Un acteur toujours en contrôle

Lors d'une interview diffusée sur TCM, Kirk Douglas revenait sur sa philosophie d'acteur. Pour lui, il ne s'agit pas de laisser le personnage prendre le contrôle de l'acteur, bien au contraire. "Un acteur doit créer l'illusion qu'il se perd dans un personnage" expliquait-il avant de révéler que son rôle dans La vie passionnée de Vincent van Gogh (1956) est sans doute celui où il a le plus lâché prise.
©  AFP

Suggestions de contenus