Festival de Cannes 2019 : palmarès, Palme d'or et grands moments sur la Croisette

Festival de Cannes 2019 : palmarès, Palme d'or et grands moments sur la Croisette CANNES 2019 - Après deux semaines de compétition, le Festival de Cannes a levé le voile sur son palmarès, accordant la Palme d'or au réalisateur Bong Joon-Ho pour son dernier film Parasite. Quentin Tarantino et Ken Loach sont, quant à eux, repartis les mains vides.

L'essentiel

Ce samedi 25 mai 2019, la cérémonie de clôture du Festival de Cannes a fait toute la lumière sur le palmarès de la 72e édition de la grande messe du cinéma international. En présence du jury et de son président, le réalisateur Alejandro González Iñárritu, de nombreux films ont été décernés dont l'illustre Palme d'or qui a été accordée au Sud-coréen Bong Joon-ho pour son dernier long-métrage, Parasite. D'autres favoris de la sélection officielle, Quentin Tarantino ou Ken Loach, n'ont quant à eux rien obtenu cette année. A noter que les Français ont eux aussi brillé au palmarès. C'est le cas de la réalisatrice Céline Sciamma a remporté le prix du scénario  pour "Portrait de la jeune fille en feu" et de Ladj Ly, prix du jury pour "Les Misérables". Retrouvez le palmarès complet de ce 72e Festival de Cannes sur cette page. 

Photos du Festival de Cannes

En direct

17:49 - Un témoignage relance la polémique sur le film d'Abdellatif Kechiche

La polémique autour du film d'Abdellatif Kechiche ne fait peut-être que commencer. Alors que plusieurs personnes sont sorties de la salle pendant la projection de Mektoub My Love Intermezzo lors du Festival de Cannes, des témoins rapportent les conditions de travail des acteurs lors du tournage. Dans le journal Midi Libre, une personne, choquée, qui a assisté aux scènes explique ainsi : "Le réalisateur a fait rejouer pendant des heures et des heures les scènes de la discothèque, épuisant tous les acteurs et le tournage se prolongeait très tard dans la nuit. Il voulait absolument arriver à avoir une scène de sexe non simulée, ce à quoi les acteurs n'étaient pas disposés. Mais à force d'insister, au fil des heures et alors que de l'alcool était régulièrement consommé sur place, il a réussi à obtenir ce qu'il voulait". 

16:55 - Après la Palme d'or, une rétrospective Bong Joon-ho à Munich

Le festival de Munich a annoncé, quelques heures après l'annonce de la Palme d'or, que le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho aurait droit à sa propre rétrospective lors de l'événement allemand. Les festivaliers pourront y découvrir ses précédents films parmi lesquels Snowpiercer, Okja ou encore Memories of Murder et The Host. L'occasion parfaite pour voir ou revoir ses plus grands films. Pour rappel, le festival du film international de Munich a lieu du 27 juin au 6 juillet cette année.

16:29 - Netflix achète les droits d'"Atlantique", Grand Prix du Festival de Cannes 2019

Sacré Grand Prix du Festival de Cannes 2019, "Atlantique" de la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop a séduit jusqu'au géant de la vidéo à la demande Netflix. La plateforme a annoncé dans un communiqué avoir acheté les droits de distribution du film, hors Chine, Benelux, Suisse, Russie et France. Premier film sénégalais en compétition à Cannes depuis 1992, "Atlantique" raconte le périple d'un Sénégalais, Souleiman, interprété par Ibrahima Traoré, qui décide de quitter son pays pour rejoindre l'Europe. L'achat des droits du film par Netflix est ainsi une consécration de plus pour Mati Diop, qui s'assure une diffusion mondiale pour "Atlantique".

15:05 - Antonio Banderas dédie son prix à Cannes à Pedro Almodóvar

Le 25 mai, lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes, Antonio Banderas a été récompensé du prix de l'interprétation masculine pour son rôle dans le film de Pedro Almodóvar, "Douleur et gloire". L'acteur espagnol de 58 ans était très ému de cette récompense et l'a très rapidement dédiée au réalisateur. "J’aime Pedro, c’est mon mentor. Nous avons fait huit films. Cette récompense doit lui être dédiée. Être un acteur c’est une grande douleur et parfois des soirs de gloire comme ce soir", a-t-il ainsi déclaré. Le film, lui, est sorti en salle depuis le 17 mai dernier et raconte l'histoire d'un réalisateur en panne d'inspiration, un personnage largement inspiré de Pedro Almodóvar lui-même. 

