Limiteur de vitesse : bientôt obligatoire dans les voitures neuves ?

Limiteur de vitesse : bientôt obligatoire dans les voitures neuves ? De plus en plus présent dans nos voitures, le limiteur de vitesse pourrait devenir obligatoire sur les voitures neuves. La commission européenne planche sur le sujet. En quoi cela consistera-t-il, comment marchent le régulateur et le limiteur de vitesse ? On vous dit tout.

Et si le limiteur de vitesse devenait obligatoire dans toutes nos voitures ? L'hypothèse prend de l'épaisseur alors que la commission européenne se montre favorable à une installation obligatoire du limiteur de vitesse dans toutes les voitures neuves. La proposition de loi pourrait être votée dès avril pour une application en France en 2021. Le sujet ne concernerait dans un premier temps que les véhicules neufs, le conducteur pouvant désactiver le système en cas de dépassement mais serait alors alerté de son infraction à la vitesse maximale autorisée via une alerte sonore.

Le Conseil européen de la sécurité des transport (ECTS) assure que la mesure pourrait sauver 25 000 vies en 15 ans en réduisant les accidents de 30%. Si le texte devait être voté en avril 2019, les états membres de l'Union européenne auraient 24 mois pour appliquer ce texte. D'où une entrée en vigueur prévue autour de 2021. En quelques années, les régulateurs et limiteurs de vitesse se sont imposés dans les voitures modernes comme des aides à la conduite très utiles. Ces dispositifs électroniques offrent un confort certain au conducteur dans certaines situations, notamment sur autoroute. Encore faut-il savoir s'en servir, comprendre les différences entre régulateur, régulateur adaptatif et limiteur de vitesse et ne pas les utiliser dans toutes les situations de conduite.

Limiteur de vitesse : comment ça marche ?

Le limiteur de vitesse est de plus en plus présent dans les voitures neuves. Il n'est toutefois pas obligatoire et est souvent proposé en option par les constructeurs. Il consiste en un système électronique qui calcule la vitesse maximale autorisée à respecter via deux éléments :

  • Le GPS embarqué du véhicule qui connaît les vitesses via le système de cartographie
  • Une caméra qui lit, reconnaît les panneaux de signalisation et indique la vitesse à respecter au conducteur via un affichage sur l'écran du tableau de bord (ou sur l'affichage tête haute pour les véhicules qui en sont équipés).

A partir de ces informations, et si le limiteur de vitesse est activé, le véhicule limite sa vitesse et se règle sur la vitesse maximale autorisée : exemple 80 km/h sur une portion correspondante. Si le véhicule arrive en ville sur une portion limitée à 50 km/h, il s'adapte automatiquement à l'approche du panneau, freine et se cale à 50 km/h. Le système est désactivable par le conducteur s'il appuie fortement sur l'accélérateur ou sur la pédale de frein. S'il appuie sur l'accélérateur et dépasse la vitesse autorisée, des rappels peuvent être mis : sonores et/ou visuels en affichant la vitesse autorisée.

Régulateur de vitesse : qu'est-ce que c'est ?

Comme son nom l'indique, le régulateur de vitesse est un système qui permet de réguler sa vitesse, c'est-à-dire de la contrôler. Le fonctionnement est simple puisque parvenu à la vitesse souhaitée, il suffit d'enclencher le régulateur de vitesse afin de conserver automatiquement la même allure. Le conducteur peut donc lâcher l'accélérateur, le véhicule roulera toujours à la même vitesse. Le système est conçu pour maintenir la vitesse sélectionnée, quel que soit le relief. Ce dispositif est très pratique, notamment pour éviter les excès de vitesse lors de longs trajets.

Différences entre limiteur de vitesse et régulateur

Le limiteur de vitesse est à distinguer du régulateur de vitesse. Contrairement à ce dernier, le limiteur de vitesse empêche simplement le véhicule de dépasser une certaine vitesse (la vitesse choisie). La voiture peut être conduite comme d'habitude en dessous de cette vitesse, celle-ci ne pouvant pas être dépassée. Pour déconnecter le système, il suffit de réappuyer sur le bouton ou de volontairement forcer sur la pédale d'accélérateur. Contrairement au régulateur de vitesse, le limiteur de vitesse impose de garder le pied sur l'accélérateur.

