Formule E Paris : Frijns sort du déluge, le classement et résumé [video]

Formule E Paris : Frijns sort du déluge, le classement et résumé [video] FORMULE E PARIS - Robin Frijns a remporté l'e Prix de Paris 2019 sous une pluie battante et après une course très animée. Le Néerlandais a devancé André Lotterer et Daniel Abt. Jean-Eric Vergne se classe 6e. Retrouvez les résumés et classements.

[Mis à jour le 29 avril 2019 à 18h51] L'E-Prix de Paris a tenu toutes ses promesses samedi 27 avril 2019. Pour la première fois en 53 courses, un e-Prix s'est déroulé sous la pluie. Les trombes d'eau tombées sur le circuit parisien tracé autour des Invalides ont piégé de nombreux concurrents dont le poleman Oliver Rowland (Nissan e-Dams) piégé dès le départ. Son coéquipier Sebastien Buemi n'a pas été plus chanceux et c'est le Néerlandais Robin Frijns (Envision Virgin) qui a rapidement pris les commandes pour ne plus les lâcher.

Il remporte sa première course de Formule E malgré les assauts d'un André Lotterer (DS Techeetah) déchaîné. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) prend la 6e place. Au classement du championnat, Frijns prend la tête après 8 manches disputées sur 13. Le Néerlandais possède un petit point d'avance sur Lotterer et 11 sur Antonio Félix Da Costa (BMW Andretti). Retrouvez les moments forts de la course en vidéo ci-dessus et en images ci-dessous !

Classement résultats Grand Prix de Paris Formule E

Le public parisien a été chanceux avec une course extrêmement animée, marquée par les neutralisations de course suite à des chocs, accrochages et accidents. Les pilotes ont été nombreux à se faire piéger par les conditions de course rendues difficiles par la pluie tombée sur le circuit de Paris ce samedi. Au final, le Néerlandais Robin Frijns s'impose devant André Lotterer et Daniel Abt, décrochant du même coup sa première victoire en Formule E. Le top 10 : 1. Robin Frijns (Envision), 2. André Lotterer (DS Techeetah), 3. Daniel Abt (Audi), 4. Lucas Di Grassi (Audi), 5.Max Günther (Geox), 6. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), 7. Antonio Felix Da Costa (BMW I Andretti), 8. Gary Paffett (HWA), 9. Felipe Massa (Geox), 10. Pascal Wehrlein (Mahindra).

Les qualifications disputées le matin (à l'issue d'une superpole opposant les meilleurs pilotes) permettent de déterminer l'ordre sur la grille de départ. Ce samedi midi, c'est Pascal Wehrlein qui s'est montré le plus rapide en réalisant la pole position à l'issue de la superpole. Voici le classement complet des qualifications : 1. Wehrlein (Mahindra), 2. Rowland (Nissan e-dams), 3. Buemi (Nissan e-dams), 4. Frijns (Envision Virgin), 5. Massa (Venturi), 6. D'Ambrosio (Mahindra), 7. Günther (Geox), 8. Lotterer (DS Techeetah), 9. Abt (Audi), 10. Di Grassi (Audi), 11. Dillmann (Nio), 12. Mortara (Venturi), 13. Turvey (Nio), 14. Vergne (DS Techeetah), 15. Bird (Envision Virgin), 16. Da Costa (BMW I Andretti), 17. Lynn (Jaguar), 18. Sims (BMW I Andretti), 19. Paffett (HWA), 20. Evans (Jaguar), 21. Vandoorne (HWA), 22. Lopez (Geox).

A 14h, on a appris le déclassement des deux Mahindra, reléguées en fond de grille pour une pression de pneus non réglementaire. Voici donc la grille de départ actualisée : 1. Rowland (Nissan e-dams), 2. Buemi (Nissan e-dams), 3. Frijns (Envision Virgin), 4. Massa (Venturi), 5. Günther (Geox), 6. Lotterer (DS Techeetah), 7. Abt (Audi), 8. Di Grassi (Audi), 9. Dillmann (Nio), 10. Mortara (Venturi), 11. Turvey (Nio), 12. Vergne (DS Techeetah), 13. Bird (Envision Virgin), 14. Da Costa (BMW I Andretti), 15. Lynn (Jaguar), 16. Sims (BMW I Andretti), 17. Paffett (HWA), 18. Evans (Jaguar), 19. Vandoorne (HWA), 20. Lopez (Geox), 21. Wehrlein (Mahindra), 22. D'Ambrosio (Mahindra).

