Woody Allen : affaire Dylan Farrow, de quoi le réalisateur est-il accusé ?

Woody Allen : affaire Dylan Farrow, de quoi le réalisateur est-il accusé ? WOODY ALLEN - Le dernier film du cinéaste américain, "Un jour de pluie à New-York", est sorti en France le 18 septembre 2019. Mais il ne sera pas distribué aux Etats-Unis, Woody Allen étant accusé par sa fille adoptive d'abus sexuels qui auraient été commis quand elle était enfant.

[Mis à jour le 18 septembre 2019 à 10h23] Cela fait plus de 25 ans que Woody Allen est au cœur d'un scandale, accusé par sa fille adoptive d'avoir abusé d'elle sexuellement alors qu'elle était encore enfant. En 2019, l'affaire continue de faire polémique aux Etats-Unis : alors que le dernier film du réalisateur, Un jour de pluie à New-York, est sorti dans les salles françaises le 18 septembre 2019, il ne sera pas diffusé outre-Atlantique. Tourné au moment où Dylan Farrow réitère ses accusations, Amazon, qui possède les droits de distribution des films aux Etats-Unis, prend la décision de casser le contrat qui le liait à Woody Allen et d'annuler la sortie du long-métrage.

De quoi est-il accusé ?

L'affaire éclate en 1992 : Dylan Farrow, fille adoptive de Woody Allen et de Mia Farrow, a accusé le cinéaste de l'avoir agressée sexuellement alors qu'elle n'avait que sept ans. Selon ses dires, le réalisateur se serait rendu chez sa famille après sa rupture avec l'actrice de Rosemary's Baby et aurait commis des attouchements sur les "parties intimes" de la fillette, dans un grenier alors qu'elle jouait avec un train. Dylan Farrow a réitéré ses accusations à deux reprises, en 2014 et en 2018.  Dans une lettre ouverte publiée dans le New-York Times en 2014, Woody Allen se défend et nie avoir agressé sa fille adoptive.

Qu'en dit la justice ?

Dans cette affaire, la justice a rendu un non-lieu et le cinéaste n'a pas été poursuivi. Le procureur avait toutefois estimé qu'il avait des "raisons suffisantes" pour poursuivre Woody Allen mais aurait renoncé pour "épargner à la victime le traumatisme supplémentaire d'un témoignage dans le cadre d'un procès". En 1993, une commission composée d'un pédiatre,  de travailleurs sociaux et d'une infirmière conclut que Dylan Farrow n'avait pas été victime d'abus sexuels. Selon leur rapport, elle aurait été manipulée par sa mère Mia Farrow, engagée dans une bataille judiciaire avec son mari pour obtenir la garde de leurs trois enfants. L'actrice en obtient la garde exclusive en 1997. Woody Allen a l'interdiction de voir Dylan et Moses. Quant à son troisième fils, Ronan Farrow, il est autorisé à lui rendre visite uniquement sous surveillance.

Qui soutient Woody Allen ?

Au cours de ces 25 dernières années, plusieurs figures du cinéma ont exprimé leur soutien au réalisateur. L'actrice Scarlett Johansson, qui a tourné pour Woody Allen dans Match Point, Scoop ou encore Vicky Cristina Barcelona, a réveillé le scandale en septembre 2019, déclarant être convaincue de son innocence. Diane Keaton, ex-compagne du cinéaste, ne souhaite pas être impliquée dans cette affaire mais lui a affirmé à plusieurs reprises son soutien. Lors du festival de Deauville 2019, Catherine Deneuve a pris sa défense, déclarant qu'elle était prête à tourner dans l'un de ses films. L'un des enfants du couple Allen/Farrow, Moses Farrow, s'estime également convaincu de l'innocence de son père adoptif et a rejeté les accusations de sa sœur. Selon lui, elle a été manipulée par leur mère durant la procédure de divorce.

A l'inverse, d'autres célébrités se sont détournées de lui et ont déclaré regretter d'avoir tourné pour Woody Allen. C'est le cas de Colin Firth, Greta Gerwig ou encore Ellen Page. Certains acteurs du film "Un jour de pluie a New York" ont eux décidé de reverser leur salaire pour ce film à Time's Up, le collectif qui soutient les victimes d'agressions sexuelles. Enfin, Mia Farrow ainsi que le fils biologique du réalisateur, Ronan Farrow, ont toujours défendu Dylan Farrow.

