Jean-Yves Chatelais : mystère autour de la mort de l'acteur de Kaamelott

Jean-Yves Chatelais : mystère autour de la mort de l'acteur de Kaamelott JEAN YVES CHATELAIS - Jean-Yves Chatelais, célèbre pour ses rôles dans Julie Lescaut et Kaamelott, mais aussi pour ses doublages, est décédé ce mercredi à 63 ans. Les raisons de sa mort sont mystérieuses.

[Mis à jour le 1er août 2018 à 17h14] L'acteur Jean-Yves Chatelais est mort. Il était notamment connu pour ses rôles dans les séries "Kaamelott"et "Julie Lescaut". Sa compagne Aude Briant a annoncé la triste nouvelle sur Twitter ce mercredi 1er août. "Il est mort comme il a vécu. Libre. Il aura illuminé les plateaux de son talent. Et ma vie de son Amour. Repose en paix, Jean-Yves. Je t'aime", a-t-elle déclaré, mentionnant au passage différents comptes Twitter pour en informer plus particulièrement leurs propriétaires.

Parmi eux, ceux d'Antoine de Caunes, Jérôme Commandeur,  l'association des élèves et des anciens élèves du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, l'agence artistique Cinéart Talentbox, mais également celui de l'association pour le droit de mourir dans la dignité, présidée par Jean-Luc Romero. À noter que la cause de sa mort n'a pas été mentionnée. Né le 1er janvier 1955, Jean-Yves Chatelais s'est éteint à l'âge de 63 ans. 

La voix de The Big Lebowski

Membre de la promo 1976 du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, on connaît finalement peu de chose sur l'homme lui-même. L'artiste en revanche affiche un long CV. Jean-Yves Chatelais avait débuté sa carrière en 1972 sur les planches qu'il n'a jamais abandonnées pour l'objectif des caméras. Shakespeare, Beckett, Brecht, Feydeau, Marivaux, l'acteur a joué de nombreux personnages créés par les plus grands. Depuis 1981, Jean-Yves Chatelais était également apparu dans de nombreux téléfilms, mais également dans différentes productions du 7e art.

Interprète de Vibius Pisentius Petrus dans la série "Kaamelott", d'un avocat dans "Julie Lescaut" et plus récemment de François Brehier dans "Dix pour cent ", pour le petit écran, il était aussi apparu dans les salles obscures sous les traits du directeur beuglant dans "Coco avant Chanel",  du réceptionniste dans "Les Émotifs anonymes" et encore très récemment, du maire dans "Je vais mieux". Et si son visage parle à beaucoup, Jean-Yves Chatelais s'est également illustré tout au long de sa carrière grâce à sa voix. Il assurait notamment le doublage de Jeff Bridges dans "The Big Lebowski" ou "Tron : l'héritage", ou encore de Michael Madsen dans "Sauvez Willy", "Kill Bill" et "Sin City". 

"Libre, drôle, et infiniment talentueux"

Sur Twitter, plusieurs personnalités ont déjà réagi. Antoine de Caunes regrette notamment un homme "libre, drôle, et infiniment talentueux". De son côté, Alexandre Astier, qui lui donnait la réplique dans "Kaamelott", s'est, lui, fendu d'un hommage à son rôle de sénateur dans la série humoristique : "Sénateur... Condoléances...". L'agence artistique Talentbox a pour sa part évoqué "un grand Artiste et un Homme exceptionnel [qui] laisse derrière lui un vide incommensurable". 

Article le plus lu - Gilets jaunes : Macron a un plan › Voir les actualités

Annonces Google