Aurore Clément, coupée au montage

Aurore Clément fait ses débuts devant la caméra de Louis Malle en jeune femme juive amoureuse d'un collabo dans Lacombe Lucien (1974). Elle se cantonne ensuite au seconds rôles, mais crée la surprise en jouant une femme française énigmatique dans Apocalypse Now (photo) de Coppola. Ses scènes seront cependant coupées au montage jusqu'à la sortie de la version redux (2001). On la voit encore dans Paris, Texas ou Bon voyage, mais elle ne parviendra que trop rarement à s'imposer en tête d'affiche.
©  RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

Suggestions de contenus