Autolib' : les places de stationnement bientôt libérées ? [dates fin]

Autolib' : les places de stationnement bientôt libérées ? [dates fin] AUTOLIB' - Le service Autolib va disparaître à Paris. Temporairement ? Pour l'heure, les solutions semblent floues mais les places de stationnement libérées attirent déjà des convoitises...

Autolib va disparaître. Le divorce entre la mairie de Paris via le syndicat mixte SVAM et le groupe Bolloré a été signé le 21 juin dernier via un vote de la mairie de Paris et des communes de banlieue partenaires du dispositif de location de voitures électriques à Paris. Lancé en grande pompe en 2011, Autolib accusait de lourdes pertes. De vives tensions étaient apparues ces dernières semaines entre la mairie de Paris et le groupe Bolloré à ce sujet. Le service devrait toutefois encore perdurer quelques semaines.

Fin d'Autolib : quelle date ?

Dimanche 24 juin, Autolib avait prévenu sur Twitter que le service pourrait s'arrêter très rapidement, dès ce lundi 25 juin au soir. Il n'en sera rien puisque les deux parties, qui cherchaient un accord pour assurer un arrêt en douceur du service à ses habitués et abonnés, ont trouvé un compromis pour un arrêt définitif le 31 juillet prochain. Attention, le service sera réduit progressivement au mois de juillet via des fermetures progressives des stations et une diminution du nombre de véhicules disponibles. Au 31 juillet, il ne sera plus possible ensuite de louer et de prendre le volant de ces petites voitures électriques à l'autonomie limitée mais pratiques pour se faufiler dans les rues de Paris.

Fin d'Autolib : remboursement de l'abonnement

Les abonnements seront prochainement suspendus. Selon Le Figaro, les abonnés devraient bien être remboursés pour les montants équivalents à la période d'abonnement restante. Le mois de juillet sera offert aux abonnés premium qui disposent d'un abonnement à l'année. Rien ne devrait changer pour les utilisateurs occasionnels, ceux qui louent des Autolib via la formule "dépannage". facturée 9 euros la demie-heure plus un euro à chaque réservation.

Places Autolib : pourra-t-on stationner dessus ?

L'avenir des places réservées à Autolib est incertain. Ces places risquent d'aiguiser les appétits, surtout dans des quartiers où les places de stationnement sont devenues un bien très précieux ! Un emplacement vide sera donc très tentant mais rien de permet de dire pour l'heure que ces places seront à nouveau disponibles pour les automobilistes. Surtout si un service analogue à Autolib devait être mis en place dans quelques mois...

Bornes Autolib : vers des recharges gratuites ?

Les bornes devraient rester sur place. Elles sont en effet la propriété de la commune sur laquelle elles sont installées, Paris donc mais aussi certaines communes de proche banlieue. Selon la mairie de Paris, on comptait aujourd'hui 1100 stations Autolib pour 6200 places de stationnement, dont plus de 3000 à Paris intra-muros. Dans un communiqué, la mairie de Paris confirmait vouloir convertir ces places en des points de recharge électrique gratuits pour les véhicules électriques particuliers. "Cela devrait être effectif d'ici le début de l'année 2019". Le service devrait toutefois être payant. Reste à connaître les montants et les modalités : paiement d'une simple recharge ou recharge + forfait de stationnement.

Autolib : des voitures en vente ?

Le groupe Bolloré va reprendre possession des 4000 Bluecar, le nom des voitures mis à la disposition d'Autolib. Qu'en fera-t-il ? Pour l'heure, leur avenir reste incertain. Les Autolib pourraient être redéployés dans les villes où Bolloré a mis en place des services comparables (Bordeaux, Lyon mais aussi Singapour) ou vendu. Des entreprises pourraient être intéressés par cette flotte mais une vente à des particuliers n'est pas à exclure. La Bluecar a quelques atouts pour une utilisation urbaine : cette voiture électrique à quatre places possède un petit coffre qui peut être étendu grâce à sa banquette arrière rabattable. La Bluecar, développée par Bolloré, se recharge à chaque arrêt dans sur une station Autolib' et affiche 250 km d'autonomie après une recharge complète, ce qui est bien suffisant pour un usage urbain. Les Bluecar sont équipées d'un GPS à écran tactile et d'une commande d'appel qui permettait de dialoguer avec le centre d'assistance.

Autolib : un nouveau service prochainement ?

La mairie de Paris ne renonce pas à l'idée de l'autopartage mais un autre modèle économique devra être trouvé. Des constructeurs comme PSA ou Renault pourrait être intéressés avec l'idée de promouvoir leurs nouveaux véhicules électriques. Les deux groupes planchent en effet sur une électrification rapide de leur gamme. Renault dispose déjà de la Zoé, le véhicule électrique le plus vendu en France, alors que PSA, qui avait lancé la Peugeot Ion et la Citroën C-Zero, doit prochainement lancer des véhicules hybrides (DS7 Crossback, Peugeot 3008) puis 100% électriques (nouvelle Peugeot 208....)

Article le plus lu : Alexandre Benalla : les dernières révélations : voir les actualités

Permis de conduire / Location auto

Location auto

Annonces Google