Vers plats géants : le reconnaître et s'en débarrasser

Vers plats géants : le reconnaître et s'en débarrasser Un nouveau prédateur sévit dans les jardins ! Venu d'Asie, le ver plat géant à tête de marteau pourrait bien faire des dégâts s'il continue son invasion.

Il serait sur notre territoire depuis plus de vingt ans sans que l'on y prête attention, pourtant le ver plat géant est une véritable menace pour la biodiversité. Avec leur tête en forme de marteau, ces vers sont des prédateurs pour les animaux présents dans le sol et surtout pour les vers de terre, indispensables à notre écosystème pour brasser les sols et permettre la pousse des plantes. Les vers géants sécrètent de la tétrodotoxine, un poison puissant, après avoir immobilisé leur proie en s'enroulant autour. Le corps de cette dernière est dissout par des sécrétions venant du tube digestif et le ver se nourrit ensuite du jus de l'animal. Cette technique en fait un redoutable prédateur qui peut s'attaquer à des proies pesant jusqu'à 50 fois son poids et lui permet également de se défendre contre ses ennemis. Un atout de taille pour sa prolifération qui est complété par un mode de reproduction autonome. Le ver plat à tête de marteau utilise la scissiparité : il se débarrasse d'un bout de sa queue et celle-ci deviendra elle-même un ver adulte au bout de deux semaines. Une technique de clonage efficace qui lui donne un certain avantage pour envahir rapidement une zone.   

Comment reconnaître les vers géants ? Photo

Deux espèces sont aujourd'hui particulièrement présentes en France à savoir Bipalium kewense et Diversibipalium multilineatum. Les vers les plus gros peuvent atteindre jusqu'à 40 cm, sont noirs ou colorés avec des bandes, et se reconnaissent à leur tête en forme de marteau un peu aplati, ou de pelle. Plutôt faciles à reconnaître, ils se distinguent des vers que l'on a l'habitude de trouver dans les jardins français. Ils sont aujourd'hui particulièrement présents dans les Pyrénées-Atlantiques et les Alpes-Maritimes mais ont été observés dans de nombreux départements. Venus d'Asie, ces vers invasifs seraient arrivés en France il y a déjà une vingtaine d'années par le transport de plantes exotiques.

Vers géant Bipalium kewense
© Chaturong Gatenil - 123RF

Quelles précautions, comment s'en débarrasser ?

Même si aucune étude ne démontre aujourd'hui l'impact des vers géants sur l'écosystème, il s'agit bien d'un danger pour les vers de terre et escargots présents dans votre jardin. Soyez donc attentif lorsque vous jardinez ou entretenez votre espace extérieur. Si vous reconnaissez un spécimen, il est déconseillé de le toucher à main nu. On ne connait pas encore de répulsif ou de solution qui cible l'élimination de ces vers. Il faudra donc s'en débarrasser un par un lorsque vous tombez nez à nez avec l'un d'entre eux.

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Autour du même sujet

Nuisibles au jardin

Annonces Google