Romane Bohringer, fille de Richard Bohringer

C'est beau une ville la nuit © Limelight distribution

Grâce à son père, Richard Bohringer, Romane fréquente les plateaux de tournage dès son plus jeune âge. Elle envisage d'abord de devenir scripte, puis se tourne vers la comédie en apparaissant aux côtés de son père dans Kamikaze. Elle est révélée par Les Nuits fauves et obtient pour ce film le César du Meilleur Espoir féminin. On la voit ensuite dans L'Accompagnatrice, L'Appartement, Le Petit Poucet, Nos Enfants chéris. Elle réalise aussi un court métrage en langue corse, Ti Tengu Caru, et participe au film mis en scène par son père, C'est beau une ville la nuit.

Suggestions de contenus