Volkswagen T-Cross : l'essai du Captur façon Volkswagen [photos, prix]

Volkswagen T-Cross : l'essai du Captur façon Volkswagen [photos, prix] VOLKSWAGEN T-CROSS - Le Volkswagen T-Cross, nouveau rival des Peugeot 2008 et Renault Captur, arrive sur le marché. Avant sa sortie, Linternaute.com a pris son volant pour un essai complet. Retrouvez notre test et toutes les infos sur le nouveau VW T-Cross.

[Mis à jour le 3 mai 2019 à 10h08] Vous l'avez sans doute aperçu dans les nouveaux spots publicitaires de Volkswagen. Le T-Cross, c'est le lancement vedette de 2019 chez Volkswagen. Après plusieurs années d'attente (un concept avait été présenté dès 2016 à Genève via un cabriolet nommé T-Cross Breeze), VW se lance sur le marché du petit SUV où les pionniers Nissan Juke, Renault Captur ou Peugeot 2008 sont déjà bien installés.

Après être parti à sa découverte sur le stand du constructeur allemand au salon de Genève 2019, le Volkswagen T-Cross passe par la case redoutée de l'essai complet. Un an après l'arrivée du T-Roc et ses 4,21m de long, petit frère du Tiguan (4,48m), voici le plus petit T-Cross (4,11m). Là où le Volkswagen T-Roc pouvait être vu comme le pendant baroudeur de la Golf, le T-Cross, lui, se définit comme la version surélevée de la Polo. Il en reprend d'ailleurs certains traits et pièces comme les motorisations ou la planche de bord.

Essai Volkswagen T-Cross

Alors que vaut ce T-Cross qui arrive tout juste en France ? Linternaute.com vous donne la réponse depuis la Corse où la pluie a d'abord animé nos premiers kilomètres avant que le soleil revienne sur l'île de Beauté. Au programme, l'essai du T-Cross en version essence et en finition Lounge (2e niveau) mais avec une boîte mécanique à 6 rapports suivi d'un test plus convaincant de la version dotée de la boîte automatique à double embrayage DSG7. Le T-Cross nous a séduit par son espace à bord, son confort et son insonorisation mais ne se présente pas comme le plus dynamique des SUV urbains. Le verdict complet est à retrouver ci-dessus via notre test en images en cliquant sur la photo "L'essai du Volkswagen T-Cross".

Photos Volkswagen T-Cross

Avant cet essai, nous étions parti à la découverte du T-Cross dans les allées du salon de Genève 2019. Notre reportage sur place est à retrouver en cliquant sur la photo ci-dessus. Décrit comme "masculin", "élégant", "fonctionnel", "flexible", "connecté" et "économique" par Volkswagen, le design du T-Cross est celui d'un SUV compact urbain. La face avant est plus fine, une "grande grille de calandre" siglée R-Line intègre des projecteurs à LED. Les feux arrière se rejoignent dans une bande coupée en deux par le logo de la marque. Nouveauté également, ce "bandeau réfléchissant transversal encadré de noir" qui fait la liaison entre les vitres arrières et le hayon. Long de 4,1 mètres et haut de 1,56 mètre, le T-Cross est un peu plus grand qu'une Polo. Il devrait être très axé sur la personnalisation : Volkswagen permet en effet de configurer un tableau de bord "bicolore" dont les teintes seront liées aux douze couleurs de carrosserie disponibles. La voiture elle aussi devrait être proposée en version bicolore. La couleur des jantes pourra être personnalisée.

Concernant l'habitacle, Volkswagen vante la "modularité" de son petit SUV, mise à l'épreuve par des joueurs professionnels de hockey sur glace. Qui dit SUV, dit position de conduite haute. L'espace à l'intérieur a été augmenté grâce à l'allongement de l'empattement entre les essieux. La banquette arrière "peut être ajustée sur 15 centimètres dans le sens de la longueur pour plus d'espace aux jambes ou pour plus d'espace dans le coffre", qui peut passer de 385 à 455 litres. "Le dossier de la banquette arrière peut être divisé ou complètement replié", promet également Volkswagen, pour atteindre 1281 litres de volume de chargement. Découvrez les photos du Volkswagen T-Cross réalisées par Linternaute.com au Salon de Genève 2019 dans le diaporama accessible ci-dessus !

Infos Volkswagen T-Cross

Volkswagen a présenté le Volkswagen T-Cross simultanément le jeudi 25 octobre 2018 à Amsterdam, Shanghai et São Paulo. La marque allemande avait engagé l'actrice et mannequin Cara Delevigne pour assurer la promo du Volkswagen T-Cross. Basé sur la plateforme "modulaire transversale" MQB, le Volkswagen T-Cross s'annonce comme un SUV polyvalent. Le Volkswagen T-Cross sera également produit dans trois régions du monde : l'Espagne, l'Amérique du Sud, et la Chine, où des versions spéciales du SUV seront proposées. Volkswagen a confirmé de nombreuses informations le 25 octobre lors de la présentation du Volkswagen T-Cross. Voici cinq points clés à retenir sur le Volkswagen T-Cross :

  • Le T-Cross mesure 4,11m et se pose donc en véritable alternative au Renault Captur (4,12m) et Peugeot 2008 (4,16m) sur le marché du petit SUV urbain.
  • Il est donc surtout 10 centimètres plus court que son "grand frère", le Volkswagen T-Roc débarqué en 2017 et présenté comme un SUV entre deux segments, urbains et compacts, et placé sur une logique plus haut de gamme.
  • Quatre finitions seront proposées sur le T-Cross : "T-Cross" en entrée de gamme, "Lounge", "R-Line" au design plus sportif et "Carat" pour la version haut de gamme.
  • La banquette arrière est coulissante sur 14 centimètres, un excellent point pour renforcer l'habitabilité ou l'espace à bord (le Peugeot 2008 n'en dispose pas par exemple). Le volume de coffre peut ainsi passer de 385 à 455 litres, un excellent chiffre sur ce segment (identique pour le Captur quand le Peugeot 2008 se contente de 410 litres).
  • Le lancement en France est prévu au printemps 2019.

