Irène Jacob, trop confidentielle

Lauréate du Prix d'interprétation féminine à Cannes en 1991 pour La Double Vie de Véronique, Irène Jacob se lance très vite dans une carrière internationale en tournant pour Antonioni, Wim Wenders et dans U.S. Marshals. S'ensuivent plusieurs projets confidentiels, qui détournent le public de sa carrière et la font tomber dans l'oubli jusqu'à sa réapparition à l'affiche des Beaux Gosses en 2009.
©  Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA

Suggestions de contenus