Faux sang, fausse drogue... Comment sont faits les effets spéciaux au cinéma ?

Faux sang, fausse drogue... Comment sont faits les effets spéciaux au cinéma ? Au cinéma, les réalisateurs rivalisent d'ingéniosité pour reconstituer des scènes impressionnantes. Vous avez toujours rêver de connaître les astuces du 7e art ? Notre dossier est fait pour vous !

Devant un bon film d'action, tout le monde s'est un jour demandé comment les réalisateurs pouvaient rendre les scènes si réalistes. Il suffit de regarder Piège de Cristal avec Bruce Willis pour se poser plein de questions sur les effets spéciaux utilisés au cinéma. Saviez-vous par exemple que lorsque John McClane traverse les vitres du Nakatomi Plaza, celles-ci sont fabriquées à partir d'un sucre spécial ? Ou encore que le faux sang qui tache les habits du héros est simplement une formule mélangeant du sirop de maïs avec des colorants alimentaires afin de donner à la substance visqueuse la couleur caractéristique de l'hémoglobine. Impressionnant n'est-ce pas ? Mais les responsables des effets spéciaux ne s'arrêtent pas là, puisqu'ils s'attaquent aussi aux membres sectionnés ou encore à la drogue. Pour découvrir tous ces secrets bien gardés du cinéma, il vous suffit de cliquer sur le diaporama ci-dessous.

En effet, on retrouve souvent des drogues comme la cocaïne ou l'héroïne sur grand écran. Pour la poudre blanche, les équipes techniques ont une recette bien particulière, à base de sucre ou encore de vitamine B. En ce qui concerne l'héroïne, Danny Boyle, le réalisateur de Trainspotting, a demandé au responsable des effets spéciaux de créer une prothèse de bras, afin que le comédien Ewan McGregor puisse faire semblant de se droguer. Ils ont aussi utilisé de la teinture et de l'eau, afin que le liquide ressemble à de l'héroïne. Cliquer sur le diaporama ci-dessus pour en savoir plus.