Joker : une suite envisageable avec Joaquin Phoenix ? Il en parle JOKER FILM - Désormais visible dans les salles de cinéma partout en France, Joker s'annonce comme un des grands succès de la fin de l'année. Peut-on déjà s'attendre à une suite pour le film avec Joaquin Phoenix ? Il ne dit pas non !

[Mis à jour le 11 octobre 2019 à 17h57] L'homme qui rit a de quoi avoir le sourire ! La réinterprétation du Joker par Todd Phillips et Joaquin Phoenix a mis la main sur le box-office international et compte bien continuer à amasser un joli pactole cette semaine encore. Alors que la critique se montre particulièrement convaincu, les spectateurs qui l'ont déjà vu semblent tout aussi conquis. De quoi donner des envies de suites à Warner Bros ? C'est tout à fait possible... Ici, deux sons de cloche s'opposent sur la question : les questionnements de Joaquin Phoenix et la réponse catégorique de Todd Phillips, le réalisateur. On fait le point.

D'après le cinéaste, Joker a été prévu comme un film unique. Le réalisateur Todd Phillips a précisé qu'une suite "n'est pas prévu. Nous avons toujours présenté le projet comme un film et c'est tout" précise le cinéaste chez IGN. Du côté de Joaquin Phoenix, le son de cloche est différent. L'acteur semble avoir particulièrement apprécié incarner le personnage de l'homme qui rit et ne dirait pas non à une suite, si l'occasion se présentait.  Dans une interview face à Peter Travers diffusée début octobre aux Etats-Unis, l'acteur explique qu'il a du mal à arrêter de penser au Joker. "J'ai beaucoup parlé à Todd de ce qu'on pourrait faire d'autre, en général, pour travailler ensemble, mais aussi spécifiquement s'il y avait autre chose d'intéressant qu'on pourrait faire avec Joker. Les possibilités avec ce personnage paraissent infinies"

Mais que les fans calment leurs espérances : si Joaquin Phoenix semble partant pour de potentielles suites à apporter au film, Joker 2 n'est pas officiellement annoncé. Si tel était le cas, pourrait-on voir un jour l'acteur affronter le Chevalier Noir ? Pour l'heure ce n'est pas le cas. Selon Todd Philipps, il n'existe à l'heure actuelle aucun plan pour faire figurer le Joker de Joaquin Phoenix dans un film où apparaîtrait Batman. On rappelle que Robert Pattinson a récemment été officialisé en tant que nouvel interprète de Bruce Wayne dans le futur film de Matt Reeves intitulé pour l'instant The Batman et prévu pour le mois de juin 2021. A l'évocation de ce projet dans l'interview avec Peter Travers, Joaquin Phoenix n'a pas réagi.

Que disent les critiques sur Joker ?

C'est l'une des sorties cinéma les plus attendues du mois d'octobre que le public peut enfin découvrir sur grand écran. Réalisé par Todd Philipps, Joker a séduit critiques, spectateurs, et même le jury du festival de Venise, qui lui a accordé sa récompense ultime, le Lion d'or. Sur Linternaute.com, nos lecteurs ayant pu voir le film en avant-première sont dithyrambiques : Joaquin Phoenix est "au sommet" nous dit pat. Gini confirme : Phoenix est un "acteur de génie, impressionnant".  Yoggy3 n'y va pas par quatre chemins et annonce que le film est une "merveille". Anne, quant à elle, prédit que "les Oscars vont pleuvoir".

Vous avez vu le film ? Donnez-nous votre avis sur Joker ici. 

Au-delà du jury du festival de Venise qui a récompensé Joker du Lion d'or, la critique semble convaincue. Libération ne mâche pas ses mots, le film est "une réussite en tout point inspirée" où Joaquin Phoenix est "extraordinaire" dans ce long-métrage "inquiétant et dramatiquement intense". Pour Ecran Large, Joker est un "tremblement de terre", "un cauchemar noir, sanglant, violent et pertinent". D'après le site web dédié à la culture de l'écran, c'est en cela que le long-métrage réalisé par Todd Phillips (Very Bad Trip, Starsky et Hutch) jure le plus avec la production super-héroïque actuelle, il s'éloigne résolument de la frivolité des films du genre, souvent accusés de manque de profondeur. Le magazine spécialisé Première est également très positif, évoquant "un pur régal de cinéma" qui tient à la fois à "l'interprétation démente de Joaquin Phoenix" et à la "réalisation précise et jamais agitée de Philips".

Toujours en France, Le Monde se montre plus réservé, évoquant comme tous les critiques le talent de Joaquin Phoenix mais pointant du doigt le fond du propos : "Joker ne dissimule pas beaucoup plus qu'une collection de clichés". En Belgique, Le Soir est persuadé que Phoenix a toutes ses chances en tant que "prétendant au prix d'interprétation" aux Oscars. Outre-Manche, The Guardian est lui aussi soufflé : Joker est "glorieusement audacieux et explosif". Le Telegraph pose une question folle : "Joker est-il le prochain Fight Club ?"

Batman est-il présent dans le film Joker ?

