Catherine Deneuve : un tournage suspendu en attendant son rétablissement

Catherine Deneuve : un tournage suspendu en attendant son rétablissement Au début du mois de novembre, Catherine Deneuve a été victime d'un "accident vasculaire ischémique très limité". Depuis, l'actrice est en convalescence. Le tournage du film d'Emmanuelle Bercot pour qui elle travaillait lors de l'incident a été suspendu en attendant qu'elle aille mieux.

[Mis à jour le 26 novembre 2019 à 10h35] Trois semaines après l'hospitalisation de Catherine Deneuve, le tournage du film d'Emmanuelle Bercot "De son vivant" a été interrompu pour permettre à la star du cinéma français de se reposer. En fin de journée le 5 novembre dernier, Catherine Deneuve avait été prise en charge en urgence à l'hôpital de Garges-lès-Gonesse, où elle tournait des scènes du film, suite à un accident vasculaire ischémique que son entourage a rapidement qualifié de "très limité et donc réversible".

Depuis, d'après les informations du Parisien, les équipes d'Emmanuelle Bercot ont poursuivi le tournage de "De son vivant" sans Catherine Deneuve, pour avancer sur toutes les séquences où la comédienne n'apparaît pas. Désormais, le tournage du film est suspendu dans l'attente du rétablissement de l'actrice. Le journal francilien annonce par ailleurs que Catherine Deneuve devrait "retrouver le plateau d'Emmanuelle Bercot début 2020". Des nouvelles rassurantes donc après la frayeur du début du mois.

Avec "De son vivant", Emmanuelle Bercot et Catherine Deneuve doivent signer leur troisième collaboration à l'écran. Le film, dont le tournage devait s'achever à la mi-décembre, suit leur deux précédents travaux communs : "Elle s'en va" en 2013 et "La Tête haute" en 2015.

Filmographie de Catherine Deneuve

La jeunesse de Catherine Deneuve a été très tôt marquée par le cinéma. Fille d'un couple de comédiens français, Catherine Dorléac débute à l'écran en faisant de la figuration dès l'adolescence. Elle prend pour nom de scène Deneuve, le patronyme de sa mère. Elle est engagée à 20 ans dans Le Vice et la Vertu par le pygmalion des stars féminines : Roger Vadim. De son union avec le réalisateur naîtra un fils, Christian, qui deviendra également comédien.

Les Parapluies de Cherbourg, Les Demoiselles de Rochefort et Peau d'âne

C'est Jacques Demy qui impose Catherine Deneuve grâce au succès stupéfiant des Parapluies de Cherbourg (1964, prix Louis Delluc et Palme d'or à Cannes). Le film la rend immédiatement célèbre, dans un rôle qui met l'accent sur son élégance soignée de belle jeune fille pure et blonde, et représentative d'une certaine idée du chic français et de l'idéal féminin. Fidèle à ce cinéaste, Catherine Deneuve tourne également sous sa direction Les Demoiselles de Rochefort (1967) - dont elle partage l'affiche avec sa sœur Françoise Dorléac -, Peau d'âne (1970), et L'Événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune (1973). 

Avec Belle de jour, un tournant

Roman Polanski est quant à lui le premier metteur en scène à pressentir le potentiel dramatique de l'actrice : dès l'année suivante, il brise son image lisse en lui confiant le rôle d'un serial killer féminin dans Répulsion (1965). La même année, dans un genre diamétralement opposé, Catherine Deneuve laisse libre cours à sa fantaisie dans La Vie de château de Jean-Paul Rappeneau (prix Louis Delluc en 1965). Avec Luis Buñuel, elle crée des personnages inoubliables de sophistication glacée et d'ambiguïté psychologique. Belle de jour (1967), dans lequel elle incarne Séverine, une jeune femme de la bourgeoisie qui décide de se prostituer en toute liberté, lui offrira un tournant. Lors d'un tournage qu'elle avouera difficile, Catherine Deneuve devra faire oublier la jeune fille romantique et réservée des "Parapluies" pour un personnage plus vicieux, voire masochiste. De cette collaboration naîtra aussi Tristana (1970).

