Comment construire une maison passive ? Une maison économe, mais aussi confortable

les maisons passives sont le plus souvent dotées de panneaux solaires.
Les maisons passives sont le plus souvent dotées de panneaux solaires. © Evasol

Si les exigences mentionnées précédemment sont respectées, la maison sera très économe en énergie. Elle peut toutefois quand même nécessiter un appoint en chauffage et exige de toutes façons d'être alimentée en eau chaude et électricité. C'est ici qu'intervient l'installation de panneaux solaires.

La part belle faite à l'énergie solaire

Maison passive et installation solaire vont de pair. Que ce soit pour chauffer l'eau sanitaire (chauffe-eau solaire) ou pour fournir l'électricité nécessaire à l'éclairage et à l'alimentation des appareils ménagers (panneaux solaires photovoltaïques), les panneaux solaires ont toute leur place sur le toit des maisons passives. Ils permettent de remplacer par une énergie renouvelable l'électricité fournie par EDF, ou les autres énergies fossiles, sources de rejets de CO². De plus, dans le cas de panneaux solaires photovoltaïques, les éventuels excédents d'électricité produite peuvent être revendus à EDF pour être réinjectés dans le réseau.

Voir aussi : nos reportages en images sur l' installation de panneaux solaires photovoltaïques et celui d'un chauffe-eau solaire

Un complément de chauffage

Même si le besoin est limité par la conception même de la maison passive, qui permet de réduire les dépenses de chauffage d'environ 80%, un apport de chaleur complémentaire peut tout de même être nécessaire. Il faut du moins l'envisager pour les jours de grand froid. Comme nous l'avons vu précédemment, la VMC double flux peut être reliée à une pompe à chaleur qui récupérera les calories puisées quelques mètres sous terre, par exemple, pour les transmettre à l'air injecté dans la maison. Mais un poêle à bois, utilisant une énergie renouvelable, peut également représenter un chauffage d'appoint efficace et pertinent dans un projet de maison passive.

Le choix du matériau de construction

Une large majorité des maisons passives sont construites en bois. Outre les qualités isolantes de ce matériau, les maisons à ossature bois présentent l'avantage d'être souvent préassemblées en usine, intégrant l'isolation, ce qui limite les ponts thermiques. Mais il est également possible de choisir d'autres matériaux de construction, dans la mesure ou ceux-ci offrent de bonnes performances thermiques. On peut notamment citer le béton cellulaire, qui possède des qualités intéressantes.

Une cohérence globale

La construction d'une maison écologique s'inscrit dans une logique globale de protection de l'environnement par la maîtrise de sa consommation d'énergie. Pour être cohérent avec cette logique, la maison passive doit être équipée d'appareils ménagés peu gourmands en énergie, repérables sur l'étiquette énergie par la classe "A". L'éclairage est par ailleurs fourni par des ampoules basse consommation.

Enfin, les objectifs exigeants d'une maison passive ne peuvent être atteints que si ses habitants adoptent un comportement adapté à cette volonté d'économie d'énergie. Ainsi, une maison dont les occupants laisseraient les fenêtres ouvertes en hiver ou les lumières allumées dans les pièces inoccupées n'aurait de passive que le nom !