François Ozon tient des propos déplacés sur les femmes

François Ozon © VILLARD/NIVIERE/ASLAN/SIPA
En 2013, le Festival de Cannes s'illustre pour la 66e édition. Le réalisateur français François Ozon présente le film "Jeune et Jolie". Certains propos qu'il tient au journal américain "Hollywood Reporter" font scandale, il déclare : "C'est un fantasme de beaucoup de femmes de se livrer à la prostitution. Cela ne veut pas dire qu'elles le font, mais le fait d'être payé pour avoir des relations sexuelles est quelque chose de très évident dans la sexualité féminine.  Je crois qu'être un objet de sexualité est quelque chose de très évident, vous savez, d'être désiré, utilisé. Il y a une sorte de passivité que les femmes recherchent."

Il présentera ses excuses sur son compte Twitter : "Propos maladroits et mal compris. Evidemment je ne voulais pas parler des femmes en général, juste des personnages de mon film."
Suggestions de contenus