Abdellatif Kechiche : que dit la plainte pour agression sexuelle ?

Abdellatif Kechiche : que dit la plainte pour agression sexuelle ? ABDELLATIF KECHICHE - BFMTV révèle que le réalisateur Abdellatif Kechiche fait l'objet d'une plainte pour agression sexuelle. Que dit exactement la plainte ?

[Mis à jour le 31 octobre 2018 à 16h37] Si l'on en croit les informations publiées par BFMTV et depuis confirmée par une source de franceinfo proche du dossier, une plainte a été déposée le 6 octobre dernier contre le réalisateur de la palme d'or La Vie d'Adèle Abdellatif Kechiche. C'est une jeune actrice de 29 ans, qui a souhaité rester anonyme dans la presse, qui a donné à la police son récit de la nuit du 23 au 24 juin. Elle raconte qu'elle serait venue dîner dans l'appartement d'Abdellatif Kechiche dans le 20e arrondissement de Paris. Selon la plaignante, elle aurait bu quelques verres d'alcool durant la soirée mais ne se souviendrait pas du reste de la nuit.

La jeune femme raconte par la suite s'être réveillée plus tard cette nuit-là. Son pantalon aurait été ouvert et le réalisateur aurait été en train de se livrer à des attouchements à son encontre. Suite au dépôt de la plainte, une enquête préliminaire a été ouverte à Paris pour agression sexuelle ont révélé les informations de BFMTV depuis confirmées par franceinfo. L'avocat d'Abdellatif Kechiche se fait le porte-parole du réalisateur et dément fermement ces allégations. Le cinéaste "conteste catégoriquement la véracité de ces accusations".

Maître Jérémie Assous, qui défend les intérêts du cinéaste Abdellatif Kechiche, attaque la plaignante frontalement, dénigrant des "accusations émanant d'une personne qui n'a trouvé comme seul moyen de se faire connaître que celui de s'attribuer le statut de victime." Rappelons que la plaignante n'a pour l'heure pas souhaité livrer son identité aux médias. C'est désormais à la police de travailler sur l'enquête préliminaire confiée au deuxième district de police judiciaire explique 20 Minutes.

En savoir plus

Abdellatif Kechiche est un réalisateur maintes fois récompensé pour ses différents films. Pour L'Esquive en 2005, il obtient le César du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario. Trois ans plus tard, lorsque sort La Graine et le Mulet, il reçoit également le César du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario original. Couronnement suprême en 2013 avec La Vie d'Adèle, film récompensé de la Palme d'or.

Plus récemment, Abdellatif Kechiche a signé le film Mektoub, My Love : Canto Uno pensé comme le premier volet d'un diptyque cinématographique librement inspiré du roman "La Blessure, la vraie" écrit par François Bégaudeau. Dans ce film, il met en scène différents acteurs : Ophélie Bau, Salim Kechiouche ou encore Hafsia Herzi et Shaïn Boumedine. La suite de Mektoub, my love aura une suite qui n'a pas encore de date de sortie mais a déjà un titre : Pray for Jack.

Abdellatif Kechiche a parfois fait figure de réalisateur controversé, particulièrement au moment de la sortie de sa Palme d'or La Vie d'Adèle. En effet, les deux actrices Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, qui jouent le rôle de deux femmes qui tombent amoureuses dans le film et se livrent parfois à de longs ébats dans le long-métrage, n'ont pas hésité à se plaindre des méthodes de travail du cinéaste. Dans une interview pour The DailyBeast, Léa Seydoux expliquait que "ce n'était pas 'ok aujourd'hui nous allons tourner la scène de sexe !' Non, c'était dix jours !" Adèle Exarchopoulos n'a pas toujours apprécié le tournage de ces scènes : "être nue toute la journée et effectuer différentes positions sexuelles, c'est difficile."

Article le plus lu - Gilets jaunes : Macron en danger ? Dernières infos › Voir les actualités

Annonces Google