Chloë Sevigny, du grand au petit écran

Egérie du cinéma indépendant américain depuis ses débuts devant la caméra de Larry Clark, Chloë Sevigny se fait remarquer avec Boys Don't Cry qui lui vaut une nomination en 2000 à l'Oscar du Meilleur second rôle féminin. Elle privilégie ensuite les films exigeants de réalisateurs audacieux comme Lars von Trier (Dogville) ou Vincent Gallo (Brown Bunny), avant de profiter de l'émergence du câble pour se consacrer à la télévision avec les séries Big Love et Hit & Miss.
©  Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA

Suggestions de contenus