En savoir plus

Biographie courte de Woody Allen - Woody Allen est très certainement le réalisateur contemporain le plus prolifique du 7ème art, avec un film par an depuis 1969. C'est à 3 ans qu'il connaît son premier choc cinématographique, le jour où sa mère l'emmène voir Blanche-Neige et les sept nains. Il développe sa passion pour l'écriture et envoie dès ses 15 ans des histoires drôles, puis des chroniques, à divers magazines et journaux. Son comportement lunaire lui vaut d'être renvoyé de la New York University (pour avoir voulu "sonder l'âme de son voisin", selon ses propres propos), il en profite pour faire du théâtre et des sketchs dans des cabarets. Ces expériences lui permettent d'être remarqué par le producteur Charles Feldman, qui décide d'utiliser ses dons d'écriture pour remanier les scénarios de la comédie Quoi de neuf, Pussycat ? (1965) et du remake satirique de James Bond : Casino Royale (1967).

La comédie douce-amère avec Diane Keaton

Après avoir effectué le remontage de quelques films, ce grand fan de l'équipe de base-ball des New York Knicks réalise en 1969 son premier long métrage officiel, Prends l'oseille et tire-toi, une comédie burlesque. C'est d'ailleurs ce genre qui caractérise tous ses premiers films (comme son interprétation d'un spermatozoïde dans Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe… sans jamais oser le demander en 1972) jusqu'en 1977, année où il fait de sa compagne et égérie Diane Keaton une mémorable Annie Hall (couronné par les Oscars du Meilleur réalisateur et du Meilleur scénario). Il la dirige ensuite à six autres reprises, notamment dans sa comédie romantique la plus célèbre, Manhattan (1979).

Mia Farrow et petites manies

Plus tard, c'est au tour de l'actrice Mia Farrow de devenir sa compagne, ce qui lui vaut d'apparaître dans pas moins de 13 de ses films, dont La Rose pourpre du Caire (1985, Prix de la critique à Cannes), Hannah et ses sœurs (1986, Oscar du Meilleur scénario), ou encore Ombres et brouillards (1992, avec une forte inspiration kafkaïenne). Woody Allen se met également lui-même très souvent en scène dans ses films, interprétant des New-Yorkais névrosés, avec qui le public fait souvent l'amalgame. Mais il est vrai que cet homme un peu chétif, aux lunettes à la monture épaisse et noire (les mêmes depuis les années 1960) et qui parle un excellent français, avoue quelques manies. Il refuse ainsi systématiquement de voir ses films une fois sortis dans les salles, ne permet à aucune compagnie aérienne de les diffuser dans leurs avions et rarement qu'un de ses films soit diffusé à la télévision. Mais il sait jouer également de ses névroses, comme le prouvent ses films-réflexions sur la création artistique (le brillant Hollywood Ending, 2002).

Scandale en Amérique, succès en Europe

Le début des années 1990 est marqué par un scandale sans précédent dans sa carrière. Il se sépare de Mia Farrow pour rejoindre les bras de Soon-Yi, sa propre fille adoptive qu'il avait accueillie avec la comédienne. Selon la biographie de Mia Farrow, Frank Sinatra lui-même aurait proposé à l'actrice de casser les jambes du réalisateur new-yorkais en représailles. Mais même si l'Amérique le boude durant cette période (excepté pour Escrocs mais pas trop, son plus gros succès au box-office en 2000), Woody Allen rencontre toujours un vif succès en Europe, où il dirige désormais des stars du cinéma comme Julia Roberts dans Tout le monde dit I love you (1996), Leonardo DiCaprio dans Celebrity (1998), Charlize Theron dans Le Sortilège du scorpion de jade (2001), ou encore Scarlett Johansson dans Match Point (2005). Un film tournant dans sa carrière, puisque c'est le premier dont l'action se situe hors de Manhattan. Scarlett Johansson, très enjouée par cette expérience, a d'ailleurs immédiatement re-signé pour tourner sous sa direction dans Scoop, puis Vicky Cristina Barcelona. Depuis, le cinéaste a posé ses caméras en France pour Minuit à Paris, en Italie pour To Rome With Love et sur la côte ouest pour Blue Jasmine. Il est récemment passé devant la caméra pour un rôle dans Apprenti Gigolo avant de revenir à la réalisation et  à ses premiers amours en dirigeant Emma Stone et Colin Firth dans son dernier film à ce jour, Magic in the Moonlight, mettant en scène un magicien pris à son propre piège.

Article le plus lu - Elections en Israël : un résultat flou › Voir les actualités

Hollywood

Woody Allen : affaire Dylan Farrow, de quoi le réalisateur est-il accusé ?

Sommaire Biographie courte de Woody Allen Citations de Woody Allen Filmographie de Woody Allen [Mis à jour le 18 septembre 2019 à 10h23] Cela fait plus de 25 ans que Woody Allen est au cœur d'un scandale, accusé par sa fille...

Je gère mes abonnements push