Comment bien réguler la température chez vous

Comment bien réguler la température chez vous Pour faire des économies ou tout simplement vivre dans un confort thermique, la régulation de la température est incontournable dans une maison. Quelles sont les températures idéales et quels outils utiliser pour réguler ? On vous dit tout.

Dès que le froid arrive, premier réflexe : allumer le chauffage. Afin d'obtenir un confort thermique et contrôler ses factures d'énergie (jusqu'à 10 % de moins), la régulation est la meilleure solution. En d'autres termes, il s'agit de réguler la température intérieure de son logement et d'optimiser sa consommation de chauffage en temps réel. D'ailleurs, maintenir une température minimum est une obligation légale. Selon l'Article R111-6 du Code de la construction et de l'habitation, "Les équipements de chauffage du logement permettent de maintenir à 18°C la température au centre des pièces du logement." On note aussi qu'1 degré en moins dans votre intérieur, c'est 7% d'économie sur vos factures.

Quelles sont les températures idéales ? 

L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) recommande une moyenne de 19°C dans les pièces à vivre (salon, salle à manger, cuisine), de 16°C dans les chambres, de 14°C dans les pièces inoccupées comme le cellier, voire entre 12 et 14°C en cas d'absence de plus de 24h. En effet, chaque pièce ne nécessite pas la même température ambiante. Toutefois, les températures théoriques de l'ADEME sont souvent en deçà des températures de confort pour lesquelles on opte réellement.  

  • Les pièces à vivre : entre 20°C et 21°C (surtout si vous n'êtes pas adepte des gros pulls).
  • La salle de bains : entre 21°C et 22°C 
  • La chambre : 18°C.
  • L'entrée, les WC et les dégagements : 17°C.

Le taux d'humidité va également jouer un rôle sur le confort intérieur de votre maison et se mesure grâce un hygromètre. Il doit être compris entre 40% et 60% d'hygrométrie. Il varie selon le climat, les saisons ou le chauffage qui a tendance à assécher l'air. Si le pourcentage d'humidité conseillé n'est pas respecté, les risques d'allergies, d'asthme et autres problèmes de santé peuvent être élevés.

Comment mesurer la température de la pièce et l'adapter ?

Différents outils vont permettre de mesurer et contrôler la température. On met de côté le simple thermomètre qui manque de précision et surtout n'aidera pas à réguler la température ambiante. 

© scyther5 - 123RF
  • Le thermostat d'ambiance : il mesure la température d'une pièce en particulier pour s'adapter aux autres. Il existe des modèles analogiques journaliers, hebdomadaires parfois en version programmable qui permettent ainsi de définir les températures selon l'occupation de votre maison et des variations de températures extérieures.
  • Le thermostat de plancher chauffant : il permet de varier le chauffage au sol pièce par pièce.
  • Les robinets thermostatiques : ils s'installent sur les radiateurs et peuvent être programmables.
  • La sonde de température extérieure : elle s'associe avec un thermostat d'ambiance et mesure la température extérieure pour ainsi permettre à la chaudière de s'éteindre ou se déclencher si besoin. Elle a un rôle d'anticipation.
  • Les programmateurs d'intermittence : ils permettent d'adapter la température intérieure selon les périodes d'occupation du logement. Il en existe pour le chauffage combustible et pour le chauffage électrique.

Les outils de régulation de dernière génération

On trouve désormais des thermostats connectés qui permettent de contrôler son chauffage à distance avec votre smartphone par exemple. Certains appareils se déclenchent lorsqu'on approche de la maison, par système vocal. Sur certains modèles de thermostats connectés, on peut même visualiser sa consommation. L'avantage de ces outils de dernière génération est qu'ils peuvent moduler les préférences comme la programmation jour/nuit ou horaires de travail/retour à la maison.

Comment bien réguler la température chez vous
Comment bien réguler la température chez vous

Dès que le froid arrive, premier réflexe : allumer le chauffage. Afin d'obtenir un confort thermique et contrôler ses factures d'énergie (jusqu'à 10 % de moins), la régulation est la meilleure solution . En d'autres termes, il...