Emmanuelle Seigner : son soutien indéfectible à son mari Roman Polanski

Emmanuelle Seigner : son soutien indéfectible à son mari Roman Polanski EMMANUELLE SEIGNER - Ce jeudi 13 septembre, Emmanuelle Seigner était la star de la nouvelle série de TF1, Insoupçonnable. L'actrice avait dû voler au secours de son mari cet été et en avait profité pour tacler l'Académie des Oscars.

[Mis à jour le 13 septembre 2018 à 23h32] Les fans de l'actrice ont pu la découvrir pour la première fois ce jeudi 13 septembre dans une série télévisée diffusée sur le petit écran. Emmanuelle Seigner incarne en effet Chloé Fischer, une criminologue parisienne sur les traces d'un tueur en série à Lyon, dans la nouvelle série de TF1 intitulée Insoupçonnable. "Un personnage qui cache beaucoup. Au début, sur les trois à quatre premiers épisodes, nous ne savons pas trop où elle va et, petit à petit, la glace va se briser et nous allons comprendre pourquoi elle est ainsi. C'est tout l'intérêt du personnage", a expliqué la principale intéressée à l'occasion d'un entretien accordé à Puremédias. 

"Quand je suis arrivé sur les quatre premiers épisodes, je sortais d'un tournage qui avait pris trois semaines de retard donc j'étais rincée. Je n'ai eu que 48 heures avant Insoupçonnable ! J'étais tellement lessivée que, quelque part, ce n'était pas mal. C'est cela qui m'a aussi aidée à prendre de la distance. Et quand j'ai commencé à me détendre et à me laisser aller, cela allait avec mon personnage. Donc tant mieux !", a également déclaré celle qui a fait parler d'elle dans un tout autre registre au cours des derniers mois.

Cet été, Emmanuelle Seigner s'est en effet illustrée en refusant de rejoindre l'Académie des Oscars par soutien pour son mari Roman Polanski, viré de cette même académie dans le sillage des mouvements #MeToo et Time's Up à Hollywood. Très remontée, elle avait publié une lettre ouverte dans le Journal du Dimanche : "Féministe, je le suis depuis toujours, mais comment puis-je faire semblant d'ignorer que l'Académie, il y a quelques semaines, a mis à la porte mon mari, Roman Polanski, pour satisfaire l'air du temps. La même Académie l'avait récompensée de l'Oscar du meilleur réalisateur pour Le Pianiste en 2003. Curieuse amnésie !"

Emmanuelle Seigner précise qu'elle s'estime être "la seule à pouvoir témoigner à quel point il regrette ce qui s'est passé il y a quarante ans." Pour rappel, en 1977, Roman Polanski avait plaidé coupable de détournement de mineure après avoir eu une relation illégale avec une adolescente âgée de 13 ans au moment des faits. Le 3 mai 2018, l'Académie des Oscars avait décidé de déchoir de leur statut de membre à la fois Roman Polanski et Bill Cosby, condamné pour agression sexuelle. Emmanuelle Seigner, elle, ne décolère pas : "Roman n'est en rien cette caricature machiste, symptôme du mal qui ravagerait le cinéma."

À la tête d'Insoupçonnable, la fiction événement de TF1

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'Emmanuelle Seigner n'est pas une habituée des plateaux de séries télévisées. En effet, Insoupçonnable, qui a débuté sa diffusion ce jeudi 13 septembre 2018 sur TF1, est la première série dans laquelle elle apparaît. L'actrice, bien plus habituée aux tournages de films, a vu une véritable différence avec le fait d'incarner un personnage pendant une longue période, comme elle l'a expliqué au Figaro TV Mag. "Incarner Chloé Fisher sur dix épisodes, alors que je suis plutôt une actrice de cinéma, m'a beaucoup troublée. Cela m'a transportée et procuré un tel plaisir que je ne suis pas près de l'oublier."

Toujours dans les colonnes du magazine dédié à la télévision, Emmanuelle Seigner explique qu'elle attendait le bon projet pour s'essayer à une série télévisée. "Je n'ai aucun mépris pour la télévision. C'est juste qu'une série comme Insoupçonnable ne se présente pas à vous tous les quatre matins." La série Insoupçonnable, dont la saison 1 comprend dix épisodes, est une des fictions événements de la rentrée pour TF1. Elle est adaptée de la série britannique The Fall portée par Gillian Anderson (X-Files) pendant trois saisons.

