Les étapes pour rouler en voiture américaine

Rouler dans une magnifique voiture américaine est le rêve de beaucoup… mais comment y arriver ?

Les voitures américaines n’ont pas fini de faire rêver. Pleines de caractère et souvent mises en avant dans des films cultes, elles sont nombreuses sur le marché de l’occasion et n’importe quel Américain peut faire le choix de s’offrir un bolide mythique plutôt que d’opter pour une voiture récente.

Pour les Français, par contre, c’est une autre histoire ! En effet, rouler en voiture américaine demande déjà de trouver la voiture en question (rarement disponible dans nos contrées), mais aussi, et surtout, de s’assurer qu’elle est parfaitement aux normes françaises. Et bien entendu (ce serait trop simple autrement !), ces normes diffèrent des normes américaines, et une homologation est bien souvent incontournable, en particulier pour les modèles un peu anciens. Voici un résumé des étapes les plus importantes pour s’offrir le rêve américain.

Trouver et acheter la voiture

Que l’on rêve d’une Mustang, d’une Chevrolet, ou encore d’une Rolls-Royce, la question reste la même : Où se procurer une voiture que l’on ne croise pratiquement jamais en Europe ? Réponse la plus simple : directement aux États-Unis ! Pour ce faire, Internet a radicalement simplifié les choses, puisqu’il est désormais possible de passer par un site spécialisé pour trouver des milliers d’annonces de professionnels comme de particuliers, et même des ventes aux enchères pour toutes sortes de modèles. 

Il s’agit ensuite de procéder en ligne à la transaction – c’est là qu’il faut s’assurer que l’on a choisi un site de confiance. On pourrait alors être tenté de croire que le plus dur est fait, mais c’est véritablement là que les choses se corsent.

L’acheminement du véhicule

Pas trente-six solutions : il faut faire voyager votre nouvelle acquisition par bateau, dans un container spécial. Toutes les compagnies ne se valent pas et, à moins de maîtriser parfaitement l’anglais et de comparer soi-même les prix, voire de faire jouer la concurrence, il est préférable de passer par un professionnel. En plus, cela permet souvent de payer moins cher, puisque lesdits professionnels ont des arrangements avec les compagnies de transport maritime.

Là encore, si vous avez bien choisi votre site Internet spécialisé, cette prestation vous sera sûrement proposée.

La douane, l’homologation et l’immatriculation

Pour franciser une voiture américaine, il convient d’abord de s’assurer que ce sera faisable ! En effet, certaines voitures ne sont tout simplement pas homologables, et il serait vraiment dommage de vous retrouver avec un véhicule dans lequel vous ne pourrez pas rouler. Il existe des sociétés spécialisées qui pourront vous renseigner sur les conditions à remplir pour la voiture qui vous intéresse. Vous trouverez des informations plus complètes sur le sujet sur le site France Diplomatie.

Sans homologation, votre voiture ne pourra pas être immatriculée en France, et il deviendrait donc impossible de la conduire, mais également de la revendre, puisque vous ne pourriez alors pas établir de certificat de cession en bonne et due forme.

Quant aux frais de douane, ils peuvent également être pris en charge par le spécialiste de votre choix, ou bien vous pourrez vous rendre vous-même au port pour vous en acquitter. Quoi qu’il en soit, la voiture ne pourra quitter le port sans que le dédouanement soit effectué.

Les étapes pour rouler en voiture américaine
Les étapes pour rouler en voiture américaine

Les voitures américaines n’ont pas fini de faire rêver. Pleines de caractère et souvent mises en avant dans des films cultes, elles sont nombreuses sur le marché de l’occasion et n’importe quel Américain peut faire le choix de s’offrir un bolide...