Renault City K-ZE : un modèle Dacia en France ? Ce que l'on sait [prix]

Renault City K-ZE : un modèle Dacia en France ? Ce que l'on sait [prix] RENAULT CITY K-ZE - Le SUV électrique chinois de Renault sera bien vendu en France, et pourrait être intégré à la gamme Dacia. Quel sera son prix ?

[Mis à jour le 5 novembre 2019 à 10h34] Nous apprenions fin octobre que le petit SUV électrique City K-Ze de Renault (vendu uniquement sur le marché chinois) allait arriver en France. Selon nos confrères de L'Argus, ce modèle sera commercialisé dans nos contrées sous la marque Dacia. "Selon des sources internes, le groupe Renault commercialisera cette citadine électrique abordable courant 2021 dans le réseau Dacia". Une manière de faire baisser les émissions de CO2 du constructeur roumain, mais aussi de ne pas cannibaliser les ventes de la future Twingo 4 qui, toujours selon L'Argus, serait elle aussi 100% électrique. Quel sera le prix de ce Renault City K-Ze vendu en France avec le badge Dacia ? Voici ce qu'il faut savoir sur ce futur modèle électrique abordable.

Photos Renault K-Ze

Renault a dévoilé lors du Salon de Shanghai 2019 la version de série du K-ZE, faisant ainsi son entrée sur le marché de la voiture électrique en Chine, un segment en plein boom. Le City K-Ze, c'est son nom, reprend le gros du design du concept-car K-Ze présenté en octobre dernier. Voici les premières photos diffusées par la marque au Losange en marge de la conférence de presse tenue à Shanghai.

Infos Renault K-Ze

Le style du City K-Ze s'inspire clairement des petits SUV de Renault, le Captur bien connu chez nous mais aussi le Kwid, cette petite citadine surélevée destinée aux marchés émergents et qui fait un carton en Chine. Renault précise que le design est bien inspiré du style des SUV. 100% électrique. A noter que le City K-Ze dispose de plusieurs modes de recharge électrique. Voici ce qu'il faut savoir sur ce Renault City K-Ze :

  •  Compatible avec les prises domestiques à 220V et avec les infrastructures publiques.
  • Moteur électrique de 33 kW (45 chevaux) et 125 Nm de couple.
  • Autonomie de 271 kilomètres NEDC.
  • 50 minutes de charge rapide seront nécessaires pour charger de 0% à 80%. 
  • En charge standard, 4 heures seulement sont nécessaires pour charger le véhicule à 100%, une durée en adéquation avec la vie urbaine de tous les jours.
  • Coffre de 300 litres.
  • Capteur de particules fines, écran tactile de 8 pouces
  • Feux de jours à LED.

Comme annoncé par Renault, une version du City K-Ze sera spécialement développée pour l'Europe, et notamment la France. La voiture sera notamment équipée de meilleures aides à la conduite et pourrait voir son autonomie augmenter. Renault voit en son City K-Ze une "voiture idéale pour le covoiturage". Selon Olivier Murguet, directeur Commerce et Régions du constructeur, "les jeunes loueront ce genre de véhicule, et c'est pourquoi nous croyons que le jour où un véhicule électrique du segment A arrivera sur le marché européen, il pourrait avoir un énorme succès en matière de covoiturage". A noter que ce modèle à bas coût pourrait aussi intégrer la gamme Dacia sur le marché européen, plutôt qu'arborer le logo Renault.

Prix du Renault K-Ze

Le petit SUV Renault City K-Ze est commercialisé en Chine pour le prix de 61 800 yuans, "soit l'équivalent de 7 800 euros après bonus" selon Automobile Propre. Selon nos confrères de L'Argus, qui cite Eric Feunteun, directeur du programme Véhicule électrique de Renault, le City K-Ze pourrait être vendu en France à un prix fixé entre "14 000 et 15 000 euros", bonus écologique de 6 000 euros déduit. Ce qui ferait de ce petit SUV "la voiture électrique la moins chère du marché français".

Date de sortie Renault K-Ze

Le Renault City K-Ze va d'abord débarquer en Chine. La voiture est en effet produite via une collaboration en joint-venture avec e-GT New Energy Automotive Co en collaboration avec Dongfeng Motor Group et Nissan. Renault est en joint-venture en Chine avec Dongfeng via le groupe DRAC, Dongfeng Renault Automotive Company. Aucune date de sortie en France n'a été communiquée par le constructeur français pour le moment.

Article le plus lu - Mirepoix : pourquoi le pont s'est-il effondré ? › Voir les actualités