Noémie Lvovsky plus chipie que "Les Beaux Gosses"

Hervé et Camel étaient déjà très drôles, débordés par leurs pulsions et sans complexe malgré leur physique ingrat, mais ce n'est rien comparé aux crises de rires déclenchées à chaque apparition de la mère envahissante du premier. Il faut dire que Noémie Lvovsky est une spécialiste des personnages secondaires qu'on n'oublie pas, comme la mère maquerelle dans L'Apollonide.
©  Pathé Distribution

Suggestions de contenus