The Last of Us : le récap de l'épisode 2 (Spoilers)

The Last of Us : le récap de l'épisode 2 (Spoilers) Au terme de l'épisode 2, les amateurs de The Last of Us ont pu découvrir l'origine de la contagion mais aussi rencontrer leurs premiers claqueurs. Lisez notre récap.

[Mis à jour le 23 janvier 2023 à 10h20] Récap de l'épisode 2 de The Last of Us. Attention spoilers ! L'épisode 2 de la série The Last of Us démarre avec un flashback daté du 23 septembre 2003, soit trois jours avant les événements dépeints au moment de l'apocalypse vue à Austin autour de Joel et Sarah dans le premier épisode. C'est à Jakarta, en Indonésie, que l'on découvre une professeure en mycologie appelée par les autorités pour étudier un étrange cadavre contaminé au cordyceps. On nous explique qu'elle a été mordue par une de ses collègues dans une fabrique de farine et que 14 travailleuses manquent désormais à l'appel. Pour cette experte, il n'y a rien à faire : aucun vaccin, aucun remède n'est trouvable. La seule solution pour endiguer la contamination, c'est de bombarder la ville...

S'abonner à Prime Video

De retour en 2023, on retrouve Joel, Tess et Ellie en dehors de la zone de quarantaine. Les deux adultes se montrent très craintifs face à l'adolescente et sa marque de morsure au bras. Pour Joel, leur mission est vouée à l'échec et ils feraient mieux de rentrer à Boston. Tess, de son côté, est prise par l'espoir qu'Ellie puisse représenter un remède à l'avenir. Pour l'emmener auprès des Lucioles, il faut cependant traverser de nombreuses ruines souvent infestées par les humains infectés. On apprend d'ailleurs que ceux-ci sont liés par une sorte de réseau mycélien qui leur permet de détecter la présence de proies à un kilomètre à la ronde. Quand on sait à quel point ils peuvent se montrer rapides, voilà une information qui fait froid dans le dos.

Les pérégrinations de Joel, Ellie et Tess les mènent jusqu'à un musée de Boston qu'ils doivent traverser pour rejoindre le Capitole. Sur place, ils rencontrent deux claqueurs, des infectés totalement possédés par le cordyceps à tel point qu'ils ont perdu la vue. Ceux-ci se repèrent à l'aide de leur cri (terrifiant, d'ailleurs) dans une forme d'écholocalisation. Le moindre son les mène à leur cible et le groupe en fait les frais bien vite. Ils finissent par s'en défaire, non sans blessure.

Arrivés au Capitole, on découvre que le campement de Lucioles qui attendaient Ellie a été décimé, sans doute à la suite d'une infection. Ellie comprend que Tess a été mordue et qu'elle n'a donc plus aucun espoir de survie. Celle-ci insiste pour que Joel poursuive sa mission et mène Ellie à l'Ouest où des Lucioles prépareraient un remède à l'aide de médecins. Peu après, des dizaines d'infectés convergent vers le Capitole, forçant Joel et Ellie à s'enfuir tandis que Tess reste sur place pour s'assurer qu'ils ne sont pas poursuivis. Elle fait sauter la horde à l'aide d'explosifs. Ellie et Joel sont seuls dans le vaste monde infecté désormais. 

Bande-annonce de The Last of Us saison 1

Récap de The Last of Us épisode 1

Attention spoilers de l'épisode 1 de The Last of Us dans la suite de cet article. L'épisode 1 de la série The Last of Us s'ouvre sur une séquence d'une émission de 1968 dans laquelle un épidémiologiste explique que les champignons ont le potentiel de mettre à mal la civilisation si le réchauffement climatique leur permet de proliférer. Il cite notamment le cordyceps parmi les menaces de la race humaine. En 2003, on découvre la petite Sarah Miller et son père Joel qui fête son anniversaire ce jour-là. La jeune femme a à cœur de lui offrir un beau cadeau et décide de lui faire réparer sa montre. Dans la journée, plusieurs signes étranges nous alertent : la présence accrue des secours et de la police un peu partout à Austin, le quincailler qui doit fermer boutique en plein après-midi, un élève dont la main semble pleine de tics et, enfin, une vieille dame qui semble convulser à l'arrière-plan... Quelque chose ne va pas.

Et c'est Sarah qui découvre en premier la catastrophe : les humains semblent pris par une étrange maladie qui les rend extrêmement agressifs et cannibales. Elle est sauvée par son père et son oncle Tommy qui décident de partir immédiatement le plus loin possible. Ils sont alors témoins du désastre : la ville est prise d'assaut par des infectés qui les poursuivent. Au moment où ils pensent être sauvés, un soldat reçoit l'ordre de les exécuter pour éviter la propagation de la contamination. Joel s'en sort avec une égratignure mais Sarah, elle, meurt dans ses bras peu après.

La suite de l'épisode se déroule vingt ans plus tard, en 2023. On découvre la zone de quarantaine de Boston, où l'on n'hésite pas à euthanasier un jeune garçon positif à l'infection cordyceps. La zone de quarantaine est emmurée et protégée par l'armée et la FEDRA, l'Agence Fédérale de Réponse aux Catastrophes. Sur place, le groupe des Lucioles, des rebelles, s'opposent au joug tyrannique de l'armée. La cheffe des Lucioles, Marlene, a mis la main sur une jeune fille tout à fait spéciale. Ellie est retenue prisonnière pour une raison que l'on apprendra à la fin de l'épisode : elle est immunisée à l'infection. Mordue il y a trois semaines, elle ne s'est toujours pas transformée.

