Contrôle technique : premier bilan, les plus fréquentes défaillances

Les centres de contrôle technique ont augmenté leurs prix à la suite de la réforme. © CHAMUSSY/SIPA
Trois mois après la mise en place du nouveau contrôle technique, c'est l'heure du premier bilan. Le prix du contrôle technique a peu augmenté depuis la réforme du 20 mai 2018, mais en fonction de votre localisation, la facture peut vite devenir salée. Étant donné qu'il n'est pas fixé par la loi, il varie en fonction des régions. Il reste souvent supérieur à la moyenne dans les grandes villes. Comptez entre 60 et 85 euros en province pour un véhicule essence, idem pour un diesel, puis entre 80 et 130 euros pour un véhicule GPL, et 60 à 115 euros pour une ou électrique. Dans une grande ville, les prix augmentent de quelques euros : entre 60 et 90 euros pour une voiture diesel ou essence, entre 80 et 150 euros pour un véhicule GPL, et entre 60 et 150 euros pour un véhicule hybride ou électrique. Comptez une dizaine d'euros de plus sur ces prix pour les véhicules 4x4 et utilitaires.
Suggestions de contenus