Canicule 2022 : 18 départements placés en vigilance orange ! Nouvelle vague de chaleur en France...

"Canicule 2022 : 18 départements placés en vigilance orange ! Nouvelle vague de chaleur en France..."

Canicule 2022 : 18 départements placés en vigilance orange ! Nouvelle vague de chaleur en France... CANICULE AOÛT 2022. Pour la quatrième fois de l'été, la France est en proie à une nouvelle vague de chaleur en cette deuxième semaine d'août. 18 départements ont été placés en vigilance orange canicule par Météo France, mercredi 10 août 2022.

[Mis à jour le 10 août 2022 à 16h54] Pour la quatrième fois depuis le début de l'été, la France est en proie à une nouvelle vague de chaleur. Mercredi 10 août, l'Ouest de l'Hexagone est particulièrement touché. Ainsi, Météo France a placé 18 départements en vigilance orange. Selon Météo France, "sur l'ouest du pays, par contre, la chaleur s'accentue encore. Les températures maximales seront encore en hausse de 1 à 2°C. Elles atteindront 34 à 37°C des Pays-de-la-Loire au Poitou-Charentes, et 36 à 38°C de façon généralisée sur le Sud-Ouest avec localement des pointes à 39 ou 40°C." L'établissement public estime que "les fortes chaleurs vont continuer de s'étendre vers le nord-ouest puis le nord du pays. Les températures minimales seront en hausse, en particulier dans le Sud-Ouest. Sur les départements en vigilance orange, les températures maximales atteindront souvent 36 à 38°C, dans le Sud-Ouest, elles pourront même atteindre ou localement dépasser les 40°C".

Ce mercredi 10 août 2022, comme la veille, la température reste élevée sur une grande partie du territoire. Comme l'a indiqué Météo France, les fortes chaleurs se concentrent surtout sur l'Ouest et remontent vers le Nord. Ainsi, on relève des températures de 38°C à Toulouse et Bordeaux, 36°C à Rennes et 35°C à Nantes et Lyon et 34°C à Paris et Biarritz.

Pour rappel, on parle de canicule lorsque ces quatre caractéristiques sont réunies :

  • une période de forte chaleur ;
  • avec des températures supérieures de cinq degrés par rapport aux normales de saison ;
  • le jour et la nuit ;
  • pendant trois jours consécutifs.

Quand est prévue cette nouvelle vague de chaleur ? Combien de temps durera-t-elle ? Où ? Qu'annoncent les prévisionnistes pour les jours et les semaines à venir ? Quels sont les gestes à adopter pour se protéger de la chaleur et rafraîchir son logement ?

Quelles sont les prévisions de Météo France pour cette semaine ?

Ce début du mois d'août 2022 aura été marqué par de fortes chaleurs, avec une quatrième vague de chaleur. Ce mercredi 10 août pourrait être le pic de chaleur. Voici les prévisions de Météo-France :

  • Paris : mercredi 10 août 2022, le mercure atteint 33°C dans la capitale. Les températures resteront sensiblement les mêmes le reste de la semaine avec 32 et 33°C attendus jeudi et vendredi dans la capitale.
  • Aix-en-Provence : la ville du Sud-Est de la France respire un peu mieux ce mercredi 10 août. Il fait 33°C à Aix-en-Provence. Le thermomètre devrait afficher la même température jeudi et vendredi.
  • Bordeaux : la préfecture de Gironde est, elle aussi, concernée par la vague de chaleur. Elle a été placée en vigilance orange. Mercredi 10 août, le thermomètre affiche 36°C. Mercredi et jeudi, les fortes chaleurs seront encore présentes avec 37°C attendus.
  • Lyon : Il a fait chaud à Lyon ce mercredi. Le thermomètre affiche 35°C. Ce sera le cas aussi ce jeudi. Vendredi, le mercure devrait atteindre 34°C.
  • Rennesles journées de mercredi, jeudi et vendredi sont placés sous le signe de la chaleur à rennes, il fait, et fera, 34°C dans la commune bretonne.
  • Marseille : Marseille est relativement épargnée par les fortes chaleurs. Les températures baissent cette semaine. Mercredi 10 août, la température est de 32°C. Jeudi et vendredi, le mercure affichera, respectivement, 31°C et 30°C.
  • Toulouse : le thermomètre affiche 35°C, mardi 9 août. Les jours qui suivent vont également être très chauds avec 36°C attendus mercredi 10 août et 35°C attendus jeudi.

Quels sont les départements placés en vigilance orange par Météo France ? 

Canicule 2022 : après deux canicules (juin et juillet), un mois d'août très chaud en vue ?

