Se faire poignarder

Psychose d'Alfred Hitchcock © NANA PRODUCTIONS/SIPA

S'il y a bien une scène du cinéma d'épouvante qui aura marqué les spectateurs, c'est celle de Psychose dans laquelle Norman Bates poignarde Marion Crane dans la douche. Pour rendre la scène la plus réaliste possible, le réalisateur Alfred Hitchcock a proposé un montage de 45 secondes dans lequel on peut entendre le terrible crissement d'un violon. Pour cette séquence, les responsables des effets spéciaux ont utilisé du sirop de chocolat pour le faux sang et ont poignardé des pastèques afin que le spectateur imagine qu'un couteau est planté à plusieurs reprises dans le corps de la jeune femme.

Suggestions de contenus