Le quotidien des immigrés sous l'occupation avec "Les Hommes libres"

Les Hommes libres © NANA PRODUCTIONS/SIPA

Sorti en septembre 2011, Les Hommes libres s'attache à un fait méconnu de la Seconde guerre mondiale : le rôle de Si Kaddour Ben Ghabrit, recteur de la Grande Mosquée de Paris, dans la protection des Juifs et des résistants. Michael Lonsdale incarne à merveille cette figure historique bienveillante, secondée par un Tahar Rahim en ouvrier algérien au chômage vivant du marché noir et engagé malgré lui dans la lutte pour la liberté. Le scénario du film écrit sur les conseil de Benjamin Stora, spécialiste de l'Algérie coloniale et de l'histoire du Maghreb contemporain, dépeint ainsi avec réalisme le quotidien des immigrés dans la France occupée.

Suggestions de contenus