Insoupçonnable a "un côté transgressif"

Au micro de LCI, Emmanuelle Seigner est revenue sur les raisons qui l'ont fait accepter le rôle dans la série. "D'abord la série en elle-même, son côté transgressif, moderne et différent. Ensuite le rôle, que je trouve super. Et puis le fait d'aller vers une grande chaîne comme TF1, qui est en train de changer, qui prend des risques. Même si ça peut paraître prétentieux, ça m'intéressait d'être là à l'aube du changement."

Emmanuelle Seigner a décrit au Figaro TV Mag son personnage de Chloé Fisher : "Elle même traîne quelques lourdes casseroles, commet des erreurs de jugement, de comportement et se livre à corps perdu dans un dangereux, mais passionnant jeu du chat et de la souris avec Paul Brodsky." Visiblement passionné par ce rôle, Emmanuelle Seigner a expliqué avoir eu du mal à s'en défaire après l'avoir eu dans la peu pendant si longtemps.

La série Insoupçonnable est adaptée de la série britannique The Fall dans laquelle l'actrice Gillian Anderson joue le rôle principal face à Jamie Dornan. C'est une série qu'Emmanuelle Seigner avait regardé dans son temps libre. "Reprendre un rôle porté pendant trois saisons par Gillian Anderson dans l'excellente série anglaise The Fall, être entourée par des comédiens remarquables et dirigée par deux réalisateurs, Fred Garson et Christophe Lamotte, dont je connais le travail. Le tout pour donner naissance à n thriller original, addictif et transgressif. Je ne pense pas avoir pris de risque." annonce-t-elle au Figaro.

Insoupçonnable, au Programme TV tous les jeudis à 21 heures sur TF1.

En savoir plus

Quelle âge a Emmanuelle Seigner ?

Née le 22 juin 1966, Emmanuelle Seigner a fêté ses 52 ans en juin 2018. Actrice et chanteuse française, Emmanuelle Seigner est notamment connue pour ses rôles dans La Vénus à la fourrure ou encore Le Scaphandre et le Papillon. Côté vie de famille, avec Roman Polanski, cinéaste qu'elle a épousé en août 1989, elle est mère de deux enfants : Morgane, née en 1993 et Elvis, né en 1998.

Les relations d'Emmanuelle Seigner et sa soeur Mathilde

Deux années séparent Emmanuelle et Mathilde Seigner, l'une née en 1966 et l'autre en 1968. Ce n'est pas la seule chose qui les sépare. Bien qu'elles s'apprécient, elles ont décidé de ne pas jouer au cinéma ensemble et ce pour une raison simple : elles n'ont pas les mêmes goûts : "On n'a pas le même point de vue, explique Emmanuelle à Citizen K en 2016. Pas les mêmes goûts. Déjà petite, elle écoutait Michel Sardou, moi Lou Reed. Même sur les papiers peints, on n'était pas d'accord. Et pourtant on s'entend très bien." Une relation familiale forte qui ne se transfère pas au cinéma donc.

Le soutien d'Emmanuelle Seigner à son mari Roman Polanski

Depuis août 1989, Emmanuelle Seigner est l'épouse de Roman Polanski, un cinéaste controversé car jugé coupable de détournement de mineur en 1977. Le réalisateur et sa femme ont une différence d'âge de 33 ans. L'actrice française a toujours soutenu son mari et n'a pas hésité à le prouver une nouvelle fois en 2018 lorsque l'Académie des Oscars lui a proposé de rejoindre ses rangs. Dans le Journal du Dimanche, Seigner a expliqué pourquoi elle refusait de devenir membre de l'Académie américaine. "Comment puis-je faire semblant d'ignorer que l'Académie, il y a quelques semaines, a mis à la porte mon mari, Roman Polanski, pour satisfaire l'air du temps ?" lançait-elle en référence aux mouvements #MeToo et Time's Up qui luttent contre les violences faites aux femmes.

Elle expliquait par ailleurs que ce refus ne met en aucun cas en cause son propre féminisme : "Féministe, je le suis depuis toujours." Elle pointait d'ailleurs du doigt l'Académie qui avait récompensé Roman Polanski de l'Oscar du meilleur réalisateur en 2003 pour son chef d'oeuvre Le Pianiste : "Curieuse amnésie !" Et de continuer, "Cette Académie pense probablement que je suis une actrice suffisamment arriviste, sans caractère, pour oublier qu'elle est mariée depuis vingt-neuf ans avec l'un des plus grands metteurs en scène. Je l'aime, c'est mon époux, le père de mes enfants."

Article le plus lu - Trump se paye Macron (et c'est gratiné) › Voir les actualités

Annonces Google