Pénurie de carburant : des blocages jusqu'au 16 janvier ? [carte]

Pénurie de carburant : des blocages jusqu'au 16 janvier ? [carte] PENURIE ESSENCE 2020 - La CGT appelle à poursuivre le blocage des raffineries jusqu'au 16 janvier. Cela peut-il aggraver la pénurie de carburant ?

[Mis à jour le 10 janvier 2020 à 15h42] Les blocages des raffineries vont-ils continuer ? D'après Essence & Co, la CGT Chimie a appelé à poursuivre le blocage des raffineries entamé mardi 7 janvier, qui devait se terminer vendredi 10 janvier. Le syndicat appelle ainsi les salariés à maintenir la grève jusqu'au jeudi 16 janvier. La situation dans les stations-service ne s'est pas aggravée depuis le début du blocage mardi 7 janvier : un peu plus de 500 stations restent en rupture partielle ou totale de carburant en France. Un risque de pénurie d'essence existe-t-il vraiment ? On fait le point ci-dessous.

Grève des raffineries en janvier : vers une nouvelle pénurie de carburant ?

Les raffineries françaises sont donc bien bloquées depuis le mardi 7 janvier 2020. La CGT Chimie a appelé à poursuivre les blocages jusqu'au 16 janvier. Le syndicat appelle toujours à "un blocage de toutes les installations pétrolières", afin "d'obtenir le retrait du projet de réforme des retraites". Mais d'après nos confrères d'Europe 1, ce blocage pourrait "difficilement entraîner" une reprise de la pénurie de carburant qui a commencé en fin d'année 2019. "Une station-service a deux à trois jours d'autonomie et même jusqu'à 5 jours sur les autoroutes", explique la radio. Et même si les dépôts de carburant risquent d'être à sec, Europe 1 rapporte des indications fournies par Total qui expliquent qu'une trentaine de dépôts "sont équipés d'oléoducs qui permettent d'approvisionner directement les dépôts depuis les raffineries".

L'Etat dispose également de stocks stratégiques, qui ont déjà été utilisés pour contre la pénurie de décembre. Et le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré au micro de RTL que les forces de l'ordre sont pleinement mobilisées "pour faire en sorte qu'il n'y ait pas de blocages de dépôts". En théorie, il n'y a donc pas besoin de réaliser de plein de carburant de précaution. Sauf si les automobilistes ne l'entendent pas de cette oreille et vont quand même faire le plein. Dans ce cas, le nombre de stations à court de carburant risque de monter en flèche. A l'heure où nous écrivons ces lignes, un peu plus de 500 stations sont d'ores et déjà victimes d'une rupture partielle ou totale de leurs stocks de carburant.

Carte de la pénurie de carburant 2020

L'application Mon-Essence.fr permet de retrouver les prix des carburants dans les stations-services. Lors d'une pénurie d'essence, elle propose également une carte des stations-service à sec, de manière partielle (un ou plusieurs carburants indisponibles) ou totale (station-essence totalement à sec). Lors de la grande pénurie du printemps 2017 puis de septembre 2017, cette application avait mis sur pied une carte des stations-services à sec. Cette carte est de retour en ce mois de janvier 2020, avec les emplacements précis de toutes les stations-service victimes de la pénurie d'essence qui a commencé au mois de décembre.