Benoît Poelvoorde a souffert de dépression

En 2008, Benoît Poelvoorde s'est fait interner de son plein gré dans une unité psychiatrique car il souffrait de dépression. "C’est au moment d’Astérix [aux jeux olympiques] que la dépression est montée. J’étais pris de panique, de crises de tétanie", a confié l'acteur à Libération. Avant d'intégrer l'hôpital spécialisé, Poelvoorde avait essayé de noyer sa dépression dans l'alcool et les médicaments, en vain : "Vient le moment où ni l’alcool ni les anxiolytiques n’y font rien".
©  ISOPIX/SIPA/SIPA

Suggestions de contenus