14:42 - Bong Joon-ho, un réalisateur qui veut "casser les codes"

Dans une interview avec Le Progrès, le réalisateur Bong Joon-ho tout juste lauréat de la Palme d'or à Cannes explique qu'il est certes un réalisateur de cinéma de genre mais qu'il utilise ces codes pour faire passer des messages. "Je me considère en effet comme un réalisateur de genre, mais avec le genre, j'aime casser les codes pour évoquer des messages sociaux."

12:58 - Un peu de patience avant de voir "Portrait de la jeune fille en feu"

Il va falloir attendre pour voir le film de Céline Sciamma "Portrait de la jeune fille en feu", récompensé à Cannes du prix du scénario. En effet, il ne sortira en salles que le 18 septembre prochain. Les Lyonnais auront cependant droit à une séance en avant-première le 11 juin au cinéma Katorza. "It Must Be Heaven" d'Elia Suleiman sera aussi projeté dans la ville, le 6 juin au cinéma Lumière Terreaux, en attendant de savoir la date de sortie nationale.  

12:45 - Déluge de stars à Cannes cette année

Les films en compétition au Festival de Cannes 2019 ont permis aux festivaliers de retrouver de nombreuses stars internationales sur le tapis rouge cette année encore. On peut citer notamment The Dead Don't Die et Once Upon A Time In Hollywood qui ont tous deux des castings 5 étoiles. Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Margot Robbie... Bill Murray, Selena Gomez, Tilda Swinton, Adam Driver... Tous étaient là pour présenter leurs films sur la Croisette. Les stars francophones ont également fait le déplacement, c'est le cas notamment de Virginie Efira, Marion Cotillard, Iris Mittenaere ou encore Virginie Ledoyen. Une belle édition pour le glamour et le star-system !

12:33 - Mektoub My Love Intermezzo, le choc de la quinzaine

Le Festival de Cannes 2019 est désormais dans le rétroviseur et force est de constater qu'aucun long-métrage présenté en sélection officielle n'a autant divisé sur la Croisette que Mektoub My Love Intermezzo, le nouveau long-métrage d'Abdellatif Kechiche. Celui-ci a notamment choqué les spectateurs par la mise en scène d'une séquence sexuelle très crue : un cunilingus qui dure 13 minutes au total dans le film qui dure lui-même 3h28. Ophélie Bau, actrice du film, a monté les marches mais s'est ensuite éclipsée. Le long-métrage, quant à lui, est reparti sans aucune récompense six ans après la Palme d'or de La Vie d'Adèle du même réalisateur.

11:55 - "Parasite" : où et quand voir le film de Bong Joon-ho, Palme d'or à Cannes ?

Les cinéphiles n'auront pas longtemps à attendre avant de voir "Parasite", le long-métrage du réalisateur sud-coréen, Bong Joon-ho. Reparti du Festival de Cannes 2019 avec la Palme d'or, "Parasite" sera projeté dans les salles obscures dès le 5 juin. Ceux qui trépignent déjà d'impatience pourront toutefois voir le film en avant-première le mardi 28 mai, puisque des séances exclusives seront organisées partout en France à cette date. 

11:19 - Bong Joon-ho a rendu hommage au cinéma français en recevant sa Palme d'or

Grand favori et grand lauréat, le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho a prononcé un discours vibrant lorsqu'il a reçu sa Palme d'or pour son film "Parasite" lors de la cérémonie de clôture du 72e Festival de Cannes. "Je suis très inspiré par le cinéma français. Et je dois beaucoup à Clouzot et Chabrol, a expliqué en préambule le cinéaste. Parasite a été une aventure particulière. J’étais un enfant passionné de cinéma, c’est pour cela que je suis devenu cinéaste. Je suis le premier étonné à toucher ce prix", a-t-il ainsi expliqué, rendant hommage au passage au cinéma français. Si la Corée du Sud est souvent représentée par des films au Festival de Cannes, c'est la première fois qu'un film de ce pays remporte la prestigieuse Palme d'or. 

