"Rapt", libération cruelle

Rapt © Diaphana Films

 Le fait divers : En 1978, le baron Edouard-Jean Empain, un homme d'affaires belge, est enlevé à Paris. Ses ravisseurs réclament plusieurs millions de francs de rançon à sa famille et prouvent leur détermination en lui envoyant une phalange du baron Empain. Pendant l'enquête, la presse fait ses choux gras de sa vie tumultueuse entre ses dettes de jeu au poker et ses nombreuses liaisons extraconjugales. Il sera finalement libéré au bout de deux mois de captivité.

 La fiction : Yvan Attal est tout simplement épatant dans la peau de cet homme dont la libération se révèlera finalement tout aussi éprouvante que son Rapt.

Suggestions de contenus