Frelon asiatique : le reconnaître, s'en débarrasser, fabriquer un piège

Frelon asiatique : le reconnaître, s'en débarrasser, fabriquer un piège Le frelon asiatique est responsable de plusieurs décès en France et sa présence ne cesse de progresser et d'inquiéter. Comment reconnaître un frelon asiatique et éviter les piqûres ? Comment s'en débarrasser et fabriquer un piège ?

[Mis à jour le 21/09/2018 à 14h19] Le frelon asiatique sévit en France depuis 2004 et depuis, il ne cesse de progresser sur le territoire et colonise désormais un tiers de l'Hexagone avec une croissance exponentielle. En 2018, les signalements de nids ont considérablement augmenté et devraient encore être nombreux en automne. En effet, cette saison est particulièrement propice à la découverte de nids de frelons asiatiques en raison des feuilles qui tombent des arbres. Une situation qui a de quoi inquiéter quand on sait que trois personnes sont décédées depuis août 2018 dans les départements du Calvados et de la Manche et, qu'en tout, une dizaine de personnes ont été tuées en France. Le frelon asiatique peut ainsi représenter un réel danger. Les experts se veulent néanmoins rassurants en affirmant que ces insectes ne sont agressifs que lorsque l'on s'approche trop près de leur nid. La prudence est donc de mise et il convient de savoir reconnaître le frelon asiatique, d'agir en conséquence pour se débarrasser d'un nid et éviter les piqûres qui peuvent être dangereuses.

Comment reconnaître le frelon asiatique ?

Le frelon asiatique (Vespa velutina) se distingue de son cousin le frelon européen (Vespa crabo), par sa taille, plus petite (de 2 à 3 cm), et par sa face orangée tout comme le bout de ses pattes. L'abdomen du frelon européen est rayé de jaune et de noir, tandis que sur le frelon asiatique, les segments abdominaux sont très légèrement soulignés et le quatrième d'entre eux est entièrement jaune orangé. Véritable prédateur pour les abeilles, le frelon asiatique n'est en principe pas agressif envers l'homme mais attaque lorsque l'on s'approche trop près de son nid. Evitez donc de les déranger pour garantir votre sécurité.

Piqûre de frelon asiatique : se protéger 

A priori, la piqûre d'un frelon asiatique n'est pas plus dangereuse que celle d'une guêpe ou d'une abeille. En revanche, le venin du frelon asiatique étant cardiotoxique et neurotixique, il peut être fatal en cas d'allergie. Le frelon asiatique attaque en meute lorsqu'il est dérangé et que son nid se trouve en danger. Il faut donc être particulièrement vigilant aux nids bas qui peuvent se trouver dans les buissons et les arbustes, éviter de s'en approcher et vous éloigner au plus vite en cas d'identification ou d'une première piqûre. Il faut savoir que la piqûre du frelon asiatique est un peu plus douloureuse qu'une piqûre de guêpe. Appelez les pompiers si vous présentez des symptômes d'allergie (difficultés à respirer, démangeaisons, gonflement, malaise, nausées...) ou si vous présentez des piqûres multiples. Il est important de désinfecter la piqûre et vous pouvez utiliser un glaçon recouvert d'un mouchoir pour soulager la douleur et limiter le gonflement.

Se débarrasser d'un nid de frelons asiatiques

nid de frelons asiatiques
© Roberto - stock.adobe.com

Contrairement aux autres espèces de guêpes, le frelon asiatique a tendance à édifier son nid à la lumière directe. Celui-ci est le plus souvent placé entre les branches d'un arbre, ce qui le rend relativement accessible (du moins davantage que celui des guêpes qui peuvent nicher dans vos combles ou vos murs). Ils ne sont généralement visibles que lorsque les feuilles sont tombées, ce qui fait de l'automne le moment d'intervention idéal. Cette intervention ne pourra être pratiquée que par des experts comme ceux d'une société privée, ou d'une association reconnue pour son savoir-faire afin d'éviter tout danger.
Vous avez une combinaison d'apiculteur, et vous pensez pouvoir vous attaquer à un nid de frelons asiatiques ? Sachez que, contrairement à l'abeille qui se contente de tournoyer sans trouver de prise, et au frelon européen qui lance une vaine attaque frontale, le frelon asiatique a l'aptitude de dénicher le moindre petit défaut d'étanchéité dans la combinaison et de se glisser à l'intérieur. Il a même la capacité de jeter son venin à distance, au travers de la grille du masque, ce qui peut se révéler particulièrement grave pour les yeux.

Fabriquer un piège à frelons asiatiques

  • Coupez le haut d'une bouteille d'eau (pétillante, il paraît que c'est plus efficace) et mettez le goulot vers le bas à l'intérieur.
  • Mélangez la même quantité de vin blanc, bière brune et sirop de fruit, de préférence de cassis.
  • Renouvelez environ tous les 15 jours.
  • Mis en place dès le printemps, ce piège permettra d'éradiquer les reines.

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Guêpe / Frelon

Eliminer les nuisibles

Annonces Google