10:40 - Once Upon a Time in Hollywood n'a eu qu'un seul prix, mais pas celui que vous croyez

Lors de la révélation du palmarès du Festival de Cannes 2019, le dernier film de Quentin Tarantino Once Upon a Time in Hollywood n'a reçu aucun prix. Quelques heures plus tôt, il avait cependant reçu le "Palm Dog", un prix décerné par la marque Wamiz au chien acteur du film. Cette année, c'est donc Brandy, la chienne de Brad Pïtt dans le long métrage, qui a reçu le collier du Palm Dog. Une récompense qui, rétrospectivement, fait presque office de prix de consolation.

10:32 - Les favoris Ken Loach, Quentin Tarantino ou Terrence Malick les mains vides

Samedi dernier, le réalisateur sud-coréen, l'un des grands favoris de la compétition, a remporté la Palme d'or au Festival de Cannes. Mais, surprise dans ce palmarès, Quentin Tarantino, Ken Loach ou encore Terrence Malick repartent bredouilles. Avec son film Once Upon a Time... in Hollywood, Quentin Tarantino n'aura décroché que la Palm Dog, pour Brandy, la chienne du film. Idem du côté des acteurs : ni Brad Pitt ni Leonardo DiCaprio n'ont remporté de prix à Cannes cette année. Pour Pedro Almodóvar non plus pas de récompense, mais son acteur fétiche, Antonio Banderas, longuement applaudi, repart tout de même avec le prix d'interprétation masculine.

10:25 - Quels sont les autres films de Bong Joon-ho, Palme d'or à Cannes ?

Le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho est loin d'être un novice dans le monde du cinéma. Avant sa Palme d'or pour son film "Parasite" au Festival de Cannes 2019, il a réalisé plusieurs autres films, à voir ou à revoir : "Barking Dog" est sorti en 2000, et son premier chef d'oeuvre "Memories of Murder" sort en 2003. Ce dernier gagne le Grand prix 2004 du Festival du film policier de Cognac. En 2006, son film "The Host" est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Trois autres longs-métrages complètent sa filmographie : "Mother" (2009), "Snowpiercer" (2013) et "Okja" (2017) lui aussi en sélection officiel à Cannes en 2017, à l'époque où les films Netflix était encore accepté en compétition.

10:10 - La décision pour la palme d'or "a été unanime"

Le réalisateur Alejandro González Iñárritu, président du jury du Festival de Cannes 2019, a expliqué que les jurés ont fait face à des décision difficiles à prendre. En revanche, pour ce qui est du prix le plus prestigieux, le choix a été partagé par l'intégralité du jury ! "Notre décision sur la palme d'or a été unanime." C'est le thriller de Bong Joon-ho, Parasite, qui a été sacré.

10:02 - Palmarès Cannes : Parasite de Bong Joon-Ho sacré Palme d'or

Le samedi 25 mai au soir, le Grand Théâtre Lumière était plein à craquer pour découvrir le palmarès du Festival de Cannes 2019. Et c'est l'actrice Catherine Deneuve qui a remis la Palme d'or à Bong Joon-Ho pour son dernier film, Parasite. Très heureux et très touché, le réalisateur sud-coréen a expliqué avoir toujours été "très inspiré par le cinéma français". Le cinéaste derrière Memories of Murder, The Host ou encore Snowpiercer et Okja en a profité pour citer Claude Chabrol comme une des grandes inspirations de sa carrière.

En savoir plus

Palme d'or du Festival de Cannes

La Palme d'or du Festival de Cannes 2019 a été décernée au film Parasite du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho. Très ému, il a tenu à remercier son entourage et même ses inspirations, dont le réalisateur français Claude Chabrol. Le film Parasite raconte l'histoire d'une famille pauvre et débrouillarde. Bong Joon-ho suit une famille de chômeurs qui s'arrange avec la légalité. Cette famille s'intéresse particulièrement au train de vie de la richissime famille Park. Mais un incident se produit et les deux familles se retrouvent mêlées, sans le savoir, à une bien étrange histoire... En savoir plus sur le film Parasite.