Film dédié au plus grand méchant de l'univers Batman oblige, l'homme chauve-souris est dans les esprits des fans qui n'ont pas encore vu Joker. Sachez toutefois que le chevalier noir n'est pas présent en tant que tel dans le long-métrage de Todd Phillips qui a entièrement dédié son film à la transformation d'Arthur Fleck en Joker. Le personnage de Batman n'existe pas dans le film qui se déroule à une époque où Bruce Wayne est encore jeune. La famille Wayne apparaît à quelques reprises dans le film mais le film se concentre surtout sur le personnage de Thomas Wayne, le père de Bruce qui deviendra un jour Batman.

Joker récompensé à la Mostra de Venise

Le samedi 7 septembre se tenait la cérémonie de clôture de la Mostra de Venise, prestigieux festival italien dédié au cinéma. La cérémonie a permis de récompenser les films que le jury a préférés, dont le J'accuse de Roman Polanski auréolé du lion d'argent. Le prix phare, le lion d'or, a quant à lui été décerné au film Joker réalisé par Todd Phillips. Porté par Joaquin Phoenix, cette nouvelle interprétation du personnage dément des comics DC a fortement impressionné le jury mais aussi la critique qui l'a vu pour la première fois lors du festival vénitien. Lors de sa projection à la Mostra de Venise, Joker a été salué par huit minutes de standing ovation.

La sortie polémique du film Joker

Joker est-il trop violent ? Le film de Todd Philipps consacré au fameux méchant de DC est au cœur de la polémique. Le média américain Variety rapporte que des proches des victimes de la fusillade d'Aurora ont exprimé leurs vives inquiétudes quant à l'excès de violence que contiendrait le film.  En juillet 2012, douze personnes ont été tuées et 58 autres blessées au cours d'une avant-première du film The Dark Knight Rises, le dernier volet de la trilogie Batman réalisée par Christopher Nolan.

Sept ans après la tuerie, les familles des victimes partagent leurs inquiétudes concernant le film Joker  dans une lettre adressée à la PDG de Warner Bros, Ann Sarnoff : "Nous vous appelons à utiliser votre plateforme et votre influence pour vous joindre à nous dans notre combat pour construire une communauté plus sécurisée et avec moins d'armes à feu".  S'ils n'appellent pas à l'interdiction du long-métrage de Todd Philipps ni à son boycott, ils regrettent que le personnage principal soit décrit comme un homme dépressif et isolé qui finit par tomber dans une spirale d'extrême violence et d'anarchie. "Puisque le gouvernement fédéral n'a pas réussi à adopter des mesures qui augmenteraient les critères des détenteurs d'armes à feu en Amérique, les grandes entreprises comme Warner Brothers ont pour responsabilité d'agir. On espère sincèrement que vous le ferez."

Warner Bros répond

En réponse à cette lettre, un représentant de Warner Bros a déclaré que "la violence armée de notre société est un véritable problème, et nous tenons à exprimer notre compassion à l'égard des victimes et des familles touchées par ces tragédies. Notre compagnie a historiquement largement fait des dons aux victimes de violences, dont ceux touchés par la tuerie d'Aurora". Il revient ensuite sur le personnage incarné par Joaquin Phoenix : "Warner Bros pense que l'une des fonctions de la narration est de provoquer des conversations difficiles autour de sujets complexes. Ne vous méprenez pas : ni le personnage fictif qu'est le Joker, ni le film, ne sont une validation de la violence que l'on trouve dans le monde réel, quelle que soit sa forme. Ce n'est pas l'intention du film, du réalisateur ou du studio de représenter ce personnage comme un héros".

Joker au box-office

Le très bon démarrage américain de Joker se confirme aussi en France. Pour son premier jour dans l'hexagone, le long-métrage de Todd Phillips s'est permis de récolter 291 152 entrées sur le territoire français. Il s'agit d'un très bon score pour un lancement français. Très bien accueilli par la critique et les spectateurs, Joker est promis à un bel avenir au box office français comme américain et mondial. Le long-métrage, qui n'a coûté que 30 millions de dollars lors de son tournage, est déjà largement rentré dans ses frais. Une très belle opération pour Warner Bros qui brigue également des récompenses prestigieuses lors des cérémonies de remise de prix après son Lion d'or à la Mostra de Venise.

Pour son démarrage américain, Joker a dépassé les attentes des analystes avec un démarrage impressionnant de 93,5 millions de dollars au box-office US. Il s'agit d'un nouveau record pour un démarrage au mois d'octobre ! Le film dépasse Venom, qui s'était arrogé le record l'an dernier avec 80,25 millions de dollars pour son week-end d'ouverture. Par ailleurs, il s'agit du quatrième meilleur démarrage pour un film classé "R" aux Etats-Unis (interdit aux moins de 17 ans). Au box-office mondial, Joker a déjà rapporté 234 millions de dollars. Avant même sa sortie française, le film semble donc avoir aisément trouvé son public. Profitons-en pour revenir sur les critiques (globalement très positives) autour du Joker de Todd Phillips.

En savoir plus

Synopsis - Méprisé par la société, Arthur Fleck est un homme brisé qui va peu à peu se transformer en Joker, meurtrier sanguinaire caractérisé par son maquillage de clown et son rire dément. Précisons que Joker ne s'inscrit a priori pas dans l'univers partagé des films adaptés des comics DC. Il n'est donc pas lié à Suicide Squad, Justice League ou encore Batman v Superman.

Joker - Sortie cinéma le 9 octobre 2019 en France

Photos