Vis-à-vis : des astuces pour vous protéger

Vis-à-vis : des astuces pour vous protéger Il n'est jamais agréable de tomber nez à nez sur votre voisin ou sur des passants dans votre jardin ou sur votre terrasse. Voici quelques conseils pour vous protéger des regards indiscrets.

Pour bronzer, se reposer, s’amuser et passer de bons moments en famille ou entre amis, le jardin, la terrasse ou le balcon sont des pièces de vie à part entière. Toutefois, en ville et parfois même à la campagne, il nous faut composer avec notre entourage. Lorsque l'on a des voisins très proches, une vue plongeante sur notre terrasse ou un vis-à-vis gênant côté rue, il est souvent nécessaire de prendre ses dispositions pour profiter d’un moment au grand air et en toute intimité. Brise-vue synthétique, auvent, grillage végétalisé, palissade en bois, canisses, claustra ou mur… À chacun sa technique pour se protéger des curieux.

Si votre jardin est mitoyen avec celui de la maison d’à côté, il vous faudra composer avec votre voisin. Si vous souhaitez modifier la clôture, construire un mur en bordure des deux propriétés ou le surélever, n'oubliez pas de le prévenir. Si ce dernier s’estime lésé, par exemple si votre construction diminue la luminosité de son jardin, il est en droit de saisir le tribunal pour demander l’arrêt des travaux ou la démolition de votre ouvrage. Il est donc préférable de le consulter et d’obtenir son accord écrit avant de commencer les travaux. Notez que d’après la réglementation, tout mur mitoyen ne doit pas dépasser les 3,20 mètres de hauteur dans les villes de 50 000 habitants et plus et 2,60 mètres de hauteur dans les autres villes sauf si la localité ou si le règlement de votre lotissement propose d’autres règles. En cas de doute, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre municipalité.

Annonces Google