Un bras ou une jambe sectionnés

127 Heures © REX FEATURES/SIPA

Lors de sa sortie en 2010, le film 127 Heures a fait sensation, notamment grâce à une scène en particulier : celle où Aron Ralston, incarné par James Franco, se coupe le bras à l'aide d'une lame émoussée. Bien entendu, le comédien n'a pas eu à trancher son propre bras, mais le réalisateur Danny Boyle a tout de même souhaité utiliser le membre de l'acteur afin de le maquiller et d'y déposer plusieurs fausses marques de coupures. Par la suite, les techniciens présents sur le plateau ont utilisé des prothèses de bras et beaucoup de faux sang. Il suffisait ensuite d'ajouter un montage rapide à la séquence pour que celle-ci paraisse très réaliste.

Suggestions de contenus