Brigitte Bardot : soutien des gilets jaunes, elle leur fait une surprise

Brigitte Bardot : soutien des gilets jaunes, elle leur fait une surprise BRIGITTE BARDOT - Lors d'un débat organisé par les "gilets jaunes" à Fréjus dans le Var, l'actrice Brigitte Bardot est venue faire part de son soutien au mouvement.

[Mis à jour le 18 février 2019 à 12h44] C'est une surprise à laquelle les "gilets jaunes" ne s'attendaient pas. Alors qu'ils organisaient le dimanche 17 février un débat au sein du motel de Saint-Aygulf à Fréjus dans le Var, ils ont eu le plaisir de recevoir une invitée de marque en la personne de Brigitte Bardot. L'actrice, qui avait déjà fait part de son soutien au mouvement de contestation, est venue le réaffirmer auprès des "gilets jaunes" du Var. Face aux médias présents comme Var-Matin et L'Obs qui rapportent l'événement, elle annonce : "Je soutiens les 'gilets jaunes' parce qu'ils ont des couilles".

Au micro de L'Obs, Brigitte Bardot a expliqué ce geste fort de soutien : "Ils ont beaucoup de courage." Elle explique d'ailleurs que sa présence n'était pas importante en soi mais que "c'est simplement que ça leur fait plaisir." L'actrice s'est bien volontiers prêtée au jeu des selfies avant de quitter la salle, quelques minutes plus tard. Sur les images, on peut d'ailleurs voir que le gilet jaune de Brigitte Bardot était couvert d'inscriptions la remerciant notamment d'être venue.

Âgée de 84 ans, Brigitte Bardot a pris la parole quelques secondes le temps d'appeler les "gilets jaunes" présents dans la salle à poursuivre le mouvement. "Ne lâchez rien ! Ne lâchez rien ! Je vous soutiens à fond !" Un message reçu 5 sur 5 par les personnes présentes le dimanche 17 février qui l'ont applaudie avec plaisir. Brigitte Bardot en a profité pour charger le gouvernement d'Edouard Philippe. Var-Matin et L'Obs rapportent ses propos : "Tout, il faut tout changer en France. On est coincé par un gouvernement qui ne nous plaît pas".

Ce n'est pas la première fois que Brigitte Bardot témoigne de son soutien au mouvement de protestation contre la politique du Président Emmanuel Macron. Le 28 novembre 2018 quelques jours après le début de la crise des gilets jaunes, elle postait déjà sur Twitter une photographie d'elle, les pouces en l'air et vêtue d'un gilet jaune. L'image était par ailleurs sobrement légendée "Avec vous !" A ses pieds, un de ses chiens étaient lui aussi habillé d'un gilet jaune pour l'occasion.

Elle écrit à Emmanuel Macron au sujet de la cause animale

Brigitte Bardot n'oublie pas son engagement dans la lutte contre la maltraitance des animaux. Le 18 février 2019, elle publie une lettre écrite au Président de la République l'interpellant sur son "inaction". La présidente de la fondation qui porte son nom et qui défend les droits des animaux exhorte Emmanuel Macron à s'engager plus fermement dans cette cause : "Aujourd'hui, je vous demande de vous mettre En Marche pour les animaux [...] les Français ne comprennent pas votre inaction."

Dans cette lettre, Brigitte Bardot s'annonce "plus que déçue par votre immobilisme". Elle fait référence aux images tournées dans un abattoir à Rodez dans lesquelles on peut voir la réalité de la mise à mort de bovins sans étourdissement préalable. "Monsieur le Président, il n'est plus temps de tergiverser sur la question, de se renvoyer la balle indéfiniment, regardez les images que nous dévoilons aujourd'hui, elles sont scandaleuses, choquantes, indignes et inacceptables d'un pays comme la France qui se prétend civilisé."

En principe, la mise à mort sans étourdissement préalable est interdit par les directives européennes mais les abattages dits "rituels" ont obtenu en France une dérogation que Brigitte Bardot pointe du doigt. Dans une interview accordée à BFMTV, Brigitte Bardot s'est exprimée personnellement à ce sujet : "Si en voyant des images pareilles, les gens continuent à manger de la viande c'est que vraiment je ne comprends plus rien à l'être humain. Non seulement on leur prend leur vie mais on leur fait souffrir mille morts. C'est une torture inimaginable, comme au Moyen-Âge alors qu'on a les moyens d'adoucir leur mort."

En savoir plus

Biographie courte de Brigitte Bardot - Brigitte Bardot est née le 28 septembre 1934 à Paris. Après être entrée au conservatoire de danse classique, elle obtient son premier rôle dans Le Trou Normand en 1952. Elle rencontre Roger Vadim avec qui elle se marie en 1952. Elle commence déjà à tourner aux côtés de vedettes comme Michèle Morgan et Gérard Philipe dans Les Grandes Manœuvres en 1955. Sa carrière prend une autre dimension avec Et Dieu... créa la femme de Roger Vadim en 1956.

Devenue alors « BB », elle accède au statut de sex symbol et enchaîne les succès au cinéma comme En cas de Malheur (1958) et Babette s'en va-t'en guerre (1959). En 1963, elle tourne Le Mépris avec Godard, dont certaines répliques restent dans les mémoires. Plus tard, on la voit souvent donner la réplique à des actrices féminines comme Jeanne Moreau (Viva Maria en 1965), Annie Girardot (Les Novices en 1970). Au début des années 1970, Brigitte Bardot joue dans Boulevard du Rhum (1970) avec Lino Ventura et Les Pétroleuses (1971) avec Claudia Cardinale, devenant une icône de l'émancipation des femmes.

Elle met fin à sa carrière dans le cinéma en 1973 pour se consacrer à la protection des animaux, militant en particulier contre la chasse aux phoques. Elle crée la fondation qui porte son nom en 1986.

Article le plus lu - Européennes 2019 : ça chauffe ! Sondages, dernières actus › Voir les actualités

Cinéma français

Brigitte Bardot : soutien des gilets jaunes, elle leur fait une surprise
Brigitte Bardot : soutien des gilets jaunes, elle leur fait une surprise

Sommaire Biographie courte de Brigitte Bardot Filmographie de Brigitte Bardot [Mis à jour le 18 février 2019 à 12h44]  C'est une surprise à laquelle les "gilets jaunes" ne s'attendaient pas. Alors qu'ils organisaient le...