Arnold Schwarzenegger : l'acteur revient sur sa lourde opération du coeur

Arnold Schwarzenegger : l'acteur revient sur sa lourde opération du coeur ARNOLD SCHWARZENEGGER - En pleine promotion de Terminator 6, l'acteur est revenu sur la lourde opération du cœur qu'il a subi en mars 2018 et qui aurait pu compromettre son apparition dans le film.

[Mis à jour le 22 octobre 2019 à 18h12] A 72 ans, Arnold Schwarzenegger est de retour en pleine forme à l'affiche de Terminator : Dark Fate. Alors en pleine promotion du sixième film de la saga, il révèle toutefois avoir eu un souci de santé qui aurait pu compromettre son apparition dans le film, où il prête à nouveau ses traits au T-800.  En mars 2018, il a subi une lourde opération du cœur qui aurait pu lui coûter la vie, explique-t-il au journal britannique Le Sun. "C'était surprenant, je n'ai jamais eu peur de ce genre de choses auparavant".

Toutefois, Arnold Schwarzenegger confie que ce n'est pas l'opération en elle-même qui l'a le plus inquiété, ou les éventuelles répercussions que ça aurait pu avoir sur sa santé : "Pendant quelques temps, j'étais inquiet que l'opération ne soit trop proche du tournage de Terminator 6, mais je me suis ensuite rendu compte que le film serait un bon moyen de retrouver la forme". L'ancien gouverneur de la Californie explique que peu de temps après l'opération, il était déjà de retour à la salle de gym et a pu se remettre sur pieds à temps pour Terminator 6. Plus de peur que de mal.

En savoir plus

Biographie d'Arnold Schwarzenegger

Né le 30 juillet 1947 à Graz, en Autriche, Arnold Schwarzenegger s’adonne au culturisme dès l’adolescence. Après avoir décroché 5 titres de Monsieur Univers, Arnold Schwarzenegger abandonne la culture physique pour faire une carrière d'acteur aux États-Unis. Ses débuts sont assez mitigés. En 1970, il joue dans son premier film Hercule à New-York, dans lequel il est doublé pour masquer son fort accent. C’est avec Stay Hungry, en 1977, qu’on lui reconnaît des talents d’acteur. Il reçoit alors un Golden Globe du Meilleur Espoir Masculin pour son rôle de body-builder.

C’est justement son physique qui sera mis en avant dans ses plus grands films. Dans les années 1980, il doit en effet son succès retentissant à des rôles dans Conan le barbare de John Milius, en 1982, et Terminator de James Cameron, en 1984.  Tour à tour ancien combattant dans Commando, en 1985, agent du FBI dans Le Contrat, en 1986, ou mercenaire dans Predator, en 1987, puis policier russe dans Double détente en 1988, il enchaîne les films d’action. Il s’essaye ensuite à la comédie. On le retrouve notamment dans Jumeaux, en 1988, Un flic à la maternelle, en 1990, puis dans Junior, en 1994, et enfin dans La Course au jouet, en 1996.

Il ne délaisse pas pour autant les films d’action. C’est au début des années 1990 qu’il rencontre un énorme succès en tournant des films à gros budgets sous la houlette de grands réalisateurs : Total Recall de Paul Verhoeven, en 1990, Teminator 2 : le jugement dernier de James Cameron, en 1991, Trus Lies du même réalisateur, en 1994, et Last action hero de John Mc Tiernan, en 1993. Dans la seconde moitié des années 1990, sa carrière s’essouffle un peu. Ses derniers films connaissent moins de succès. C’est le cas de L’Effaceur, en 1996, et de Batman & Robin, en 1997. Il change aussi de registre pour tourner dans des films de science-fiction comme dans A l’aube du 6e jour et Dommage collatéral, en 2001.

En 2004, il joue dans Terminator 3 : le soulèvement des machines, dernier opus de la trilogie, tourné cette fois par Jonathan Mostow. Avec 30 millions de dollars pour avoir tourné ce film, Arnold Schwarzenegger détient le record absolu du plus gros cachet reçu par un acteur. C'est sur ce salaire mirifique qu'Arnold a quitté le cinéma pour la politique en devenant gouverneur de Californie. Il occupera ce poste jusqu’en 2011. En parallèle, il n’aura fait qu’une petite apparition dans Expendables de Sylvester Stallone en 2010, dans lequel apparaissent d'autres grands noms du cinéma (Sylvester StalloneBruce Willis, Mickey Rourke, Dolph Lundgren, Jason StathamJet Li ou encore Chuck Norris).

En 2011, il sera fait Chevalier de la Légion d'honneur à Cannes. C’est en 2012 qu’il fera son grand retour au cinéma, avec un rôle dans Expendables 2 de Simon West. Et en 2014, l'aventure Expendables se poursuit pour l'acteur avec la sortie au cinéma d'un 3e volet. Il retrouvera également Sylverster Stallone dans Evasion en 2013. Son retour au cinéma sera mitigé, enchaînant les rôles dans des films qui ne rencontrent pas le succès commercial ni critique espéré. L'acteur reprend cependant son rôle du T-800 dans Terminator : Dark Fate, sixième volet de la franchise de science-fiction, en 2019.

Article le plus lu - Brexit : la nouvelle stratégie de Johnson › Voir les actualités

Autour du même sujet