Palmarès du Festival de Cannes

  • Palme d'or : Parasite du Sud-coréen Bong Joon-ho
  • Grand prix du jury :  Atlantique de la Franco-sénégalaise Mati Diop. 
  • Prix du jury : Les Misérables de Ladj Ly et Bacurau du Brésilien Kleber Mendonça Filho
  • Prix d'interprétation masculine : Antonio Banderas, dans le film Douleur et gloire de l'Espagnol Pedro Almodóvar
  • Prix de la mise en scène : les Belges Luc et Jean-Pierre Dardenne pour le film Le Jeune Ahmed
  • Prix du scénario : Portrait de la jeune fille en feu de la Française Céline Sciamma
  • Prix de l'interprétation féminine : Emily Beecham , dans le film Little Joe de  Jessica Hausner. 
  • Mention spéciale pour It Must be heaven d'Elia Suleiman 
  • Prix de la Caméra d'or : Nuestras madres de César Diaz
  • Palme d'Or du court-métrage : La distance entre le ciel et nous de Vasilis Kekatos À noter que le jury a décerné une mention spéciale à Monstruo Dios de Agustina San Martín.

Films en compétition au Festival de Cannes 2019 (Sélection officielle)

La liste des longs-métrages présents en compétition, autrement dit au sein de la prestigieuse "Sélection officielle" du Festival de Cannes 2019 a été dévoilée le 18 avril 2019, lors d'une conférence de presse menée par Pierre Lescure et Thierry Frémaux. Voici tous les films de l'édition 2019 du Festival de Cannes ci-dessous :

  • The Dead Don't Die de Jim Jarmusch
  • Douleur et gloire de Pedro Almodóvar
  • Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino
  • Le Traître de Marco Bellocchio
  • The Wild Goose Lake de Diao Yinan
  • Parasite de Bong Joon Ho
  • Le jeune Ahmed de Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne
  • Roubaix, une lumière d'Arnaud Desplechin
  • Atlantique de Mati Diop
  • Matthias et Maxime de Xavier Dolan
  • Little Joe de Jessica Hausner
  • Sorry we missed you de Ken Loach
  • Les Misérables de Ladj Ly
  • Une vie cachée de Terrence Malick
  • Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles
  • La Gomera de Corneliu Porumboiu
  • Frankie d'Ira Sachs
  • Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma
  • It must be heaven de Elia Suleiman
  • Sibyl de Justine Triet

Jury du Festival de Cannes 2019

Le jury du Festival de Cannes 2019 était présidé par le réalisateur mexicain Alejandro González Iñarritu que vous connaissez pour les récents The Revenant et Birdman, qui lui ont valu une pluie d'Oscars et de prix en tout genre, mais aussi pour Babel ou encore Amours chiennes. Il faisait suite à Cate Blanchett qui, en 2018, avait présidé le jury qui avait sacré Une affaire de famille Palme d'or. Le jury de ce Festival de Cannes 2019 était composé du scénariste et auteur de bande dessinée français Enki Bilal, du réalisateur Robin Campillo, de l'actrice américaine Elle Fanning, du réalisateur grec Yórgos Lánthimos, de l'actrice burkinabé Maimouna N'Diaye, du réalisateur et scénariste polonais Pawel Pawlikowski, de sa confrère américaine Kelly Reichardt et enfin de l'Italienne Alice Rohrwacher.

Article le plus lu - Le présumé chauffard de Lorient a "beaucoup pleuré" › Voir les actualités

Festival de Cannes 2019 : palmarès, Palme d'or et grands moments sur la Croisette
Festival de Cannes 2019 : palmarès, Palme d'or et grands moments sur la Croisette

Sommaire Photos du Festival de Cannes Palme d'or du Festival de Cannes Palmarès du Festival de Cannes Films en compétition à Cannes (Sélection officielle 2019) Jury du Festival de Cannes 2019 ...