Essai Porsche Cayenne diesel : l'iconoclaste Un intérieur confortable, habitable et luxueux

Du haut de ses 1,69 mètres, la Cayenne en impose. L'accès à bord est aisé car dans cette Porsche on ne s'assoie pas au ras du sol !

En pénétrant dans l'habitacle la bonne surprise est l'habitabilité. Profitant du gabarit imposant (4,79 mètres de long), l'intérieur est spacieux. Le Cayenne peut accueillir une famille en proposant un confort permanent pour les longs trajets

a bord du cayenne diesel
A bord du Cayenne Diesel © L'Internaute Magazine

Avec une multitude de réglages, les sièges avant offrent un confort d'assise parfait et un bon maintien. Le gros volant multifonctions est réglable en hauteur et profondeur. La position de conduite est sans reproche.

L'ergonomie, plutôt un point fort des Porsche actuelles, est soignée, particulièrement grâce au GPS tactile.

La présentation est un peu austère et les rangements ne sont pas très nombreux. En revanche, la finition et le choix des matériaux sont très flatteurs grâce notamment à l'intérieur "tout cuir" qui équipait notre version d'essai (option à 2 954 euros en cuir lisse et 4 150 euros en cuir naturel)

Un toit ouvrant panoramique en option


Le toit du Cayenne peut se doter en option pour 3 289 euros d'un toit panoramique de 1,4 m2, équipé d'un store électrique (équipement présent sur notre modèle d'essai)

Un coffre logeable


L'espace de chargement est de 540 litres. En rabattant les sièges arrière, il passe à 1 770 litres. Le seuil de chargement n'est pas trop haut pour un SUV, ce qui est appréciable.