La France traverse un troisième épisode caniculaire en moins de deux mois, et probablement un quatrième la deuxième semaine du mois ! Le début du mois d'août promet d'être brûlant, surtout dans le sud-est du pays. Voici ce que prévoient les prévisionnistes de La Chaîne Météo jusqu'à mi-août :

  • Semaine du 8 au 14 août : le répit aura été de courte durée après le troisième épisode caniculaire, puisque les spécialistes annoncent une quatrième vague de chaleur en cette deuxième semaine d'août avec jusqu'à 37°C à Bordeaux mardi et 36°C à Poitiers mercredi.
  • Semaine du 15 au 21 août : des orages devraient éclater dans la majeure partie du pays, apportant un peu de fraîcheur en France. Cependant, cette courte parenthèse ne parviendra pas à combler la sécheresse, selon La Chaîne Météo.
  • Semaine du 22 au 28 août : selon les tendances observées par Météo France, les températures du mois d'août devront rester bien supérieures aux normales de saison.

Quelles sont les recommandations à suivre pendant la canicule ?

Vague de chaleur, pic de chaleur, canicule et dôme de chaleur : quelles différences ?

Canicule et vague de chaleur sont deux choses différentes. Pour parler de canicule, les températures doivent être plus élevées de cinq degrés par rapport aux normales de saison, le jour, comme la nuit, et cela durant au moins trois jours et trois nuits. Le seuil de température caniculaire diffère donc selon les départements et les régions. Les épisodes caniculaires ont le plus souvent lieu en France en juillet et août. Il faut être vigilant dès le mois de juin. Des fortes températures, même au-dessus des normales de saison, ne signifient pas forcément canicule. Le plus souvent, ce sont des vagues de chaleur. 

Le terme de pic de chaleur est davantage à utiliser lors d'une brusque montée des températures alors qu'une vague de chaleur correspond à un épisode plus long. Météo France juge qu'une vague de chaleur est en cours lorsque l'on détecte des températures supérieures à la moyenne mensuelle de plus de trois degrés Celsius, durant au moins trois jours.

Enfin, le dôme de chaleur est un autre terme employé. Il s'est installé sur la quasi-totalité de la France en mai 2022. Ce phénomène météorologique s'explique par une grosse masse d'air chaud en provenance du Maroc et d'Espagne, emprisonnée par des pressions atmosphériques. Cela survient généralement en été, mais aussi au printemps. Il a pour conséquence des chaleurs caniculaires.

Météo France prévoit plusieurs niveaux de vigilance canicule : le niveau 1 (vert) correspond à une "veille saisonnière", le niveau 2 (jaune) à un "avertissement chaleur" et c'est le niveau 3 (orange) qui correspond à "l'alerte canicule". Enfin, le niveau 4 (rouge), le plus élevé, détermine "la mobilisation maximale". L'été, il n'est pas rare que plusieurs départements soient placés en alerte orange ou rouge pour la canicule.

Canicule : quels sont les records de températures enregistrés ces dernières années ?

Si la canicule de l'été 2003 reste dans toutes les mémoires (et celle de 1976 également chez les anciens), la France a depuis connu d'autres épisodes de très fortes chaleurs. En été 2019, plusieurs records de température absolue avaient été atteints dans différentes villes. Selon les données de Météo France, 50 villes comptabilisaient ainsi un nouveau record depuis le 25 juillet 2019. Alors que l'été 2019 avait été très chaud, certains records ont été battus pendant à la canicule de mi-juin 2022. Lors de la journée caniculaire du samedi 18 juin 2022 : 150 communes ont battu un record de chaleur, selon le météorologue Patrick Marlière, interrogé par BFM TV : "On est passé de 70 villes avec des records mensuels battus, à plus de 150 aujourd'hui en France, des Pyrénées à la frontière belge". La ville de Nantes a ainsi battu son record pour un mois de juin avec 39,1°C. Dans le Sud-Ouest, des records à plus de 40 degrés ont été atteints : Biarritz avec 42,9°, Saint-Jean-de-Luz avec 42° ou Bordeaux avec 40°. 

La canicule de juillet 2022 a également enregistré des records de température lundi 18 juillet. Parmi les 63 records enregistrés ce jour-là, la majorité sont dans le nord, l'ouest ou le sud-ouest. On peut citer  :

  • Beaulieu-sur-Layon (49) : 42,7°C
  • Biscarrosse (40) : 42,6°C
  • Nantes (44) : 42°C
  • La Roche-sur-Yon (85) : 41,5°C
  • Cholet (49) : 41,3°C
  • Niort (79) : 41°C
  • Rennes (35) : 40,5°C
  • Caen (14) : 40,1°C
  • Dinard (35) : 40°C
  • Saint-Brieuc (22) : 39,7°C
  • Noirmoutier (85) : 38,7°C
  • Lorient (56) : 37,6°C
  • Brest (29) : 39,3
  • L'île d'Yeu (85) : 35,9°C