Dans le courant de l'épisode, on retrouve un Joel qui semble naturellement brisé par la mort de sa fille. Il est d'ailleurs mêlé à des trafics assez sombres avec un soldat de la FEDRA. On le voit également abuser d'alcool et de cachets non identifiés. Avec Tess, il part récupérer une batterie de voiture dont il a besoin pour partir à la recherche de son frère Tommy à l'extérieur de la zone de quarantaine. Ils tombent nez à nez avec Marlene dans le QG des Lucioles qui ont été décimés dans une fusillade. A contre-coeur, Joel et Tess acceptent de mener Ellie en dehors de la zone de quarantaine dans l'espoir d'obtenir tout ce dont ils ont besoin pour rejoindre Tommy. Ils sont surpris par un soldat qui les tient en joug. Porté par les souvenirs du décès de sa fille, Joel se jette sur lui et le tue à coups de poing. Tess et Joel découvrent ensuite qu'Ellie est positive au cordyceps mais qu'elle ne s'est pas transformée pour autant. Ils décident alors de poursuivre leur route en zone contaminée.

Que signifie la fin de l'épisode 1 de The Last of Us ?

L'épisode 1 de The Last of Us s'achève par un plan sur la station de radio dans l'appartement de Joel. Celle-ci diffuse le morceau des années 80 de Depeche Mode "Never Let Me Down Again". La chanson est sortie en 1987, ce qui a une importance narrative comme le soulignait Ellie (Bella Ramsey) au cours de l'épisode. En effet, la jeune femme découvre chez Joel une liste des plus grands morceaux de musique ainsi qu'un code mettant en relation les décennies de publication et le message qu'elle représente. On comprend donc que c'est un code musical utilisé par Joel et son frère Tommy pour communiquer non-verbalement. Dans ce code, les chansons des années 1980 - comme on l'apprend par l'intermédiaire d'Ellie - représentent le danger. Voilà donc qui promet pour la suite des aventures de Joel, Tess et Ellie.

Au rang des révélations de cet épisode 1, on citera également le fait que Joel et Tess apprennent qu'Ellie est contaminée. En effet, lors de leur interpellation, le soldat a eu le temps de les tester et le moniteur rouge tend à prouver qu'Ellie est porteuse de l'infection cordyceps. Bien entendu, cela surprend grandement Joel et Tess mais Ellie tente de les rassurer : elle a été mordue il y a trois semaines et qu'elle n'a absolument aucun symptômes là où, traditionnellement, les personnes contaminées mettent quelques heures voire quelques jours à faire montre des premiers symptômes. Cette révélation coïncide avec les secrets évoqués par les Lucioles, dont Marlene qui considère qu'Ellie est plus importante que tout. On comprend bien que Marlene imagine Ellie comme la clé d'un éventuel remède à l'infection, d'où le besoin de la transférer coûte que coûte en dehors de la zone de quarantaine vers un laboratoire détenu par les Lucioles.

Peut-on regarder la série The Last of Us sans avoir joué aux jeux ?

La série événement The Last of Us est diffusée en France sur Prime Video en streaming dès ce lundi 16 janvier 2023. La première saison, constituée de neuf épisodes d'environ une heure chacun, est écrite par Craig Mazin (Chernobyl) et Neil Druckmann (The Last of Us Part I, The Last of Us Part II). La saison 1 doit adapter l'intégralité du premier jeu sorti en 2013 exclusivement sur Playstation 3 à l'époque avant d'être porté sur PS4 puis sur PS5. Pour bon nombre de téléspectateurs n'ayant pas joué aux jeux, cette série sera sans doute leur premier contact avec l'univers de The Last of Us. Mais alors faut-il avoir joué à The Last of Us avant de regarder la série ? La réponse est non.

Comme toute adaptation, la série The Last of Us s'adresse aussi bien aux fans de l'œuvre originale qu'aux nouveaux publics potentiels. Car il s'agit en effet d'attirer un public plus large encore que les joueurs fans du jeu The Last of Us. De fait, la série de Craig Mazin et Neil Druckmann explicite tout à fait parfaitement son univers et ses enjeux dès l'épisode 1. Les néophytes ne devraient donc pas du tout être perdus. Les connaisseurs, quant à eux, auront le plaisir de déceler les similitudes entre le jeu et la série mais aussi les divergences, car la série The Last of Us de HBO se permet également des libertés par rapport à l'œuvre originale, toujours dans le respect de l'histoire du jeu. En d'autres termes, on profitera de nombreuses références quand on a joué au jeu mais ce n'est pas du tout nécessaire pour bien comprendre l'histoire de la série, fort heureusement.

La série The Last of Us est-elle fidèle aux jeux ?

Co-écrite par le scénariste de The Last of Us, la série de HBO respecte scrupuleusement - en tout cas dans son épisode 1 - la structure narrative du premier jeu. De fait, assez peu de surprises sont à retrouver dans ce premier épisode pour ceux qui ont déjà joué à l'œuvre originale bien que la série se permette des libertés et des approfondissements à de nombreux moments. La série The Last of Us reprend parfois même des dialogues au mot près ou même des plans directement tirés du jeu. Une preuve, s'il en est, que cette adaptation est particulièrement fidèle au jeu The Last of Us.

The Last of Us - en diffusion tous les lundis exclusivement sur Prime Video en France.

Amazon Prime Video