Un César avec Le Dernier métro de Truffaut

Au cours des années 1960 et 1970, Catherine Deneuve tourne avec Michel Deville (Benjamin, 1968), François Truffaut (La Sirène du Mississippi, 1969), Marco Ferreri (Liza, 1972 ; Touche pas à la femme blanche, 1974) et Jean-Pierre Melville (Un flic, 1972). C'est à cette époque qu'elle rencontre l'acteur Marcello Mastroianni avec qui elle aura une fille, Chiara. Un bonheur n'arrivant jamais seul, sa prestation dans Le Dernier Métro de François Truffaut (1980), qui a écrit ce rôle spécialement pour elle, lui vaut le César de la Meilleure actrice. Au faîte de sa popularité nationale et internationale, Catherine Deneuve est choisie, en 1985, comme modèle pour le nouveau buste de Marianne. 

D'Indochine à Dancer in the Dark

Au début des années 80, la comédienne rencontre André Téchiné, un auteur qui lui permet de renouveler sa palette d'émotions et sa gamme de personnages : Hôtel des Amériques (1981), Le Lieu du crime (1986) jusqu'à Ma saison préférée (1993), Les Voleurs (1996) et dernièrement Les Temps qui changent (2004). Catherine Deneuve est aujourd'hui l'une des rares actrices de sa génération ayant atteint un statut de vedette incontournable, admirée et respectée de tous. Elle mène une carrière partagée entre des films grand public comme Fort Saganne (1984) d'Alain Corneau, Indochine (1992) et Est-Ouest (1999, Régis Wargnier), Belle maman (1998, Gabriel Aghion), 8 femmes (2002, François Ozon), et des œuvres plus risquées telles que Drôle d'endroit pour une rencontre (1987) de François Dupeyron, Le Couvent (1995) de Manoel de Oliveira, Généalogie d'un crime (1996) et Le Temps retrouvé (1999) de Raúl Ruiz, Place Vendôme de Nicole Garcia (1998, pour lequel elle a obtenu le prix d'interprétation au festival de Venise), Le Vent de la nuit (1999) de Philippe Garrel, Pola X (1999) de Léos Carax, Dancer in the Dark de Lars von Trier (2000, Palme d'or à Cannes) ou encore Rois et reine (2004) d'Arnaud Desplechin.

De nombreux films depuis 2010

Bien loin de s'arrêter de tourner, Catherine Deneuve a poursuivi sa carrière dans les années 2010 avec des sorties régulières au cinéma accompagnées d'ailleurs de nombreuses nominations aux César. Elle a par exemple été nommée pour Potiche en 2011, Elle s'en va en 2014, Dans la cour en 2015 ou encore La Tête haute en 2016. Côté prix, elle a également reçu en 2016 le Prix Lumière du Festival du même nom à Lyon pour l'ensemble de sa carrière. Elle a par ailleurs été récompensée du prix Praemium Imperiale décernée par la famille impériale du Japon à Tokyo en 2018.

L'ex-mari de Catherine Deneuve et les hommes de sa vie

Née Catherine Dorléac le 22 octobre 1943, Catherine Deneuve a fréquenté plusieurs hommes dans sa vie, à commencer par le réalisateur Roger Vadim avec qui elle a un fils, Christian, en 1963. L'actrice a été mariée une fois, avec le photographe David Bailey en 1965. Sa sœur Françoise Dorléac et le chanteur Mick Jagger étaient témoins du mariage. Si le couple ne divorce que sept ans plus tard en 1972, la séparation est effective dès 1967. Catherine Deneuve vit ensuite une histoire d'amour avec l'acteur italien Marcello Mastroianni. De leur union naîtra une fille, Chiara Mastroianni en 1972. Dans les années 1980, on a pu compter parmi les idylles de Catherine Deneuve le businessman Bertrand de Labbey ou encore Pierre Lescure, figure du journalisme à la télévision et à la radio.

Ses sœurs Sylvie et Françoise Dorléac

On l'oublie souvent mais Catherine Deneuve n'est pas le véritable nom de l'actrice qui est en réalité née Catherine Dorléac, le nom de son père qu'elle a d'ailleurs utilisé au tout début de sa carrière avant d'utiliser le nom de sa mère Renée Simonot, dont le véritable nom n'est autre que Deneuve. C'est pour cette raison que ses sœurs, Françoise et Sylvie Dorléac, ne s'appellent pas Deneuve. Née le 21 mars 1942, Françoise est donc la sœur aînée. Proche de Catherine, Françoise Dorléac est témoin à son mariage avec David Bailey en 1965. Les deux sœurs exercent toutes les deux vers le métier d'actrice et se donnent même la réplique dans Les Demoiselles de Rochefort (1967). C'est d'ailleurs en se rendant à la projection londonienne du film de Jacques Demy que Françoise Dorléac est fauchée le 26 juin 1967 dans la fleur de l'âge, suite à un accident de voiture. Elle avait 25 ans.

