Dakar 2021 : Peterhansel et Benavides couronnés, le classement final

Chargement de votre vidéo
"Dakar 2021 : Peterhansel et Benavides couronnés, le classement final"

Dakar 2021 : Peterhansel et Benavides couronnés, le classement final DAKAR 2021. Le Dakar a sacré ses champions, Peterhansel chez les autos et Benavides chez les motos, voici le classement général final de cette édition 2021.

Le Dakar 2021 s'est terminé vendredi 15 janvier sur la victoire de Stéphane Peterhansel chez les autos et Kevin Benavides chez les motos. Grâce à une constance de 15 jours et une place de leader prise dès la 2e étape, "Monsieur Dakar" enlève un 14e rallye-raid, son 8e chez les autos, 30 ans après son premier succès chez les motos. Au milieu du désert saoudien, le pilote Mini a bataillé avec la Toyota de Nasser Al-Attiyah, vainqueur de 6 étapes mais finalement à un quart d'heure de Peterhansel. Carlos Sainz, vainqueur notamment de la 1ere et dernière étape rend donc sa couronne et termine tout de même à la 3e place. Après l'arrivée, quelques échanges musclées entre Peterhansel et Al-Attiyah ont été notées par les journalistes, le second critiquant le règlement, le premier qualifiant de "pleureuse" et de problème d'égo". L'édition 2022 est déjà lancée, Stéphane Peterhansel a d'ailleurs déjà indiqué qu'il serait probablement au départ pour un 15e sacre.

Chez les motos, l'édition 2021 a été chaotique. Malheureusement, un nouveau décès est à déplorer avec la mort de Pierre Cherpin, pilote rookie tombé lors de la 7e étape et mort lors de son transfert en avion vers Lille. Sur le plan sportif, cette édition a été une valse des leaders. Price, Cornejo, Barreda, tous ont du abandonner sur des chutes ou sur une erreur. Au final, le plus constant a été l'Argentin Kevin Benavides qui signe son premier succès dans le Dakar devant le tenant du titre Ricky Brabec.

Dakar 2021, les plus belles images

Voici notre petite story sur le Dakar 2021 avec les plus belles images de l'épreuve et les faits marquants comme l'abandon de Sébastien Loeb.

Classement et résultats Dakar

Le Dakar se déroule sur un format de classement à étapes comme par exemple sur le Tour de France cycliste. Le temps parcouru pour boucler chaque étape est additionné pour former un classement général. Les concurrents sont répartis en quatre grandes catégories : auto, moto, quads et camions. Dans chacune de ses catégories, il existe plusieurs sous-classements en fonction notamment des performances des véhicules engagés. Les classements des étapes servent à décider de l'ordre de départ de l'étape suivante. Le concurrent arrivé premier la veille partira donc en tête, un avantage certain puisqu'il ne sera pas gêné par les autres concurrents et par la poussière dégagée... mais doit ouvrir la route et peut donc servir d'éclaireur à des poursuivants lancé à ses trousses ! Le chrono est déclenché à chaque départ. Celui qui réalise le meilleur temps est désigné vainqueur de l'étape, celui qui compte le meilleur temps global depuis le départ de l'épreuve est en tête du classement général. Attention, la vitesse ne suffit pas, il faut aussi et surtout savoir bien s'orienter et lire le roadbook parfois piégeux pour prendre la meilleure route et valider les différents points de passages intermédiaires, les fameux "waypoints" (aussi appelés "CP"). Tout raté, toute balise non validée entraîne une pénalité de temps très coûteuse...

Classement général moto :

  1. Kevin Benavides (ARG, Honda),
  2. Ricky Brabec (USA, Honda) à 4'56"
  3. Sam Sunderland (GBR, KTM) à 15'57",
  4. Daniel Sanders (AUS, KTM) à 38'52",
  5. Skyler Howes (USA, KTM) à 52'33",
  6. Lorenzo Santolino (ESP, Sherco Factory) à 58'30",
  7. Pablo Quintanilla (CHIL, Husqvarna) à 1h26'39",
  8. Stefan Svitko (SVK, Slovnaft),
  9. Matthias Walkner (AUT, KTM) à 2h32'12",
  10. Martin Michek (CZE, Orion) à 2h42'37".

Classement général auto :

  1. Stéphane Peterhansel-Edouard Boulanger (FRA-FRA, Mini)
  2. Nasser Al-Attiyah-Mathieu Baumel (QAT-FRA, Toyota) à 14'51"
  3. Carlos Sainz-Lucas Cruz (ESP-ESP, Mini) à 1h01'57"
  4. Jakub Przygonski-Timo Gottschalk (POL-DEU, Orlen) à 2h36'03"
  5. Nani Roma-Alexandre Winock (ESP-FRA, Bahrain Raid Xtreme) à 3h22'48"
  6. Al Qassimi-Xavier Panseri (ARE-FRA, Abu Dhabi Racing) à 3h29'31"
  7. Vladimir Vasilyev-Dmitro Tsyro (RUS-RUS, X-Raid Team) à 3h29'38"
  8. Giniel De Villiers-Alex Haro Bravo (ZAF-ESP, Toyota) à 3h58'39",
  9. Martin Prokop-Viktor Chytka (CZE-CZE, Benzina Team) à 4h10'21",
  10. Cyril Despres-Mike Horn (FRA-CHE, Abu Dhabi Racing) à 4h50'09".