Dates et horaires Grand Prix de Paris

Le GP de Paris se tenait le 27 avril 2019. Bonne nouvelle si vous avez apprécié le spectacle ou manqué cette édition 2019, la Formule E sera de retour à Paris tous les ans jusqu'en 2022. Rendez-vous donc en 2020 pour un e-Prix qui devrait se tenir une nouvelle fois au printemps, fin avril ou début mai. Contrairement à un Grand Prix de Formule 1, un Grand Prix de Formule E se tient sur un seul jour, contre trois pour la F1 (essais libres le vendredi, qualifications le samedi et course le dimanche). En Formule E, la course suit de quelques heures la séance de qualifications. Le quartier des Invalides n'est donc bouclé qu'une journée (du vendredi soir au dimanche matin généralement), le samedi 27 avril 2019 même si un shakedown (sorte de premiers essais) avait lieu le vendredi 26 avril sur la piste des Invalides de 15h30 à 16h pour permettre aux pilotes de prendre leurs marques. Le départ de la course était programmé à 16 heures samedi 27 avril, sur un format d'une heure.  Voici le programme et les horaires de l'édition 2019 du E-Prix de Paris (des courses promotionnelles et des baptêmes de pistes sont aussi organisés).

  • 07h30-08h15 : essais libres 1 de Formule E.
  • 10h-10h30 : essais libres 2 de Formule E.
  • 11h45 : qualifications groupe 1 de Formule E.
  • 11h55 : qualifications groupe 2 de Formule E.
  • 12h05 : qualifications groupe 3 de Formule E.
  • 12h15 : qualifications groupe 4 de Formule E.
  • 12h30-12h50 : superpole de Formule E.
  • 15h50-16h : grille de départ Formule E.
  • 16h00 : départ de la course Formule E (durée : 45 minutes plus un tour).
  • 17h : cérémonie du podium.

Formule E Paris : diffusion et chaînes TV

L'e-Prix de Paris de Formule E était diffusé sur plusieurs chaînes : Canal + dispose des droits de la saison et diffuse également la manche parisienne en clair, sur la chaîne C8. Voici le dispositif prévu cette année pour la retransmission TV de cet e-Prix de Paris 2019.

  • Samedi 27 avril : qualifications à suivre en direct sur la chaîne Canal + Décalé à partir de 11h40 et sur Eurosport 1.
  • Samedi 27 avril : course à suivre en direct à 15h50 sur Canal + Sport mais aussi en clair sur la chaîne C8 (TNT) et sur Eurosport 2 à partir de 16h.

Règles et chiffres Formule E 

La Formule E a été lancée en 2014. Les saisons se déroulent sur deux ans, débutent à l'automne ou en fin d'année, décembre 2018 pour la saison en cours) et se terminent au début de l'été (juillet 2019 pour la saison actuelle). La saison 2018-2019 a ainsi débuté en Arabie Saoudite le 15 décembre 2018 et s'achèvera le 14 juillet à Brooklyn pour le e-Prix de New York. Les écuries engagées ont toutes le même châssis à disposition (Spark Gen2) mais peuvent développer à leur guise le groupe propulseur, soit le moteur électrique, la boite de vitesses ou encore le système de refroidissement. Jusque-là, les batteries ne permettaient pas de couvrir une course entière de 45 minutes. Mais plutôt qu'une longue charge, les pilotes disposaient de deux voitures et sautaient d'un baquet à l'autre au cours de la course lors d'un arrêt au stand obligatoire !

Tout a changé à l'aube de la saison 2018-2019 avec l'arrivée de la nouvelle génération de Formule E désormais capables de boucler les 45 minutes de course et disposant de plus de puissance (200 KwH en mode normal, 225 kWh en mode attaque contre 180 et 200 auparavant). L'accélération est très rapide de 0 à 100 km/h : 3 secondes. C'est le principal avantage du moteur électrique qui fournit d'emblée l'intégralité du couple.

Formule E à Paris : les pilotes et équipes

Les spectateurs du Grand Prix de Paris ont l'occasion de voir de grands constructeurs engagés dans cette compétition télégénique et qui est l'occasion de montrer son savoir-faire en voiture électrique : DS mais aussi Jaguar, ou Audi sont engagés en leurs noms avec deux monoplaces au départ pour chaque marque. En 2018-2019, Nissan a remplacé Renault et BMW a fait son entrée. 11 écuries sont engagées cette année en attendant Mercedes et Porsche attendus pour la saison prochaine. Parmi les 22 pilotes, on retrouve de plus en plus de noms connus de la F1 : Stoffel Vandoorne, ancien pilote de McLaren, fait ses débuts comme l'expérimenté Felipe Massa ou l'ancien pilote Sauber Pascal Wehrlein. On retrouve aussi le champion du monde sortant de Formule E, le Français Jean-Eric Vergne, le champion 2016 Sébastien Buemi ou celui du 2017, Lucas Di Grassi. Le jeune Français Tom Dilmann est aussi engagé avec le team NIO.

Article le plus lu - Elections européennes : les résultats des sondages › Voir les actualités

Formule E Paris : Frijns sort du déluge, le classement et résumé [video]
Formule E Paris : Frijns sort du déluge, le classement et résumé [video]

Sommaire Classement Grand Prix de Paris Formule E Dates et horaires Formule E Paris 2019 Formule E à Paris : diffusion, chaînes TV Formule E : règles et principes Formule E à Paris : les pilotes [Mis à jour le 29 avril...