Hyundai Kona : notre essai du SUV urbain électrique [photos]

Hyundai Kona : notre essai du SUV urbain électrique [photos] HYUNDAI KONA - Hyundai décline son SUV urbain, le Hyundai Kona, en deux versions électriques. Retrouvez notre essai de ce nouveau modèle !

[Mis à jour le 9 novembre 2018 à 12h18] Après la sortie du Hyundai Kona thermique (essence et diesel) en 2017, le constructeur sud-coréen décline son SUV urbain en électrique. Le Hyundai Kona Electric se voit ainsi proposé en 39,2 et 64 kWh. Soit deux versions qui développent respectivement 136 et 204 chevaux. Le tout avec 482 kilomètres d'autonomie annoncée pour la version la plus poussée ! Sur le plan du design, le Hyundai Kona Electric ressemble à la version thermique, mais ce modèle se différencie dans plusieurs détails. Découvrez ci-dessous notre dossier consacré au Hyundai Kona thermique et électrique, et retrouvez notre essai du Hyundai Kona Electric dans sa version 64 kWh sur Linternaute.com !

Essai Hyundai Kona EV électrique

Nous avons pu mettre la main sur le Hyundai Kona Electric au mois d'octobre 2018. Ici proposé dans sa version 64 kWh (204 chevaux) avec la finition Executive, ce petit SUV urbain nous a impressionnés de par son confort propice aux longs trajets, son intérieur dont la finition a été revue à la hausse, ainsi que de par sa puissance. Découvrez dès maintenant notre essai en images de ce Hyundai Kona Electric ! Autonomie, motorisation, confort, tenue de route, maniabilité, ergonomie de l'habitacle : nous avons tout passé en revue pour vous donner notre avis sur ce nouveau modèle, qui a été commercialisé à la fin de l'été 2018.

Infos Hyundai Kona EV électrique

Le Hyundai Kona Electric reprend le design du Hyundai Kona, mais se différencie de la version classique du SUV urbain par sa calandre "fermée", sans prises d'air. Le Hyundai Kona Electric est proposé en deux versions : une version d'entrée de gamme de 39,2 kWh développant 136 chevaux et dotée d'une autonomie annoncée de 312 km. Une autre version plus puissante de 64 kWh (204 chevaux) est également disponible avec une autonomie de 482 kilomètres. Ce modèle plus puissant abat même le à 0 à 100 km/h en 7,6 secondes ! Cela grâce à un couple "immédiatement disponible" de 395 Nm. D'après Hyundai, la "toute nouvelle plate-forme du Kona a permis d'intégrer la batterie sans pour autant compromettre l'habitabilité" de ce SUV urbain.

A l'intérieur, le Hyundai Kona Electric se voit doté de compteurs digitaux et d'un écran tactile LCD fonctionnant avec Apple CarPlay, Android Auto, et doté d'une connectivité Bluetooth. Un chargeur à induction pour smartphones est disponible. Côté poste de pilotage, plusieurs modes de conduite sont proposés. La boîte automatique se contrôle avec des boutons installés sur la console centrale. Enfin, le Hyundai Kona Electric peut carrément être conduit avec un seul pied grâce à son système de freinage "à récupération d'énergie réglable". On peut ainsi "ajuster l'intensité de la récupération d'énergie au freinage à l'aide des palettes au volant". La palette de gauche sert ainsi à récupérer l'énergie en freinant, et celle de droite fait passer la voiture en roue libre. Le Hyundai Kona Electric est bien sûr doté de plusieurs aides à la conduite et équipements :

  • Affichage tête haute
  • Régulateur de vitesse adaptatif avec fonction d'arrêt et de redémarrage
  • Freinage d'urgence autonome avec détection des piétons
  • Assistance active au maintien de voie
  • Aide au maintien de trajectoire
  • Surveillance des angles morts
  • Alerte de circulation transversale arrière
  • Détection de la fatigue du conducteur
  • Reconnaissance des panneaux de signalisation
  • Feux de route intelligents

Prix Hyundai Kona EV électrique

Le ticket d'entrée pour s'offrir le Hyundai Kona Electric a été fixé à 38 400 euros par le constructeur sud-coréen. A ce prix, le Hyundai Kona Electric est proposé en 39,2 kWh et est équipé de la finition Creative, qui correspond à un milieu de gamme si on la compare avec les modèles thermiques du Hyundai Kona. La version 64 kWh de 204 chevaux est quant à elle commercialisée à partir de 42 400 euros en finition Creative. Une finition haut-de-gamme Executive est également disponible : elle fait grimper le prix du Hyundai Kona Electric à 44 900 euros. A noter que vous pouvez bénéficier du bonus écologique de 6000 euros sur le Hyundai Kona Electric. Les premières livraisons auront lieu courant 2019.

