Les scènes de sexe

Dakota Johnson et Jamie Dornan, les héros de 50 Nuances de Grey © Chuck Zlotnick/AP/SIPA
Les scènes de sexe sont toujours compliquées à mettre en boîte pour les réalisateurs comme pour les acteurs. En effet, il faut tout d'abord savoir si les acteurs sont à l'aise avec l'idée d'être nus devant une caméra puis vus par des milliers (si ce n'est des millions) de téléspectateurs, dans le monde entier, sur grand comme petit écran. Bref, une scène de sexe reste en général dans les mémoires et certains acteurs ou actrices ne sont pas prêts à franchir ce pas. Dans ce cas précis, le réalisateur doit donc trouver la parade pour filmer sa scène d'amour passionné. Il a en général recours à des doublures et, par la magie du cadrage et du montage, on voit donc dans certains plans le visage de l'acteur puis le corps de la doublure ! Dans le cas contraire, si les acteurs donnent leur accord pour tourner la scène de sexe simulé, on leur donne un "privacy patch" sorte de tissu adhésif fait pour cacher les membres intimes des acteurs. La technologie peut aussi faire son apparition dans le cadre de scènes non simulées que les acteurs ne voudraient pas assurer eux-mêmes. On peut par exemple citer le cas de Nymphomaniac de Lars Von Triers, où des doublures ont véritablement fait l'amour devant la caméra avant que le buste des acteurs principaux du film soit surimposé à leurs corps en pleins ébats. L'illusion était parfaite.
Suggestions de contenus