Régulateur adaptatif de vitesse : qu'est-ce que c'est ?

Les systèmes se sont perfectionnés et de nombreux constructeurs proposent aujourd'hui des régulateurs adaptatifs de vitesse. En plus de réguler la vitesse pour conserver la même allure, il permet de détecter la distance avec le véhicule qui précède et de conserver automatiquement une bonne distance de sécurité. Si le véhicule devant vous freine, votre voiture adaptera automatiquement la vitesse pour conserver la distance que vous avez sélectionné. Vous souhaitez doubler ? Vous pouvez, en appuyant sur la pédale d'accélérateur, mettre le système en veille. Une fois le dépassement fait, si vous relâchez l'accélérateur, le système se remettra en fonctionnement. Attention toutefois dans ce cas si votre dépassement est suivi d'un freinage imprévu. Le système se réactivant, vous pourrez avoir l'impression que votre véhicule cesse de freiner ou ne freine pas suffisamment pour éviter une collision. Dans ce cas, un appui net sur la pédale de frein désactivera le régulateur pour vous laisser seul maître du véhicule. L'option peut également comprendre une assistance au maintien de voie qui laisse le véhicule dans sa voie. Ceci est particulièrement pratique sur de longs trajets sur autoroute dans des conditions de circulation fluide.

Avantages des régulateurs de vitesse et des limiteurs de vitesse

Le principal avantage des régulateurs de vitesse est de ne plus avoir à se soucier de sa vitesse avec la crainte de rouler trop vite, notamment sur autoroute. Ils permettent donc au conducteur de se concentrer sur la route sans avoir à se préoccuper de cela.
Par ailleurs, le régulateur de vitesse permet d'économiser du carburant. Au final, il s'agit d'un élément de confort indéniable.
Le limiteur de vitesse, dans le même ordre d'idée, permet de ne pas faire d'excès de vitesse sans avoir à regarder constamment son compteur de vitesse. Le limiteur de vitesse remplace avantageusement le régulateur de vitesse dans certaines situations telles que la conduite en ville.

Prix pour installer un régulateur de vitesse

Si votre voiture n'est pas pourvue d'un régulateur de vitesse, il est parfois possible d'en installer un en centre auto spécialisé. Comptez plus de 100 euros pour une installation complète, tout compris. De plus en plus de véhicules neufs sont pourvus de série d'un régulateur-limiteur de vitesse, le régulateur adaptatif restant une option sur de nombreux modèles.

Dangers des régulateurs et limiteurs de vitesse

A leur arrivée sur le marché, les régulateurs de vitesse ont été accusés de se bloquer et d'entraîner un sentiment de panique du conducteur. Sachez que les utilisations du régulateur et du limiteur de vitesse ne vous dispensent pas d'être toujours aussi attentifs à la route, notamment en prévision de changements de condition de circulation. Il est fortement recommandé de ne pas les actionner lorsque la circulation devient dense, sur des routes sinueuses ou dans des conditions difficiles (brouillard, pluie, neige, verglas, routes dangereuses...). Même si votre pied est au repos, vous devez être en mesure de freiner en toutes circonstances.

Variateur de vitesse : à ne pas confondre !

Les régulateurs de vitesse sont à ne pas confondre avec les variateurs de vitesse, bien connus des amateurs de modèles réduits. Le variateur de vitesse est utilisé sur les moteurs électriques d'appareils (perceuses notamment) mais aussi sur certains moteurs électriques. Le variateur de vitesse sert alors à déterminer l'énergie nécessaire au moteur électrique et permet plusieurs plages d'utilisation : par exemple une pour assurer le démarrage de la voiture (ou pour l'assister en démarrage en côte), une deuxième pour maintenir la vitesse du véhicule. Le système de la Toyota Prius intègre par exemple un deuxième moteur électrique associé à une transmission dite à train épicycloïdal pour répartir la puissance. Il fonctionne comme un variateur de vitesse, avec une puissance limitée, servant à recharger les batteries électriques du véhicule ou à contrôler la transmission.