Une version porno de Star Wars qui cartonne

Une version porno de Star Wars qui cartonne Star Wars XXX, une version plus qu'osée de Star Wars, publiée en 2012, refait surface. Cette version porno connaît un vrai succès depuis la sortie de l'épisode VII de Star Wars.

[Mis à jour le jeudi 17 décembre 2015 à 23h22] Star Wars version pornographique. Ce n'est pas le projet improbable d'un réalisateur de films X, mais bien un film, produit en 2012. Et depuis la sortie de Star Wars : Le Réveil de la Force, le film connaît un incroyable succès. Depuis début décembre, le film se vend beaucoup plus. Les ventes auraient ainsi bondi de 500 % en quelques semaines. L'une des explications, au-delà de l'engouement de beaucoup pour Star Wars, et de certains pour les versions plus "originales", c'est la présence des principaux personnages dans la version coquine qui peut attirer beaucoup de monde. Ainsi, on retrouve dans Star Wars XXX R2D2 et C3PO, les célèbres robots, mais également la princesse Leia, ou encore Chewbacca et Dark Vador, le méchant absolu.

Ce n'est pas n'importe quelle production pornographique. Selon les professionnels du secteur, c'est le film au budget le plus important de l'histoire des films classés X. Pour éviter tout recours juridique de la part de Lucasfilm ou de Disney, la production pornographique se présente comme une parodie de la saga originale. Plus généralement, selon le directeur de Gamelink, qui vend notamment Star Wars XXX, cette croissance des ventes est "représentative d'une tendance plus large pour les produits dérivés de Star Wars". Parmi lesquels on retrouve le mascara sabre laser, les mandarines, ou encore l'eau, à l'effigie de plusieurs personnages du film. En revanche, on ne sait pas si les acteurs de Star Wars XXX ont utilisé les préservatifs Chewbacca ou Dark Vador.

Ce n'est pas la première fois qu'un film à succès fait l'objet d'une parodie pornographique. Ainsi, le célèbre Men in Black a été sobrement renommé Women in Black, Bienvenue chez les Ch'tis, le film qui a rendu célèbre Dany Boon, a été renommé "Bienvenue chez les ch'tites coquines". Si ces deux titres restent relativement sobres, d'autres le sont moins, comme ceux des parodies d' Inglorious Basterds ou encore Very Bad Trip. Le cinéma n'est pas la seule source d'inspiration de l'industrie pornographique. Le secteur du X s'inspire également de l'actualité, "DXK" est une production X, inspirée de l'affaire opposant DSK à Nafissatou Diallo.

VIDEO - Star Wars : une machine marketing colossale : 

Chargement de votre vidéo
"Star Wars, une machine marketing colossale"