Rappel Toyota : votre voiture fait-elle partie des 38 000 concernées ?

Rappel Toyota : votre voiture fait-elle partie des 38 000 concernées ? RAPPEL TOYOTA - Toyota a rappelé 38 000 voitures hybrides en France. En cause, un risque d'arrêt inopiné sur la route ! Quels sont les modèles concernés ? On fait le point.

[Mis à jour le 8 octobre 2018 à 11h] Encore un rappel chez Toyota ! Le constructeur japonais demande à 38 000 automobilistes français de ramener leur voiture hybride Toyota au garage. En cause, un problème logiciel qui peut provoquer l'arrêt inopiné de la voiture sur la route. 2,4 millions de voitures hybrides sont touchées dans le monde ! Toyota estime que l'incident évoqué a peu de chances de se produire, mais si votre véhicule est concerné, mieux vaut le faire vérifier dans un garage de la marque. Alors, quels sont les modèles touchés par ce problème ? Allez-vous devoir rapporter votre voiture au garage ? On vous dit tout sur ce nouveau rappel Toyota, qui intervient un mois à peine après un premier rappel de 32 700 véhicules pour un risque d'incendie.

Rappel Toyota octobre 2018 : modèles touchés

C'est le Japon qui est avant tout concerné avec 1,25 million de voitures devant repasser par la case garage. En Amérique du Nord, 830 000 Toyota devront aussi être vérifiées, contre 290 000 en Europe. En France, 38 000 modèles Toyota sont concernés par ce rappel. Les modèles devant être vérifiés sont les Toyota Prius produites entre octobre 2008 et novembre 2014. Le rappel concerne donc des Toyota Prius de deuxième et troisième génération ! Le risque encouru par les propriétaires des Toyota Prius est l'arrêt complet du véhicule alors qu'il est en train de rouler. L'arrêt provient d'un dysfonctionnement du système hybride. Sauf qu'au lieu de prévenir le conducteur d'un problème en allumant les voyants de l'ordinateur de bord, le système s'arrêterait sans donner aucune information aux occupants du véhicule, et ferait perdre de la vitesse à la voiture jusqu'à l'arrêt complet. Imaginez les conséquences qu'une telle panne peut avoir à grande vitesse ! D'après l'AFP, ces modèles de Toyota Prius ont déjà été concernés par des rappels "en 2014 et 2015" pour un autre problème du système hybride. Problème qui, à l'époque, avait été annoncé comme résolu.

Il s'agit donc de l'un des plus gros rappels de véhicules jamais effectués par Toyota, qui avait déjà rappelé mercredi 5 septembre 2018 un million de voitures hybrides dans le monde, dont 32 700 en France. En cause : un problème de câblage au niveau du faisceau moteur, où des fils dénudés pourraient causer un court-circuit, et donc un incendie. Un tel incident a déjà eu lieu au Japon sans faire de blessé. Mais Toyota se veut rassurant en précisant qu'il s'agit "d'un cas extrême" qui ne peut arriver que dans des cas d'usure très avancés. Concrètement, si le véhicule subit trop de vibrations sur la route, la "gaine isolante du faisceau moteur" pourrait s'endommager "et ainsi exposer le fil".

Rappel Toyota septembre 2018 : modèles touchés

Trois modèles sont concernés par le rappel de septembre 2018. Il s'agit de la Toyota Prius hybride, de la Prius hybride rechargeable, et enfin du crossover compact C-HR hybride. Le risque existe seulement sur les derniers modèles : seules les voitures ayant été fabriquées entre juin 2015 et mai 2018 ont été rappelées… Si vous devez passer par une concession Toyota pour faire vérifier votre voiture, l'opération devrait prendre entre 30 minutes et 5 heures si une réparation est nécessaire. L'intervention devrait être gratuite. Toyota explique ne pas savoir combien d'automobilistes ont été exposés à un risque d'incendie, mais ne compte pour le moment pas de blessé. Ce rappel succède à celui de 2016 qui, à cause d'airbags défectueux, avait nécessité le rappel d'1,47 million de voitures en Europe, principalement des Yaris, Corolla et Hilux.

Article le plus lu - Remaniement : c'est imminent, ultimes rumeurs › Voir les actualités

Annonces Google