Hyundai Kona : notre essai

Outre la motorisation électrique du Hyundai Kona, nous avions également essayé à sa sortie en 2017 les versions thermiques du SUV sud-coréen. Nous nous étions particulièrement penchés sur le moteur essence 120 chevaux. A l'époque, les motorisations diesel n'étaient pas encore disponibles. Nous avions bien aimé son niveau d'équipements de série, les performances de son moteur essence, ainsi que son design plutôt atypique en comparaison avec ce qu'on trouve dans le parc automobile français. Découvrez dès maintenant notre essai complet du Hyundai Kona !

Hyundai Kona : les infos

Certes, le patronyme "Kona" n'est pas facile à porter en France. Mais le Hyundai Kona est le concurrent direct du Peugeot 2008 et du Renault Captur en France. Sur le segment B, le Hyundai Kona se positionne également en concurrent de l'Opel Mokka x, de la Fiat 500X, voire du Ford Ecosport. Le SUV urbain compact de la firme sud-coréenne a été commercialisé en 2017. Ce modèle complètement nouveau chez Hyundai présente un design assez atypique, mêlant des protections de carrosserie au style tout-terrain, et des couleurs de carrosserie très vives (sept couleurs au choix). Il est équipé de feux "bi-LED" à double étage.

Le Hyundai Kona est bardé d'équipements technologiques et d'aides à la conduite. Il introduit par exemple l'affichage tête haute, ou encore l'assistance active au maintien de voie, la détection de fatigue du conducteur, la surveillance des angles morts, ou encore les feux de route intelligents. Le Hyundai Kona bénéfice également d'un "très haut degré de connectivité aux divers appareils mobiles". Son écran tactile de 8 pouces fonctionne avec un système de navigation multimédia. Il peut aussi reproduire l'écran de votre smartphone grâce à Apple CarPlay et Android Auto. Un chargeur de smartphone à induction est intégré dans la console centrale. Côté mécanique, d'après Hyundai, "les ingénieurs de développement du Kona sont parvenus à concilier puissance, confort de suspension, tenue de route, agilité et réactivité". Le Hyundai Kona fait également honneur à son appellation de SUV avec une garde au sol de 170 millimètres et une position de conduite surélevée pour "une meilleure visibilité".

Hyundai Kona : les moteurs

Le Hyundai Kona est commercialisé en quatre motorisations thermiques différentes. Deux moteurs essence "suralimentés" et "sophistiqués" sont proposés : un 1.0L T-GDi de 120 chevaux, et un 1.6L T-GDi de 177 chevaux avec une boîte automatique et une transmission 4x4. En diesel, un moteur 1.6L CRDi est décliné en deux versions : un modèle développant 115 chevaux, et un autre développant 136 chevaux associé à une boîte automatique. Une troisième version avec une transmission intégrale 4x4 est également disponible.

Hyundai Kona : les prix

Le Hyundai Kona est proposé en entrée de gamme (finition Initia) avec le moteur essence 1.0L T-GDi 120 chevaux à partir de 19 500 euros. Les prix montent ensuite pour atteindre 29 600 euros avec le moteur diesel 1.6L CRDi de 136 chevaux, dans la finition haut-de-gamme Executive et avec la boîte automatique DCT-7. Entre ces deux tarifs, vous pouvez avoir un modèle bien équipé de série et bien optionné pour un tarif compris entre 25 000 et 27 100 euros. Le modèle haut-de-gamme en essence est facturé 26 000 euros tout ronds. A noter que Hyundai propose également son Kona en en LLD à partir de 195 euros par mois.

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des blocages ! › Voir les actualités

Annonces Google