Le Volkswagen T-Cross est également annoncé comme un véhicule connecté, mis en réseau "avec le monde extérieur". Le constructeur allemand justifie cette annonce avec la présence d'un chargeur par induction pour les smartphones dans son Volkswagen T-Cross, et par la présence de "pas moins de quatre ports USB" pour faciliter "le confort digital à bord". Enfin, le Volkswagen T-Cross bénéficie de "nombreux systèmes d'aide à la conduite auparavant réservés aux véhicules des catégories supérieures", annonce Volkswagen. Outre le système d'alerte pour le conducteur, le régulateur de vitesse adaptatif et le Park Assist en option, ces équipements seront livrés de série :

  • système Front Assist avec détection des piétons
  • freinage d'urgence en ville
  • assistance de maintien de trajectoire
  • aide au démarrage en côte
  • système de protection proactive des occupants
  • système d'aide au changement de voie
  • capteur d'angles morts
  • assistant de sortie de stationnement

Prix Volkswagen T-Cross

Le tarif de base du T-Cross est de 19 200 euros. Comptez en tout cas 27 220 euros pour la version la plus haut de gamme du T-Cross. Son concurrent français direct, le Citroën C3 Aircross, débute à 15 950 euros, quand le Renault Captur débute à 17 500 euros et le Peugeot 2008 à 18 850 euros. La Volkswagen Polo, elle, débute à 16 100 euros. Mais Volkswagen assure que "les chaînes de production tournent déjà à plein régime". Le T-Cross est fabriqué dans l'usine de Navarra, en Espagne. Il partage la même plateforme de production que la Volkswagen Polo. Volkswagen prévoit d'en fabriquer 106 000 exemplaires chaque année "en fonction de l'évolution de la demande".

  • Prix Volkswagen T-Cross finition "T-Cross" : à partir de 19 200 euros, vendu avec le moteur essence TSI 1,0l 95 chevaux.
  • Prix Volkswagen T-Cross finition "Lounge" : à partir de 21 610 euros, vendu avec le moteur essence TSI 1,0l 95 chevaux ou 115 chevaux.
  • Prix Volkswagen T-Cross finition "R-Line" : à partir de 25 570 euros, vendu avec le moteur essence TSI 1,0l 95 chevaux ou 115 chevaux.
  • Prix Volkswagen T-Cross finition "Carat" : à partir de 25 570 euros, vendu avec le moteur essence TSI 1,0l 95 chevaux ou 115 chevaux.

Moteur Volkswagen T-Cross

Quatre motorisations à turbocompresseur différentes vont être proposées lors de la commercialisation du T-Cross. Les moteurs essence TSI développeront respectivement 95, 115 et 150 chevaux. Ce dernier arrivera toutefois quelques mois après le lancement. Le seul moteur diesel proposé aura une puissance de 95 chevaux et arrivera à l'automne 2019 en France. Au lancement ce printemps 2019, le T-Cross sera donc proposé uniquement en essence via les blocs TSI 1,0l 95 et 115 chevaux déjà vus sur la Polo. Tous les moteurs sont compatibles avec la norme Euro 6d-Temp. Des boîtes automatiques et manuelles (à 5 et 6 vitesses) seront proposées en fonction des motorisations. Linternaute.com a pu tester en avril 2019 le bloc TSI 115 chevaux, convaincant en ville mais qui pêche dans les relances sur un parcours plus exigeant. C'est particulièrement le cas avec la boîte manuelle à six rapports, pas toujours bien guidée et qui impose de rétrograder régulièrement. La boîte automatique à double embrayage DSG7, plus douce et réactive, gomme un peu ce défaut et est clairement à lui privilégier pour un meilleur confort d'utilisation. Elle est toutefois facturée 1600 euros de plus.

Date de sortie Volkswagen T-Cross

Le T-Cross a été dévoilé le jeudi 25 octobre 2018 et a ensuite fait sa première apparition publique au Salon de Genève 2019. La commercialisation du Volkswagen T-Cross sur le marché européen était prévue au printemps 2019, une donnée confirmée par Volkswagen au printemps. Le T-Cross arrive donc en concessions !

Article le plus lu - Disparition de Steve : le rapport de l'IGPN publié › Voir les actualités

Volkswagen T-Cross : l'essai du Captur façon Volkswagen [photos, prix]
Volkswagen T-Cross : l'essai du Captur façon Volkswagen [photos, prix]

Sommaire Essai Volkswagen T-Cross Photos Volkswagen T-Cross Infos Volkswagen T-Cross Prix Volkswagen T-Cross Moteur Volkswagen T-Cross Date de sortie Volkswagen T-Cross [Mis à jour le 3 mai 2019 à 10h08]  Vous l'avez...