moyenne 2 euros, pour un coût du paquet compris entre 9,50 euros et 11,10 euros.

Si la hausse initiale avait été fixée à 1,10 euro, cette majoration du mois de mars est la plus importante jamais supportée par les fumeurs. La précédente augmentation record datait d'octobre 2003, lorsque le paquet le plus vendu était passé de 3,90 euros à 4,60 euros. Le prix du paquet a ainsi quasiment triplé depuis 2000. Il y a dix-huit ans, les cigarettes les plus vendues étaient écoulées au prix de 3,20 euros par les buralistes. Aujourd'hui, elles le sont donc au prix de 8 euros.

Le calendrier des augmentations

Les tarifs fixés par les fabricants sont conjointement homologués par le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de l'Action et des Comptes publics. L'objectif du gouvernement est d'atteindre un coût symbolique du paquet de 10 euros en novembre 2020. Le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, et son homologue à la Santé, Agnès Buzyn ont déjà annoncé les différentes augmentations à prévoir dans les prochains mois.

Voici le calendrier des augmentations à venir :

  • 0,50 euro en avril 2019
  • 0,50 euro en novembre 2019
  • 0,50 euro en avril 2020
  • 0,40 euro en novembre 2020.

Invitée dans la matinale de CNEWS le mardi 27 février,  Agnès Buzyn espère par ces hausses de prix une "prise de conscience de ceux qui fument". La ministre a rappelé que le budget annuel d'un fumeur représente plusieurs milliers d'euros et que le tabac tue 73 000 personnes chaque année.

Article le plus lu - Manuel Valls à Barcelone : fin du mystère ! › Voir les actualités

Annonces Google