Quel était le parcours du Dakar 2021 ?

Le Dakar 2021 était sous forme de boucle avec un départ et une arrivée à Jeddah sur les bords de la Mer Rouge. Les concurrents partaient dans les terres vers l'Est. Puis, cap plein nord vers Ha'il dans le centre du pays où avait lieu l'unique journée de repos de ce Dakar 2021. De Ha'il, les concurrents encore en course sont repartis pour longer la côte et redescendre vers Jeddah où était dressé le podium d'arrivée.

  • Samedi 2 janvier : Prologue Jeddah-Jeddah
  • Dimanche 3 janvier : Jeddah-Bisha
  • Lundi 4 janvier : Bisha-Wadi-Ad-Dawasir
  • Mardi 5 janvier : Wadi-Ad-Dawasir-Wadi-Ad-Dawasir
  • Mercredi 6 janvier : Wadi-Ad-Dawasir-Riyadh
  • Jeudi 7 janvier : Riyadh-Al Qaisumah
  • Vendredi 8 janvier : Al Qaisumah-Ha'il
  • Samedi 9 janvier : Repos à Ha'il
  • Dimanche 10 janvier : Ha'il-Sakaka
  • Lundi 11 janvier : Sakaka-Neom
  • Mardi 12 janvier : Neom-Neom
  • Mercredi 13 janvier : Neom-Al Ula
  • Jeudi 14 janvier : Al Ula-Yanbu
  • Vendredi 15 janvier : Yanbu-Jeddah

Quelles étaient les nouveautés sur le Dakar 2021 ?

Plusieurs annonces ont été faites le 11 juin 2020 lors de la présentation de ce Dakar 2021. Voici ce qu'il faut retenir :

  • Le port du gilet airbag sera obligatoire en moto et en quad pour renforcer la sécurité après une édition 2020 marquée par les décès de deux motards, le Portugais Paulo Gonçalves et le Néerlandais Edwin Straver.
  • Des alertes sonores supplémentaires préviendront les pilotes à l'approche d'un danger. La vitesse pourra être limitée dans ces zones à risques, sur le modèle de ce qui est déjà fait lors des traversées de villages.
  • Le roadbook est transformé en version électronique à la place du papier et sera distribué le matin des spéciales seulement et non plus la veille, ce qui compliquera le travail de repérage des co-pilotes qui ne pourront plus profiter de la nuit pour potasser le parcours et ne pourront plus s'appuyer sur des spécialistes au sein des équipes.
  • Un rallye "classique" fait son apparition, le Dakar Classic avec des véhicules qui ont fait la légende de l'épreuve et des répliques de voitures et camions ayant participé à la course avant 2000.

Mort de Pierre Cherpin : les infos

L'arrivée du Dakar 2021 vendredi 15 janvier a été endeuillée par l'annonce du décès de Pierre Cherpin, moteur amateur victime d'une chute lors de cette 2e édition en Arabie Saoudite. Le Nordiste avait été victime d'une violente chute lors de la 7e étape disputée dimanche 10 janvier 2021. Inconscient en raison d'un grave traumatisme crânien, il avait été transporté en urgence à l'hôpital de Sakaka où il avait été placé dans un coma artificiel. "Opéré en urgence en neurochirurgie, il avait depuis été maintenu en coma artificiel, son état étant demeuré stable tous ces jours derniers. Il avait été transporté par avion sanitaire de Sakaka à l'hôpital de Jeddah, puis vers la France, où il devait rejoindre l'hôpital de Lille", a précisé l'organisation du Dakar ce vendredi. C'est lors de ce transfert vers la France que Pierre Cherpin est décédé. "Pierre nous a quitté des suites d'une fièvre aigüe probablement d'origine cérébrale dans l'avion sanitaire qui l'a déposé au Bourget. Le médecin réanimateur à bord n'a pas réussi à l'endiguer. Pierre n'a pas souffert, ni au moment de sa chute, ni par la suite", a expliqué sa famille via un message sur la page Facebook créée par Pierre Cherpin pour partager son aventure. Amateur, engagé en malle motos, une catégorie sans assistance, Pierre Cherpin n'en était pas à son premier Dakar puisqu'il avait déjà disputé les éditions 2009, 2012 et 2015 lors de rallyes disputés en Amérique du Sud. Pierre Cherpin avait 52 ans et est le 27e concurrent à décéder depuis la création du Dakar en 1979.