Dans les colonnes de Madame Figaro en 2016, Catherine Deneuve revenait sur la mort de sa sœur aînée : "Sa disparition reste le grand drame de ma vie, c'est la chose la plus douloureuse que j'ai vécue". Sylvie Dorléac, la sœur cadette, est née le 14 décembre 1946 à Paris. Elle aussi a été actrice mais uniquement dans sa jeunesse, notamment dans Les collégiennes avec sa sœur Catherine en 1957. Par la suite, Sylvie a travaillé au côté de Catherine en tant que sa secrétaire pendant 38 ans.

Qui sont les enfants de Catherine Deneuve ?

Catherine Deneuve est maman, elle a donné la vie à un garçon et une fille lors de deux unions différentes. Christian Vadim (de son vrai nom Christian Plemiannikov) est né le 18 juin 1963 de sa relation avec le réalisateur Roger Vadim. Christian est lui aussi un acteur d'expérience qui s'est illustré au cinéma, à la télévision mais aussi au théâtre. Chiara Mastroianni, la fille de Catherine Deneuve, est née le 28 mai 1972 à Paris de son union avec l'acteur Marcello Mastroianni. Elle s'est aussi fait un nom en tant qu'actrice au cinéma dans les films de Christophe Honoré notamment.

Sur le tournage d'un film pour 2020

La rentrée a été chargée pour Catherine Deneuve. L'actrice est actuellement en tournage pour un nouveau film. L'actrice est en effet au casting de "De son vivant", le nouveau long-métrage réalisé par Emmanuelle Bercot. Dans le film, doit sortir en 2020, elle donne notamment la réplique à Benoît Magimel, mais aussi Cécile de France. Dans "De son vivant", Catherine Deneuve joue le rôle d'une matriarche qui fête son anniversaire et y convie ses enfants et petits-enfants. L'actrice retrouve pour l'occasion Emmanuelle Bercot avec qui elle a déjà travaillé plusieurs fois, dans La Tête haute en 2015 et Elle s'en va en 2013.

Catherine Deneuve a plusieurs autres projets de films à venir dans les prochains mois. On sait qu'elle a déjà achevé le tournage du long-métrage Terrible Jungle, film de Hugo Benamozig et David Caviglioli tourné à La Réunion. Catherine Deneuve sera également à l'affiche du prochain film de Hirokazu Kore-eda, qui a obtenu la Palme d'or au Festival de Cannes pour Une affaire de famille en 2018. Dans ce film prévu pour une sortie en décembre 2019, la comédienne donnera la réplique à Juliette Binoche et Ethan Hawke. "Soit on fait du cinéma, soit on n'en fait pas" déclarait d'ailleurs la comédienne au cours d'une interview au Parisien le 4 septembre dernier.

Une actualité riche à la rentrée

Catherine Deneuve est récemment apparue dans une campagne de sensibilisation sur la guerre au Yémen. L'actrice, aux côtés d'Annie Lenox, Charles Dance ou encore Vikash Dhorasso et Sophia Aram, interpellait le président de la République Emmanuel Macron dans le but d'arrêter la vente d'armes par la France à l'Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis.

Au sujet de Catherine Deneuve, on entend souvent l'expression "icône du cinéma". C'est pourtant une définition que l'actrice rejette. En marge du festival du film de Venise, la comédienne s'était exprimée auprès de l'AFP à ce sujet : "Icône du cinéma ? Je ne suis pas vraiment ça, je trouve, franchement. On me le dit souvent, c'est beaucoup à travers les couvertures de presse, les journaux, les photos, c'est plutôt ça." Elle analysait ces commentaires par le fait que son image a souvent été liée au couturier Yves Saint Laurent. "Ça m'a donné une image plus sophistiquée. Mais franchement, non, en tant qu'actrice, je ne suis pas comme ça. C'est une image." 

Autour du même sujet